juillet 31, 2021

Ministère de la Femme et de la Famille: prise de contacte

Ministère de la Femme et de la Famille: prise de contacte

Pour sa première visite des institutions placées sous sa tutelle, la nouvelle ministre de la Femme et de la Famille son Excellence Mouna Osman Aden, s’est rendue aujourd’hui 6 juin 2021, successivement, l’observatoire genre et au centre d’action sociale et de l’autonomisation des femmes (CASAF).

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la tournée de prise de contact du ministre avec   les différents organes relevant de son ministère. Les discussions ont permis à la nouvelle ministre de s’imprégner des réalités du travail de ces directions

La Ministre   de la secrétaire générale Mme Anissa Hassan Bahdon et des conseillers techniques du Ministère.

Sa tournée   a débuté  à l’observatoire genre qui est l’organe de veille et d’aide à la décision pour les politiques liées  au genre. La Ministre eu un échange fructueux avec la Directrice  de l’observatoire Mme Choukri Houssein Djibah.

Dans son intervention, la Ministre a précisé les orientations stratégiques du ministère tout en notant les indicateurs palpables.

La Ministre, Mme Mouna Osman Aden accompagné par la secrétaire générale du ministre et des conseillers techniques a continué sa tournée au CASAF (Centre d’Action Social et d’Autonomisation des Femmes).

La délégation a été accueillie  chaleureusement par la Directrice du centre Mme Neima Yoniss Hoch et l’ensemble du personnel  du centre. Mme la ministre a commencé par la visite des différentes salles à sont savoir l’administration, la garderie et les différentes unités de formation pour terminer par un entretien avec le personnel de la structure.

Avant de clôture la visite de prise de contact, Mme la Ministre a souligné qu’il est important de mettre en place des mécanismes de collaborations avec les autres institutions de formation et d’insertion des femmes pour répondre au mandat du ministère.

La Ministre de la Jeunesse et de la Culture à l'Office des Droits d'auteurs

La Ministre de la Jeunesse et de la Culture à l'Office des Droits d'auteurs

Pour terminer sa tournée de prise de contact de la matinée, la Ministre de la Jeunesse et de la Culture Dr Hibo Moumin Assoweh s'est déplacée à l'Office des Droits d'auteurs et droits voisins. 

L'ODDA est une jeune institution créée en 2015 et qui a pour mission : la protection des œuvres de l'esprit et la perception et la répartition des redevances aux bénéficiaires et ayants droit.

Accueilli par le directeur général intérimaire de l'Office des droits d'auteurs et droits voisins M. Idriss Moussa Ahmed et le personnel de l'ODDA, la Ministre de la jeunesse et de la Culture Dr Hibo Moumin Assoweh a d'emblée saisi cette opportunité de saluer les efforts consentis de la protection des œuvres d'art.

Le Directeur Général de L'ODDA Mr Idriss Moussa a pu exposer les avancées majeures liée à l'évolution juridique de la protection des œuvres de l'esprit.

En profitant cette occasion, la Ministre de la Jeunesse et de la Culture a mis en exergue le rôle prépondérant de protéger et promouvoir les œuvres artistiques et littéraires.

Cette visite de contact et d'information à l'Office des droits d'auteurs et des droits voisins a été également marquée par la signature de livre d'or de l'Office dans lequel la Ministre de la jeunesse et de la Culture a promis de soutenir le développement de l'Office et la réussite de sa mission.

Poursuite des tournées de premières prises de contact du nouveau ministre charge de la décentralisation

Poursuite des tournées de premières prises de contact du nouveau ministre charge de la décentralisation

Le ministre délégué chargé de la décentralisation, Kassim Haroun Ali poursuit sa tournée de premières prises de contact avec les entités décentralisées de la collectivité locale de Djibouti.

Après la mairie et la commune de Ras Dika, le ministre, accompagné des hauts cadres de son département s’est rendu successivement aux communes de Boulaos et de Balbala.

A son arrivée au siège de la commune de Boulaos, première étape de cette deuxième journée de premières prises de contact, le ministre a été chaleureusement accueilli par le président de cette commune, m. Mohamed Omar Ismaïl entouré de ses élus communaux et de son personnel de l’administration communale ainsi que des chefs des quartiers et des représentants de la société civile. Egalement présent durant l’accueil le maire, MME FATOUMA AWALEH OSMAN, élue communale de Boulaos.

Le ministre s’est entretenu avec le président de la commune. Il a ensuite visité les différents services de la commune.

Le ministre KASSIM HAROUN ALI et sa délégation se sont ensuite déplacés au siège de la grande commune de Balbala où le nouveau ministre a également reçu un accueil très chaleureux de la part du président de ladite commune, m. IDRISS BACHIR GOURAH entouré de son exécutif, de ses élus communaux, du personnel de son administration ainsi que des représentants de la société civile.

A noter qu’à l’occasion de cette première prise de contact avec les responsables de deux grandes entités décentralisées de la collectivité locale de Djibouti, le nouveau ministre chargé de la décentralisation a rappelé chaque fois la vision du chef de l’Etat, Ismaïl Omar Guelleh pour le secteur de la décentralisation: être un outil de la promotion de la démocratie locale, un facteur d’efficacité de la gestion publique de proximité, une réponse à l’amélioration de l’offre et de l’accès aux services de base et enfin un moteur de l’impulsion d’un développement local à partir des potentialités de chaque région.

Il a ajouté que pour traduire en actes cette vision, le chef de l’Etat a créé en 2016 un département entièrement dédié à la mise en œuvre de ce grand chantier.

Le ministre KASSIM HAROUN ALI a également insisté auprès de ses interlocuteurs sur la nécessité de redoubler les efforts pour améliorer les services de proximité fournis à nos concitoyens au quotidien mais également de s’investir davantage dans les activités de promotion de la propreté de l’environnement de leurs communes.

Médiateur: de passation de pouvoir

Médiateur: de passation de pouvoir

Une cérémonie de passation de pouvoir a eu lieu ce matin du dimanche 06 juin a la médiateur de la république entre le Médiateur sortant Docteur Kassim Issack Osman et le Médiateur entrant Moumin Ahmed Cheick. 

Le médiateur de la République est une personnalité indépendante qui « reçoit des réclamations des citoyens concernant, dans leurs relations avec les administrés, le fonctionnement des administrations de l’État, des institutions décentralisées, des établissements publics et de tout organisme investi d’une mission de service public ». Le Médiateur de la République ne se substitue pas aux tribunaux.

La cérémonie de passation de pouvoir a vu la participation de plusieurs hauts responsables de l’administration publique.  

De son côté, le Médiateur sortant Docteur Kassim Issack a souhaité la bienvenue à son successeur Moumin Ahmed Cheick.

Et de son coté le nouveau médiateur de la république Moumin Ahmed Cheick a remercié Dr Kassim Issack Osman pour le travail accompli durant  ses années à la tête de cet institution.

Visite de prise de contact du ministre de l’Intérieur au secrétariat exécutif de gestion des risques et des catastrophes

Visite de prise de contact du ministre de l’Intérieur au secrétariat exécutif de gestion des risques et des catastrophes

Le nouveau ministre de l’Intérieur M. Said Nouh Hassan a effectué une visite de prise de contact au secrétariat exécutif de gestion des risques et des catastrophes qui se trouve au District de Djibouti. Le secrétariat exécutif de gestion des risques est une instance permanente d’exécution et de coordination des programmes dans le domaine de la gestion des risques et des catastrophes.

Le ministre a eu un tête à tête avec M. Ahmed Mohamed Madar secrétaire exécutif de gestion des risques et des catastrophes lequel a fait un bref exposé des missions et attributions de l’institution dont il a la charge.

La visite du ministre a continué ensuite dans les différents services du district à savoir le service de mines qui est en charge de la délivrance de permis de conduire.

La Journée Mondiale de l’Environnement célébrée à Tadjourah

La Journée Mondiale de l’Environnement célébrée à Tadjourah

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) a l’habitude d’organiser chaque année le 5 juin la Journée Mondiale de l’Environnement. Pour l’année 2021, cette journée a été célébrée dans la région de Tadjourah et particulièrement à Raysali qui est une aire marine protégée.

A cette occasion, une importante délégation conduite par SEM Mohamed Abdoulkader Moussa Helem, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable accompagné par ses plus proches collaborateurs s’est rendue dans la région de Tadjourah à Raysali pour célébrer cette journée mondiale de l’environnement 2021. 

Ont pris part aussi à cette importante journée de sensibilisation et d’action, Monsieur le Préfet de la région de Tadjourah, Monsieur le Président du Conseil Régional de Tadjourah, Madame la Député de la région, Madame la Coordinatrice Résidente des Systèmes des Nations Unies, Monsieur le Représentant Résident adjoint du PNUD, ainsi que la communauté de Raysali.

A leur arrivée, l’importante délégation conduite par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable a été accueillie sur le site de Raysali par la communauté locale. Cette journée de commémoration de la journée  Mondiale de l’Environnement a été marquée par plusieurs événements.

La délégation s’est installée près de la pépinière et a suivi les explications relatives aux activités de restauration et de manière générale les actions de préservation de nos écosystèmes entreprises par le MEDD. Les différentes techniques de plantation de mangrove ont été exposées au ministre et à sa délégation.

S’en est suivi d’une visite guidée de la pépinière et du site de reboisement de mangroves aux différents hauts responsables.

Enfin, pour prendre part à l’élan mondial de préservation de notre planète et célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement, le Ministre et sa délégation ont procédé des actions de plantation de mangrove et ce pour marquer le lancement officiel de la décennie des Nations Unies de la restauration des écosystèmes 2021-2030.

La visite de terrain a été clôturée par les interventions des hauts responsables.

Le Ministre, dans son intervention, a souligné l’importance de cette journée qui est célébrée  partout dans le monde entier le 5 juin de chaque année et a aussi rappelé les efforts que son ministère a entrepris pour préserver l’environnement de façon générale et restaurer l’écosystème de Raysali en particulier. Ainsi, il a mentionné que plus de 25000 palétuviers ont été plantés à Rasaly. Il n’a pas manqué de rappeler aussi que ces activités de plantation vont restaurer l’écosystème local, fournir de services ecosystémique de base sans oublier la création des activités génératrices.

Les autres intervenants ont, d’emblée, remercié le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable pour les actions entreprises en matière de préservation de l’Environnement et ont souligné l’importance de cette Journée Mondiale de l’Environnement qui revêt un caractère primordial pour susciter auprès du public, institution publique et secteur privé la nécessité de préserver notre patrimoine national.

Préparatifs des commémorations du 44ème anniversaire de la création de l’Armée Djiboutienne

Préparatifs des commémorations du 44ème anniversaire de la création de l’Armée Djiboutienne

A l’approche du 06 juin 2021 commémorant le 44ème anniversaire de la création de l’Armée Djiboutienne, les FAD se préparent à cet évènement important. C’est dans cette optique que le chef d’état-major général des armées, le Général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a assisté à la répétition générale ce jeudi tôt dans la matinée à la place du rapport du Centre d’Instruction Tactique et Technique (CITTA) sis au Camp Cheick Oman (CCO). En raison de la pandémie du coronavirus, le défilé a été proscrit, remplacé par une prise d’armées avec un effectif réduit.

Cette prise d’armée était constituée des corps et formations de la garnison de Djibouti des FAD incluant les éléments de la Garde Républicaine.

Disposé dans un format bien définit, l’organisation de cette répétition général, identique au jour J, a été de la responsabilité de l’état-major. Les différents régiments ont été organisés par unité structurelle composé du chef de corps, du drapeau et de sa garde.

A son arrivée, le Général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a été accueillie par le Général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense. Le Général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a pu débuter la revue par la musique nationale suivie d’une section des personnels féminins des Armées. Le Général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a ensuite rendu les honneurs au drapeau tenue par les éléments de la Garde Républicaine où l’hymne nationale a retentit. 

Une fois la prise d’armées terminée, le Général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM et la délégation militaire se sont dirigés vers la tombe du Père de la Nation Al Haj Hassan Gouled Aptidon, qu’ALLAH l’Agrée, où la Fatiha lui a été lue. Le CEMGA a prié le TOUT PUISSANT qu’il le récompense de ses bonnes actions et qu’il le rétribue par le Paradis éternel. Ensuite, le CEMGA s’est arrêtée au monument consacré aux martyrs pour le cérémonial. Quelques versets du Saint Coran ont été récités rappelant les sacrifices consentis par les martyrs au prix ultime de leur vie. Une simulation d’un dépôt de gerbes a effectuée.