Cérémonie de clôture de la Semaine de l’Anglais à Djibouti

Cérémonie de clôture de la Semaine de l’Anglais à Djibouti

Sous la houlette du ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, l’Inspection d’Anglais en collaboration avec l’Ambassade des Etats unies à Djibouti a organisé la cérémonie de clôture de la semaine de l’Anglais à Djibouti. 

L’événement qui a eu lieu au palais du peuple a vu la participation de plusieurs personnalités dont notamment les ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Dr Nabil Ahmed Mohamed et son collègue en charge de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Environnement, la représentante du PNUD, Mme Fatima El Sheikh et une diplomate de l’Ambassade Américaine. 

Des invités de marques et les dizaines d’élèves de l’enseignement moyen et secondaire ont apprécié l’animation culturelle et les sketchs préparés à l’occasion. Des saynètes qui ont mis l’accent sur l’intérêt et la valeur de la langue anglaise dans un monde globalisé où la langue de Shakespeare est l’outil de communication par excellence. 

Ce fut d’ailleurs le sens même du plaidoyer du ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, qui a rappelé l’importance de cette semaine de l’Anglais qui est célébrée pour la première fois à Djibouti. « Cette semaine de l’Anglais s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 20ème anniversaire de la réforme de notre système éducatif et témoigne à plus d’un titre de l’importance grandissante de la place qu’occupe la langue anglaise dans l’enseignement mais également dans la vie professionnelle à Djibouti ». 

 Le ministre a souligné l’importance de l’anglais au regard de la position géostratégique de notre pays dans une région anglophone et au carrefour des continents et du commerce maritime mondial. D’où l’intérêt de renforcer la maitrise de l’anglais parmi les jeunes djiboutiens pour se mettre en accord avec la Vision 2035 pour le développement du pays, selon la volonté politique du président Ismail Omar Guelleh. 

Des propos repris par les ministres de l’Enseignement Supérieur et de l’Habitat qui ont mis en valeur l’intérêt de la langue anglaise dans le commerce et la communication dans un monde de plus en plus interconnecté et globalisé. La diplomate américaine et la représentante du PNUD ont elles aussi partagé ce message en direction des jeunes venus massivement participer à cette cérémonie.