juillet 31, 2021

Atelier de formation en faveurs des membres de la plateforme de gestion des cas de protection de l’enfant

Atelier de formation en faveurs des membres de la plateforme de gestion des cas de protection de l’enfant

Dans le cadre de la protection de l’enfance, le Ministère de la Femme et de la Famille en collaboration avec l’UNICEF a organisé à Ali-Sabieh un atelier de formation en faveurs des membres de la plateforme de gestion des cas de protection de l’enfant.

Cette formation a regroupé les différents membres de la plateforme tel que l’Unicef, l’UNFD, le conseil Régional, le ministère Affaires Sociale, le ministère de la sante, l’education,la gendarmerie, la police, les ouleimas de la Région Assajog.

Dans son mot d’ouverture la directrice de la famille Mme Fozia Ali Osman a mis l’action sur l’importance de cette formation.

L’Objectif de cette formation était d’améliorer le fonctionnement de la plateforme de prise en charge holistique des cas des protections.

La protection de l’enfance est une des priorités du gouvernement djiboutien, qui après voir ratifié en 1990 la convention relative aux droits des enfants, a entrepris de nombreuses réformes et réalisations dans ce domaine, lesquelles ont permis au pays de mettre en place, durant les dix dernières années, tout un arsenal juridique, politique, réglementaire et  des nombreuses institutions spécialisées dont notamment cette plateforme qui regroupe les différents services de protection de l’enfant.

Le ministre des Affaires Étrangères s'entretient avec son homologue marocain par le biais d'une vidéoconférence

Le ministre des Affaires Étrangères s'entretient avec son homologue marocain par le biais d'une vidéoconférence

Dans le cadre des liens d’amitié et de fraternité qui unissent la République de Djibouti et le Royaume du Maroc et conformément à la volonté des deux pays de renforcer davantage leurs relations de coopération, le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Porte-parole du gouvernement, M. Mahmoud Ali Youssouf et son homologue marocain, M. Nasser Bourita, ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger ont tenu, le 04 mai 2021, une visioconférence.

Les deux ministres ont eu des entretiens au cours desquels ils se sont félicités de l’excellence des liens d’amitié et de solidarité existant entre les deux pays frères et ont exalté la qualité des sentiments d’estime et de respect qui caractérisent les rapports entre leurs Chefs d’Etat, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh, Président de la République de Djibouti et son frère Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc.

Les deux ministres se sont réjouis des résultats des élections présidentielles tenues en République de Djibouti le 9 avril 2021 qui se sont déroulés dans le calme et la transparence et qui ont consacré la victoire de S.E.M. Ismail Omar Guelleh, Président de la République pour un mandat de 5ans.

S’agissant de la coopération bilatérale, les deux parties ont réaffirmé leur ferme volonté de tout mettre en œuvre en vue de renforcer davantage leurs relations, d’intensifier et de diversifier leur coopération dans tous les domaines.

Concernant la question du Sahara marocain, le gouvernement djiboutien a réitéré l’attachement résolu et constant de Djibouti à l’intégrité territoriale du Maroc.

A cet égard, Djibouti a renouvelé son appui ferme à une solution politique négociée, consensuelle et définitive, et a insisté sur l'exclusivité des Nations Unies dans le règlement de ce différend, qui garantit le projet d’autonomie des provinces marocaines du Sud, dans le cadre de la souveraineté du Royaume du Maroc, de son unité nationale et de son intégrité territoriale.

Dans ce cadre, le Maroc se réjouit de la position constante de Djibouti qui a toujours soutenu l’intégrité territoriale du Maroc ainsi que de l’ouverture par ce pays frère de son Consulat Général à Dakhla, en février 2020.

Les deux ministres ont convenu de développer davantage une coopération Sud-Sud ambitieuse à travers un partenariat touchant des domaines tels que : la formation, l’investissement, l’énergie renouvelable, la pêche maritime et la transformation des produits de la mer, le tourisme, les affaires islamiques, la protection civile, la coopération portuaire, le transport aéroportuaire et la justice.

Ce partenariat doit également s’appuyer sur l’échange d’expériences ainsi que sur une politique plus volontariste des hommes d’affaires des deux pays.

M. Mahmoud Ali Youssouf et M. Nasser Bourita ont procédé à la signature d'un accord-cadre de Coopération prévoyant la création d'une Grande Commission Mixte qui définit les orientations à donner aux relations bilatérales entre les deux pays dans les domaines précités.

Ils ont également signé un Mémorandum d’Entente de coopération entre les Ministères des Affaires Etrangères des deux pays dans le domaine de la formation diplomatique, afin de favoriser l'échange d'expériences en la matière.

Les deux parties ont convenu de tenir à Rabat, une fois que la situation sanitaire le permettrait, la première session de la Commission Mixte de Coopération djibouto-marocaine, à une date qui sera arrêtée d’un commun accord par voie diplomatique.

ANPH/ UNICEF/ UPF: atelier sur le rôle des médias dans la communication sur l'handicap

ANPH/ UNICEF/ UPF: atelier sur le rôle des médias dans la communication sur l'handicap

L’Agence Nationale des Personnes Handicapées en collaboration avec l’UNICEF et L’UPF a organisé ce matin au palais du peuple un atelier sur le rôle des medias dans la communication sur l’handicap. 

L’objectif de cet atelier s’inscrit dans un large projet destiné à « faire progresser les droits des personnes a besoins spéciaux » dans notre pays. 

Le directeur par intérim de l'ANPH Mahad hassan a quant lui précisé la portée de cet atelier qui demeure essentiel pour mettre en lumière sur le rôle des medias dans la communication sur l’handicap. 

Ont assisté à cet atelier, la directrice de la communication de l’ANPH Mme Mouna Aboubaker Sadick, la directrice d’insertion sociale et de la réhabilitation Mme Choukri Hachi, la responsable en charge de la communication à l’Unicef Mme Fatouma Ali Ibrahim, le président de l’UPF-Djibouti  M. Kenedid Ibrahim Houssein et les sociétés civiles selon l’handicap. 

Atelier de concertation sur la conception du projet d'efficacité énergétique dans les bâtiments public

Atelier de concertation sur la conception du projet d'efficacité énergétique dans les bâtiments public

Un atelier de concertation sur la conception du projet d'efficacité énergétique dans les bâtiments public de la république de Djibouti a eu lieu ce mercredi 05 mai 2020 au palais du peuple.

Cet atelier a été présidé par la directrice de l'Agence Djiboutienne de Maîtrise de l'Energie (ADME), Mme Saida Omar Abdillahi et, différents secteurs ministériel de la finance, de l'environnement y ont pris part.

L'objectif de ces travaux est la concertation de la conception du projet du bâtiment public que l'ADME avait initié avec l'AFD.

Une bref présentation a était faite par l'expert de l'AFD sur la modalité et l'identification du lieu des bâtiments publics. L'objectif global est la réduction des consommations d'énergies c'est-à-dire 50% de réduction de la consommation soit 3 975.4 mégawat par an.

 

 

Ministère de l'Energie : lancement du projet "d’Efficacité Energétiques dans les Bâtiments administratifs"

Ce dimanche 02 mai, le cabinet du ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi a abrité une séance de travail, prélude au lancement du projet d’Efficacité Énergétiques dans les Bâtiments administratifs de la République en présence de son homologue de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme M. Mohamed Aboulkader Moussa Helem ainsi que les proches collaborateurs et techniciens de deux départements.  

En effet, celle-ci, a permis toutes les parties prenantes de se retrouver.  

Ainsi, les représentants de l’Agence Française de Développement (AFD) ont communiqué sur le programme (étude et réalisation) de travaux identifié qui permettrait des énergies significatives à l’échelle des bâtiments publics à Djibouti : soit 3975 Mégawatheures/heure par an d’économie pour une consommation locale actuelle de 7 500 MWh/an.  

Sur la base d’une étude qui a porté sur un échantillon de bâtiments qui comprenait 11 édifices représentatifs de la diversité des bâtiments publics dans le pays.  

La mise en œuvre de ce projet impliquant plusieurs départements de différents ministères ainsi que des entreprises et agences publiques, il a été convenu de se retrouver pour le lancement des travaux incessamment sou peu. 

Le ministre de l’Energie fait le point sur l’état d’avancement de la construction du projet éolien

Le ministre de l’Energie fait le point sur l’état d’avancement de la construction du projet éolien

Le Palais du Peuple a abrité ce mercredi 5 mai 2021 une réunion au cours de laquelle le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi, assisté de ses proches collaborateurs, a fait le point sur l’état d’avancement de la construction du projet éolien de 60 MW de Ghoubet avec toutes les parties prenantes à savoir les représentants sur le terrain des sociétés Red Sea Power, Siemens Gamesa (mâts éoliens), Orchid (génie civil), AEE POWER (électricité) et enfin, EDD.

Il faut noter que les hauts responsables de ses compagnies intervenaient en visioconférence depuis leurs sièges à l’étranger notamment M. OSARUKI, le chef du Projet, de la société Red Sea Power.

Les responsables des deux parties se sont surtout concertés et échangés sur les voies et moyens de remédier au retard dû au covid 19 et les récentes intempéries.

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles s’est pour sa part, déclaré globalement satisfait de ce qui a été réalisé jusqu’ici, adressant ses félicitations aux représentants pour leur sérieux, considérant que la progression du projet est plutôt satisfaisante quant à l’issue finale et que les quelques difficultés observées, ici et là, sont en définitif, minimes.

Le ministre a, enfin, averti qu’une réunion d’évaluation similaire aura désormais lieu chaque mois.

 

 

Atelier de la perception du handicap selon l’islam

Atelier de la perception du handicap selon l’islam

L’agence nationale des personnes handicapées en collaboration avec l’UNICEF a organisé ce matin au palais du peuple un atelier de la perception du handicap selon l’islam. 

Cet atelier a été présidé par la directrice de la communication de l’ANPH Mr Mouna Aboubaker-Sadick. 

L’islam a vis-à-vis du handicap une vision particulièrement intéressante pour la réadaptation et la compréhension du comportement et de la subjectivité du musulman handicapé. 

Ont assisté à cet atelier le directeur général de l’ANPH par intérim Mr Mahad Ibrahim, la responsable de charge de communication de l’Unicef Mm Fatouma Ali Ibrahim, le président des réseaux des personnes handicapées Mr Idriss Moumin, président de conseil haut islamique Cheick Abdourahman Chamzadine et la représentante de PNUD Mm Fatouma Al sheick et aussi les sociétés civiles.