Santé: fin de la mission médicale saoudienne

Santé: fin de la mission médicale saoudienne

Les activités de la mission médicale saoudienne, qui a effectué plus de cinquante opérations en urologie pédiatrique ont été clôturés hier, au Sheraton hôtel.

L'ambassade du royaume d'Arabie saoudite à Djibouti a organisé, hier, un déjeuner en l'honneur de la mission médicale saoudienne du centre d'aide humanitaire et de secours du roi Salman.

L’événement, a vu la participation de plusieurs membres du gouvernement ainsi que l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite à Djibouti.

Les ambassadeurs des pays arabes et étrangers à Djibouti, l'ambassadeur de l'état de Palestine, le commandant des garde-côtes Djiboutiens, et la représentante résidente du programme des Nations-Unies pour le développement, ont assisté à cette cérémonie

Le chef de la mission médicale du centre d'aide humanitaire et de secours du roi Salman a reçu au nom des membres de l'équipe médicale les certificats de remerciement et d'appréciation du ministre de la Santé et de l'ambassadeur d’Arabie saoudite à Djibouti, ce qui confirme les efforts inlassables qu'ils ont déployés au cours de la campagne médicale poursuivie a l'hôpital général Peltier pendant une semaine.

Cette initiative reflète la profondeur des relations fraternelles et de coopération fructueuse existant entre les deux pays, notamment dans le domaine de la santé.

Il convient de noter que les activités et programmes du centre d'aide humanitaire et de secours du roi Salman, crée en 2015, se sont étendus à environ 150 pays, selon le chef de la mission médicale, Dr Abdoul-Wahab bin Soulaiman al-Djibab. Dans un bref discours, il a exprimé ses remerciements et sa gratitude au gouvernement et au peuple Djiboutiens pour l'accueil chaleureux, soulignant que la campagne médicale volontaire pour la chirurgie spécialisée a permis près de 100 opérations en urologie pédiatrique.

La représentante résidente du programme des Nations-Unies pour le développement à Djibouti, Mme Fatima al-Sheikh, a évoqué le rôle humanitaire et de secours du centre du roi Salman, en particulier en république de Djibouti, soulignant que cette institution est devenue l'une des organisations de premier plan dans le monde en termes de soutien humanitaire à de nombreux pays du monde. Elle a aussi évoqué dans son intervention le partenariat fructueux existant entre le centre d'aide humanitaire et de secours du roi Salman et le programme des Nations-Unies pour le développement et leur coopération pour accompagner les pays en développement, et ceux qui souffrent de crises et de conflits.

Pour sa part, le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens waqf Moumin Hassan Barreh a salué dans son discours le rôle que joue le centre d'aide humanitaire et de secours du roi Salman depuis sa création il y a prés de cinq ans. Il a souligné que la campagne médicale volontaire de chirurgie spécialisée menée par ce centre à Djibouti reflète les bonnes relations fraternelles et les liens existant entre Djibouti et le royaume d'Arabie saoudite.

Le ministre de la santé a rappellé dans son discours que la mission médicale saoudienne a pu couvrir plus de 300 patients présentant des malformations génitaux urinaires dont 99 ont pu être opérer au sein de l’hôpital général Peltier.