juillet 31, 2021

Armée: visite d’inspection des troupes sur la piste de défile du 27 juin

Armée: visite d’inspection des troupes sur la piste de défile du 27 juin

Le chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, a effectué  aujourd’hui une visite d’inspection des troupes à pied sur la piste de défile du 27 juin plus connue sous le sobriquet de TORA-BORA.

Cette visite d’inspection a regroupé les personnels des Forces Armées Djiboutiennes de la garnison de Djibouti, tous grades confondus, à savoir le Régiment Quartier Général, le service de santé incluant évidemment l’Hôpital militaire ;la direction des relations internationales ;la Marine nationale, le régiment d’artillerie, le régiment blindé et ses services rattachés, l’armée de l’air et la direction centrale des matériels. Au total plus de 3000 militaires ont participé à cette inspection. Ce rassemblement militaire a regroupé les troupes à pied et ne concernait nullement les troupes motorisées. Chaque régiment était habillé de son uniforme spécifique.  Cette inspection qui a lieu un vendredi, jour de congé, témoigne de la disponibilité sans faille et de la rigueur qui prévaut au sein des FAD. 

Disposé dans un format bien définit, l’organisation de cette inspection a été de la responsabilité de l’état-major.

Les différents régiments ont été organisés par unité structurelle, dotés d’armements de petits calibres.

A son arrivée, le Général  ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a été accueillie par le Général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense.  Le Général  ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a pu débuter l’inspection par le Régiment Quartier Général à sa tête le colonel Wagdi Djama Moussa, chef de corps de ce régiment. Puis, ensemble, le CEMGA a procédé à la levée des couleurs.  

Un tel rassemblement d’une telle envergure permet de statuer sur la préparation opérationnelle d’une force 

Cette revue du chef d’état-major général des armées a commencé par le Régiment Quartier Général à sa tête le colonel Wagdi Djama Moussa, chef de corps de ce régiment. 

Il est à noter que les FAD constituent une ressource stratégique cruciale qui demeure pertinente lorsqu’il s’agit de défendre le pays. Le militaire se caractérise par son aptitude à demeurer disponible et opérationnel prêt à être déployé à tout moment à l’intérieur du pays ou dans la sous-région. Ainsi, une disponibilité opérationnelle efficace est essentielle à l’exécution des missions assignées aux FAD. Cette disponibilité cultive le caractère du combattant, son dévouement aux valeurs intrinsèques des FAD, son amour à la patrie et préserve l’unité nationale. 

Aussi, la disponibilité demeure un tremplin au maintien en puissance à travers l’aptitude à conserver la capacité opérationnelle. Cette inspection permet de juger  la préparation opérationnelle. Fier de la réactivité des FAD, le CEMGA a félicité l’ensemble des militaires pour leur dévouement, le sens aigu de la responsabilité et leur abnégation à vouloir s’acquitter de leur devoir patriotique pour la défense des intérêts nationaux et vitaux de Djibouti. Le Général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM n’a pas manqué d’exhorter les FAD à toujours être disponible pour relever ensemble les défis et accompagner notre pays dans le chemin du développement économique, de la sécurité régionale et du bien être social.

ANPH: signature de convention avec la société Hypercube

ANPH: signature de convention avec la société Hypercube

Une cérémonie de signature de convention de partenariat entre une société leader dans les services de l’information et de la communication et l’agence nationale des personnes handicapées ANPH a eu lieu hier  matin

Cette convention a vu la participation du Directeur général de l’ANPH Mr Doualeh Said Mahmoud et le directeur et la société Hypercube  Idriss Ismael Aouled. 

La société Hypercube est une société leader dans les services de l’information et de la communication avec une approche d’innovante va devoir s’investir a mettre en place des outils adéquats pour améliorer la vie des handicapées à Djibouti.

ANPH: signature de convention

ANPH: signature de convention

Une cérémonie de signature de convention de partenariat entre l’entreprise inter clean energy et l’agence nationale des personnes handicapées ANPH a eu lieu ce matin au siège de sis haramous.

La signature a eu entre le Directeur général de l’ANPH monsieur Doualeh Saïd Mahmoud et le gérant l’entreprise inter clean energy monsieur Rachid Ali.

L’entreprise inter clean energy qui est une entreprise qui verrouille et charge en même temps un vélo électrique va s’investir à mettre en place des outils de vélos électriques pour améliorer la vie des handicapées à Djibouti.

Cette cérémonie de signature a vu la participation la directrice de l’insertion sociale et réhabilitation Mme Choukri Hachin, la directrice de la communication Mme Mouna Aboubaker  et les personnels de cette agence.

Le ministre du Travail reçoit une délégation de la Confédération des Employeurs de l’IGAD

Le ministre du Travail reçoit une délégation de la Confédération des Employeurs de l’IGAD

Le Ministre du Travail, chargé de la réforme de l’administration, S.E.M ISMAN IBRAHIM ROBLEH a reçu aujourd’hui une délégation de la Confédération des Employeurs de l’IGAD et du Bureau Régional de l’OIT à Addis Abeba.

La délégation était composée de Mr ALEXIO MUSINDO, Directeur régional de l’OIT, Mme HIKMAT DAOUD, Présidente de la Confédération Nationale des Employeurs de Djibouti (CNED) et Présidente en exercice de la Confédération des Employeurs de l’IGAD

L’amélioration du dialogue social et le tripartisme au niveau régional à travers la création de la Confédération des Employeurs de l'IGAD (CIE) était donc l’ordre du jour de cette réunion.

Au cours de cette rencontre, le Ministre a précisé que la République e Djibouti accorde une place importante au dialogue social et la promotion du tripartisme. Cette nouvelle structure renforcera le dialogue social et le tripartisme et contribuera, de même, à garantir la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi et la stabilité du marché du travail, a-t-il ajouté.

Le président de l’autorité des Ports et des Zones Franches prend part à une conférence du Forum Africain des Ports

Le président de l’autorité des Ports et des Zones Franches prend part à une conférence du Forum Africain des Ports

Le Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches, M. Aboubaker Omar Hadi, a pris part aujourd’hui à un important webinar organisé par le Forum Africain des Ports sur la thématique “ Géopolitique Portuaire : Ou va l’Afrique ’’.

Le Webinar a aussi réuni d’autre expert et hauts cadres du domaine portuaire, dont M. Dominique Lafont, CEO de Lafont Africa Corp, M. Patrice Melon Directeur Général du Port Autonome de Kribi, M. Yann Alix, Secrétaire Général Fondation SEFACIL et M. Mehdi Tazi Riffi, Directeur General du l’Autorité de Port Tanger-Med, sachant que ce webinar a été aussi suivie par 15 000 personnes.

Cette webconférence est la première de trois séries de webinar organisée dans le cadre du Forum Africa des Ports, plateforme de réflexion et de discussion lancé à Tanger Med en 2019, et dont Djibouti a eu l’honneur de l’accueillir en 2020.  

Les intervenants se sont, tour à tour, exprimés sur des sujets d’actualité autour du transport maritime et portuaire et la crise COVID-19 et ses impacts sur la chaîne des valeurs mondiaux ainsi que les bouleversements causés par les stratégies de concentration des armateurs. Le défi causé par l’augmentation du fret maritime a aussi suscité une réflexion particulière.

Dans son intervention, le Président de l’APZFD a souligné l’impact relativement maîtrisé de la crise de Covid-19, sur les volumes portuaires, même si une tendance à la baisse a été enregistrée. Il a aussi mis l’accent sur le risque de la stratégie de concentration des grands armateurs et les tendances oligarchiques, qui pourrait créer un déséquilibre de l’offre et de la demande et une augmentation de fret maritime. Il a aussi insisté sur le besoin de bâtir la paix en Afrique afin de promouvoir une intégration intérieure du continent et créer un ‘’pont’’ connectant l’OCEAN Atlantique à la mer rouge.  

Répondant à une question sur la compétition grandissante qui se forme tout autour de Djibouti, avec les investissements de DP World à Berbera, et la coopération reprise entre l’Erythrée et l’Ethiopie, le Président a mis exergue le nombre important des pays enclavés du continent et le besoin de diversifier les corridors. Il a, par ailleurs, affirmé que Djibouti ne se sentait nullement inquiéter par cette compétition.

AGRICULTURE: Programme d'Appui à la Réduction de la Vulnérabilité dans les zones de pêches côtières

AGRICULTURE: Programme d'Appui à la Réduction de la Vulnérabilité dans les zones de pêches côtières

Un atelier d'achèvement du PRAREV (Programme d'Appui à la Réduction de la Vulnérabilité dans les zones de pêches côtières) s'est tenu au Sheraton Hôtel.

Présidé par le Secrétaire Générale par intérim du ministère de l'Agriculture de la pêche, de l'élevage chargé des ressources halieutiques Mr Ali Del Waiss.

Cet atelier a réuni également outre les responsables politiques, la coordinatrice du projet Mme Beydan Mohamed Miyir , Dr Abdirahman Daher Directeur du laboratoire biotechnologies végétale, Mr Said Khaireh Directeur de l'hydraulique rural.

Ce programme qui a duré six années est le fruit de la coopération entre notre pays et le FIDA de son acronyme en français (Fond international du développement de l'agriculture) avec un coût total de 13 millions de dollars US.

Ce programme avait pour objectif d'appuyer les populations des zones côtières rurales affectées par le changement climatique d'améliorer leur résilience mais aussi réduire leur vulnérabilité face à ces changements.

Tout au long de ces six années le programme, le PRAREV s'est décliné en trois importantes composantes à savoir: appui à la résilience des habitats et du profil côtiers, la promotion des chaines des valeurs des pêches et finalement le renforcement des capacités.

Atelier de validation des référentiels des activités et compétences du BTS cuisine

Atelier de validation des référentiels des activités et compétences du BTS cuisine

Dans le cadre du projet d’employabilité de la main d’œuvre Djiboutienne, le MENFOP et l’Education Développent Center, ont organisé aujourd’hui un atelier de validation des référentiels des activités et compétences du BTS cuisine récemment ouvert au Lycée Hôtelier d’Arta.

Le secrétaire général du MENFOP et le Représentant de l’USAID ont parrainé la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Plus généralement, ce diplôme répond aux besoins en main d’œuvre du secteur de l’hôtellerie. 

Appuyé par le consultant Jean Buffenoir, recruté dans le cadre du projet d’employabilité de la main d’œuvre Djiboutienne (PED) sur financement de l’USAID, l’inspection du tertiaire et des métiers de l’hôtellerie a élaboré le référentiel des activités et compétences de cette formation.

Ce travail est soumis à la réflexion et l’analyse par des professionnels du métier dont les remarques et commentaires seront intégrés dans le référentiel du métier.

En effet, la contribution des professionnels du métier dans l’élaboration des programmes de formation est indispensable. Le Secrétaire général du MENFOP, Mohamed Abdallah Mahyoub a dans ce contexte exhorté les participants et notamment les représentants des grands hôtels de la place et les FFDj à faire part aux techniciens toutes leurs remarques et réflexions sur le document présenté.