Le ministre de l'Education participe à une rencontre virtuelle sur la plateforme INNOXERA

Le ministre de l'Education  participe à une rencontre virtuelle sur la plateforme INNOXERA

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a participé ce mercredi 5 mai 2021 à une rencontre virtuelle de l’ALESCO qui a fait le choix exclusif de la plateforme CLASSERA dans ses missions d’éducation à distance, et d’e-learning.

Les panélistes issus des pays membres de l’ALESCO ont unanimement salué les avantages technologiques de la plateforme CLASSERA développée par le géant de l’informatique Hewlett Packard qui signe ainsi sa première entrée dans les technologies éducatives et le e-learning.

Il faut dire que la République de Djibouti a été l’un des premiers pays à avoir fait le choix de recourir à la plateforme CLASSERA pour dispenser les enseignements à distance durant la période de confinement suite à la crise du COVID 19.

Dans une brève intervention, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a d’abord exprimé ses sincères remerciements pour le soutien de l’ALESCO et de CLASSERA, qui est le « premier projet du genre CLASSERA en termes de système de gestion des apprentissages complet.

Il a notamment rappelé les réalisations dans le domaine des technologies numériques éducatives qui ont permis la continuité des cours à travers le e-Learning, mais aussi le cloud du CRIPEN, et Google CLASSEROOM. L’occasion pour lui de revenir sur la transformation des salles de classes en classes intelligentes qui sont passées de 13 à 70. Il a annoncé que tous les 2 ans, le MENFOP transformerait 200 classes ordinaires en classes intelligentes.

Plus généralement, le ministre a évoqué la mise en place de tout un projet numérique à travers notamment une collaboration avec Djibtelecom qui a permis de lancer une expérimentation d’une quarantaine d’écoles avec la fibre optique. Cela rejoint la mise en place des smart class room où des mini PC sont connectés à un écran/tableau intelligent connecté à un Access point en ligne.

M. Moustapha Mohamed Mahmoud a mis l’accent sur l’intérêt de ces technologiques en cette période de Covid. Il a annoncé un projet qui vise à interconnecter les écoles avec un haut débit et relier cette par cette même connexion au domicile et avec le ministère. Tout cela dans le but précis de renforcer la qualité des enseignements et apprentissages et améliorer les performances des élèves en réduisant notamment la fracture numérique. Il n’a pas manqué d’exprimer ses sincères remerciements à l’ALESCO qui a fourni l’accès à la plateforme CLASSERA.

Le ministre a évoqué enfin l’évolution du système éducatif djiboutien qui aujourd’hui affiche un taux satisfaisant de 84% de scolarisation des enfants et cette dynamique se poursuit dans les régions. Cela participe du projet d’éducation pour tous et inclusive.