Ouverture officielle de la Foire internationale de l’Edition Scolaire

Ouverture officielle de la Foire internationale de l’Edition Scolaire

Sous la houlette du Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, le MENFOP a lancé aujourd’hui la Foire e le Forum International de l’Edition Scolaire. Plus de vingt cinq pays sont représentés à ce colloque international qui marque le vingtième anniversaire de la refondation de l’école djiboutienne qui célèbre dignement son indépendance éditoriale.  

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, est arrivé tôt ce matin à l’ouverture de la Foire et du Forum International de l’Edition Scolaire, où il fut accueilli sous l’énorme chapiteau installé sur l’esplanade du palais du peuple par le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud et de la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audray Azoulay.  

Le Premier ministre a effectué une visite des stands d’exposition des productions du CRIPEN et du MENFOP ainsi que des librairies de la place. Les officiels ont été largement émerveillés par leurs découvertes et ont marqué de longs arrêts à chaque stand pour échanger sur les livres et les productions scolaires et autres.  

Lancement des panels de discussions  

A l’issue de cette visite officielle du chapiteau géant et des stands d’exposition, le Premier ministre s’est rendu dans la salle des congrès pour le lancement officiel des panels de discussions.  

Les membres du gouvernement, les ministres invités à l’événement, le corps diplomatique international, les officiels des nations unies et l’ensemble de la communauté éducative avait rempli les gradins de la salle.   

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a prononcé un mot de bienvenue dans lequel il a remis en contexte cet événement capital pour le MENFOP. 

En effet, il a indiqué qu’il s’agissait d’un « moment propice de réflexion commune sur la problématique de l’édition scolaire, de la contextualisation des contenus d’enseignement afin d’en tirer des orientations qui permettront à nos pays d’emprunter les meilleures voies possibles, surtout dans le contexte actuel de la pandémie mondiale de la COVID 19. »  

L’occasion aussi de souligner que ce « Forum et cette Foire internationale s’inscrivent donc dans un processus visant à engager nos systèmes nationaux d’éducation dans une approche d’autonomisation éditoriale et les défis majeurs qu’elle entraine et auxquels nous devons faire face ».  

A l’issue du mot de bienvenue, un court métrage a été lancé pour faire un tour d’horizon sur l’évolution de l’édition scolaire ainsi que l’indépendance éditorial acquise par la République de Djibouti grâce au travail du MENFOP à travers son organe phare qui est le CRIPEN.  

Les premières discussions des panelistes  

Le premier panel de discussion a réuni autour du Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, les ministres de l’Éducation Nationale et du Budget, MM. Moustapha Mohamed Mahamoud et Abdoulkarim Aden Cher ainsi que la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audray Azoulay.   

Ce premier panel était axé sur « La politique du livre à Djibouti : vision et perspectives ». Les échanges ont permis de retracer le long chemin parcouru par la République de Djibouti depuis les Etats Généraux de l’Education qui ont permis de métamorphoser le système éducatif Djiboutien qui est cité aujourd’hui en exemple.  

Le Premier ministre a longuement remis en contexte les efforts et les investissements colossaux consentis pour la refondation de l’école djiboutienne afin de donner aux enfants djiboutiens une éducation de très bonne qualité. Il a rendu hommage au Chef de l’Etat qui a été l’instigateur de cette réforme de bon augure et a salué les efforts intelligents et efficaces du ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle pour la mise en œuvre réussie des recommandations des Etats Généraux de l’Education.  

De son côté, la Directrice générale de l’UNESCO a salué les progrès remarquables de la République de Djibouti en moins de vingt ans en matière d’éducation et de formation professionnelle. La foire et le Forum internationale de l’Edition Scolaire sont la démonstration même de cet énorme succès a-t-elle indiqué.  

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a de son côté rendu hommage au président de la République qui est le premier défenseur de la cause de la jeunesse et donc de leur éducation. Il a également fait honneur à tous les hommes et les femmes qui font battre le cœur de l’école djiboutienne et qui lui ont rendu ses lustres depuis ces vingt dernières années.   

Le ministre du Budget, Abdoulkarim Aden Cher, a quant à lui félicité le MENFOP et encouragé les enseignants à persévérer dans leurs efforts pour offrir une école de qualité aux enfants djiboutiens. Il a pris l’engagement d’honorer les promesses de revalorisation et de redressement des statuts et des avantages liés à leur métier d’enseignant.  

Notons que les travaux de la Foire et du Forum Internationale de l’Edition Scolaire vont se poursuivre jusqu’à demain avec des échanges de haut vol entre des panélistes triés sur le volet.