juillet 31, 2021

Culture : 7eme édition  du festival national de « qaassayid »

Culture : 7eme édition du festival national de « qaassayid »

Le ministère des affaires musulmanes de la culture et des biens waqfs a organisé hier soir la 7è édition  du festival national de « qaassayid » et de la poésie au  siège de Théâtre National ex Théâtre de Salines.

L’événement  a débuté par la récitation de versets du Saint Coran suivi du discours d'ouverture du Secrétaire général du ministère de la Culture qui a salué l'importance de cet événement précieux que le ministère de la Culture organise chaque année pendant le mois béni du Ramadan.

Les  festivités ont regroupé 56 groupes composés d’artistes, des poètes et les concurrents ont concouru sur plusieurs sujets, y compris l'éloge du prophète et le Coran ainsi que la religioncela  en diverses langues locales.

Le concours vise à sélectionner les meilleurs candidats qui brilleront avec les plus beaux poèmes, « quassayid » mots et vers, en utilisant tous les outils poétiques et diverses méthodes et structures des différentes langues nationales.

Cet événement a vu la participation de la Directrice de la culture Mme Fadoumo  Abdi Isse. Une foule importante en présence également du membre du jury en différentes langues.

Covid-19 : remise de fond de soutien aux personnes à besoin spéciaux

Covid-19 : remise de fond de soutien aux personnes à besoin spéciaux

Une cérémonie de remise de fond de soutien COVID aux personnes à besoin spéciaux a eu lieu aujourd’hui à la CPEC de Djibouti.

Depuis le début de la crise sanitaire du Coronavirus COVID-19, le Gouvernement de Djibouti sous le leadership du Président de la république son excellence ISMAEL OMAR GUELLEH, il a été mis en place un fonds de solidarité pour prévenir la cessation d’activité des petites entreprises, micro-entrepreneurs, particulièrement touchés par les conséquences économiques du Covid-19, bien sur les personnes à besoin spéciaux n’ont pas été épargnées. 

Un comité spécial a été institué afin de prendre en compte la situation des entreprises et des micros entreprises qui ont été impacté par le COVID. 

Rappelant que le 25 mars 2021 son excellence ISMAEL OMAR GUELLEH, avait présidé une cérémonie qui a eu lieu au palais du peuple pour le lancement de ce fond de soutien. 

Aujourd’hui une première partie de ces personnes dont les personnes à besoin spéciaux ou leur famille qui a en charge ses personnes ont pu bénéficier de ce fond de soutien pour leur venir en aide afin de relancer leurs activités génératrices des revenus. 

La CPEC de Djibouti qui a vu le jour grâce à la politique clairvoyante du Président de la République, Mr. Ismaël Omar Guelleh reste toujours au côté du Gouvernement pour la lutte contre la pauvreté et la précarité. 

 À chacun des bénéficiaires, des PME ayant fourni la preuve des précarités contractées au prolongement de la crise du Coronavirus  été remis  Une somme de deux cent cinquante  milles (250 000FD).  

D’une valeur globale de 100 millions FD, ce fonds public de solidarité a été aujourd’hui attribué à une centaine de petites et moyennes entreprises opérant à Djibouti notamment des handicapées.  

Il s’agit un  fonds de soutien, destiné aux micros entreprises connu sous l’acronyme  TPME du secteur de l’économie informelle durement frappé par la crise de la pandémie covid19. 

Une Subvention étatique consentie à renflouer les caisses des structures économiques privées les plus en proie à des difficultés de trésorerie. 

Le Directeur General de la Caisse d’Epargne et de Crédit de Djibouti M Omar Ibrahim  Omar a inspecté les activités de paiements et s’est dit très fier le déroulement des opérations du paiement de ces fonds de soutien qui ces derniers  permettront aux TPME de faire face et de se maintenir en activité a mis en exergue M Omar Ibrahim  Omar.

Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports reçoit la représentante de l’UNICEF

Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports reçoit la représentante de l’UNICEF

Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Hassan Mohamed Kamil, a reçu à son cabinet, la représentante de l’UNICEF à Djibouti, Mme Melva Johnson. Cette rencontre qui s’est déroulée en présence de la Secrétaire Générale, Mme Kadiga Ibrahim, a permis aux deux responsables de discuter et échanger à propos de la coopération entre l’UNICEF et le département en termes d’activités de jeunesse et des sports. Dans un premier temps, Mme Johnson a mis l’accent sur l’importance du sport en tant que vecteur de cohésion sociale, de santé, et d’éducation. Le sport a-t-elle rajouté est un moyen efficace d’épanouissement et de bien-être. Elle a poursuivi en mettant l’accent de l’importance de mise en place d’un cadre de coopération pour un meilleur résultat. Le secrétaire d’Etat s’est quant à lui réjouis de cette visite et rappeler que l’existence d’une coopération avec l’UNICEF et d’autre part il a confirmé les propos de la représentante concernant l’importance démographique de la jeunesse qui représentante environs 70% de la population. Une jeunesse préoccupée par les difficultés de la société et principalement le chômage. Il a mis en exergue l’excellente coopération de travail entre les deux instituions lors du FAJAD en juin 2019 qui a permis de regrouper les jeunes de la région, qui ont eu l’occasion de discuter, d’échanger et de proposer des idées novatrices, plus particulièrement en ce qui concerne les initiatives de lutte contre le chômage à travers les Tics. Les deux parties ont procédé par la suite à la signature d’une convention de partenariat. Plusieurs projets en faveur de la jeunesse ont été discutés et actés.

Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Hassan Mohamed Kamil, a reçu à son cabinet, la représentante de l’UNICEF à Djibouti, Mme Melva Johnson. Cette rencontre qui s’est déroulée en présence de la Secrétaire Générale, Mme Kadiga Ibrahim, a permis aux deux responsables de discuter et échanger à propos de la coopération entre l’UNICEF et le département en termes d’activités de jeunesse et des sports. Dans un premier temps, Mme Johnson a mis l’accent sur l’importance du sport en tant que vecteur de cohésion social, de santé, et d’éducation. Le sport a-t-elle rajouté est un moyen efficace d’épanouissement et de bien-être. Elle a poursuivi en mettant l’accent de l’importance de mise en place d’un cadre de coopération pour un meilleur résultat. Le secrétaire d’Etat s’est quant à lui réjouis de cette visite et rappeler que l’existence d’une coopération avec l’UNICEF et d’autre part il a confirmé les propos de la représentante concernant l’importance démographique de la jeunesse qui représentante environs 70% de la population. Une jeunesse préoccupée par les difficultés de la société et principalement le chômage. Il a mis en exergue l’excellente coopération de travail entre les deux instituions lors du FAJAD en juin 2019 qui a permis de regrouper les jeunes de la région, qui ont eu l’occasion de discuter, d’échanger et de proposer des idées novatrices, plus particulièrement en ce qui concerne les initiatives de lutte contre le chômage à travers les Tics. Les deux parties ont procédé par la suite à la signature d’une convention de partenariat. Plusieurs projets en faveur de la jeunesse ont été discutés et actés.

ENTREPRENARIAT : la ministre de la Femme et de la Famille apporte un soutien financier à des jeunes

ENTREPRENARIAT : la ministre de la Femme et de la Famille apporte un soutien financier à des jeunes

Dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, la ministre de la Femme et de la Famille Moumina Houmed Hassan a procédé hier matin à Ali-Sabieh à la remise d’un chèque d'un million quatre cent soixante quinze milles francs Djibouti à 10 jeunes filles aux opportunités de création d’activité génératrice de revenus et d’emploi.

Ce projet vise à financer des programmes destinés à encourager les femmes et les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat avec l'appui technique et financier de l'UNFPA et de l'Union Européenne.

La cérémonie de remise a vu la participation de la représentante du FNUAP à Djibouti Aicha Djama, de la secrétaire générale du ministère de la Femme et de la Famille Mme Anissa Hassan Bahdon, du représentant de Salaam Bank et du représentant de l’UE.

MASS: opérations d’enrôlement biométrique et de collecte de données auprès des ménages vulnérables

MASS: opérations d’enrôlement biométrique et de collecte de données auprès des ménages vulnérables

Le Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités mène actuellement des opérations d’enrôlement biométriques, de collecte de données auprès des ménages vulnérables dans les chefs lieux dans toutes les régions de l’intérieur.

Avec le début de la pandémie, l'insécurité alimentaire est devenue l'une des principales priorités du gouvernement étant donné que de nombreux ménages tant urbains que ruraux ont vu leurs revenus considérablement affectés.

Cela permettra d’avoir une image claire sur leur situation de sécurité alimentaire ainsi que sur leurs moyens d’existence. 


Face à cette situation, le Programme Alimentaire Mondiale et le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités, grâce à un financement reçu de l’USAID, envisagent de mettre en œuvre un projet d’assistance alimentaire à travers des coupons pour les ménages les plus affectés par l’impact socio-économique des mesures de restriction. 


Les ménages bénéficiaires seront au nombre de 6000 à Djibouti Ville et 1600 dans les régions de l’intérieur.

Les activités couvertes ont pour objectif de répondre aux besoins alimentaires des populations mises en place par le gouvernement pour faire face à la propagation du COVID-19.

Ce programme contribuera également à renforcer l’économie locale et à faire le lien avec d’autres interventions du ministère des Affaires Sociales et des Solidarités et du Programme Alimentaire Mondial. 

Le ministre du Travail reçoit l’ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti

Le ministre du Travail reçoit l’ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti

Le ministre du Travail, chargé de la réforme de l’administration, Isman Ibrahim Robleh a reçu en audience aujourd’hui, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique accrédité en République de Djibouti, Jonathan Goodale PRATT.

Au cours de cette rencontre, le ministre et l’ambassadeur ont évoqué ensemble les axes prioritaires autour desquels s’articule la stratégie de coopération avec l’ambassade américaine.

Au menu des discussions, le partage d’information sur la politique du recrutement du personnel local et étranger au sein des entités américaines à Djibouti, le démarrage de la mise en œuvre du protocole d’entente conclu avec l’USAID et finalement l’appui à la réalisation des programmes de la nouvelle politique de l’emploi issue des travaux du forum national de l’emploi de février dernier.

Le ministre a mis en exergue les multiples instruments du ministère du Travail dans la lutte contre le chômage tels que le service civique, les contrats aidés, l’auto-entrepreneuriat, les programmes d’amélioration de employabilité, les formations professionnalisant es et linguistiques et le renforcement de l’emploi public dans les régions, etc…

Le haut diplomate a, à son tour, salué les efforts du Ministère du Travail dans la lutte contre le chômage et exprimé son réel plaisir de travailler sur le renforcement de la gouvernance du marché du travail.

Le Secrétaire général M. Abdallah Ali Mohamed, le Directeur Général de l’ANEFIP, M. Mahamoud Omar Guelleh et le Directeur Général de l’INAP, M. Charmake Idriss Ali ont également pris part à la réunion.

Au terme de cette franche discussion, les deux parties se sont engagées à renforcer les relations de coopération dans le futur.

La république de Djibouti célèbre la journée mondiale contre le paludisme

La république de Djibouti célèbre la journée mondiale contre le paludisme

A l‘instar des autres pays du monde, la république de Djibouti  a lancé officiellement hier matin    les activités commémoratives de la journée mondiale  contre le paludisme  sous le thème : Zéro PALU –tirer un trait sur le paludisme. 

Cette  journée qui marque le démarrage  de toute une semaine d’activités de sensibilisation pour le changement de comportement vis-à-vis de la population. 

Le paludisme constitue encore un réel problème de santé publique en république de Djibouti et reste un sérieux obstacle au développement socio-économique du pays. 

C’est dans ce sens  que  la Direction des Programmes de Santé Prioritaires par le biais du Programme National de Lutte contre le Paludisme  a organisé des activités   de communication  pour le changement de comportements  qui jouent un rôle importants dans  la lutte  contre le paludisme en république de Djibouti  dans un contexte marque par la pandémie de COVID-19.