juillet 31, 2021

CRIPEN: atelier de validation des activités et compétences de 2BTS en génie civil

CRIPEN: atelier de validation des activités et compétences de 2BTS en génie civil

Une importante atelier de validation des activités et compétences de 2BTS en génie civil s'est tenu au palais du peuple le 28/07/21 organisé par le Menfop avec la collaboration du ministère de la ville, de l'urbanisme et du logement, ces travaux font suite à un processus collaboratif entre les 2 ministères qui ont œuvré ensemble pour identifier ces 2BTS ,BTS en conduite des travaux du bâtiment et BTS en économie de construction.

Cet atelier a vu l participation des représentants des deux ministères, le conseiller technique du ministère de la ville, de l'urbanisme et du logement M Ahmed Mohamed Hersi et le Directeur Général de L'EFTP qui ont lancé les activités.

Le secteur privé notamment le secteur du Bâtiment était largement représenté avec la participation d'une quinzaine d'entreprises qui ont envoyés des ingénieurs.

Ces derniers ont activement pris part aux échanges avec les spécialistes du Menfop et du ministère de la ville, de l'urbanisme  et du logement, illustrant ainsi l'importance du partenariat public-privé dans cette activité.

On effet, le Menfop en impliquant systématiquement le secteur privé dans la chaine de formation tient assuré la qualité de ces formations, à savoir l'élaboration   des programmes à la formation des entreprises, afin des les rendre conformes aux attentes des entreprises de la place et les futures employeurs et des techniciens formés par le Menfop.

Le DG EFTP et le conseiller technique du ministère de la ville, de l'urbanisme et du logement ont remercié les représentants des différentes entreprises pour leurs contributions à la formation des futurs techniciens de conduite des travaux et en Économie de construction.

Le ministre de l’Éducation Nationale rencontre son homologue qatari

Le ministre de l’Éducation Nationale rencontre son homologue qatari

Au second jour de son séjour de travail à Doha, le Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle son excellence M. Moustapha Mohamed Mahmoud accompagné par l’ambassadeur de Djibouti à Qatar ainsi que de sa délégation ont été reçus par les membres du gouvernement du Qatar

Dans cette optique, la première visite a été consacrée au Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur du Qatar son excellence Dr Mohammed Abdul Wahad Al Hammadi.

Cette rencontre a été pour les deux ministres l’opportunité de renforcer les liens autour des domaines d’intérêt commun.

Aussi, au cours de cette rencontre le MENFOP a donné à son collègue un aperçu global des réalisations accomplies par son département en vue de promouvoir une éducation de qualité accessible pour tous en mettant en évidence , l’attention particulière portée à la scolarisation et à la rétention des enfants les plus vulnérables notamment les enfants issus des familles pauvres , les enfants à besoins spéciaux , les enfants vivants dans les zones reculés et l’éducation des filles.

A l’issue de leurs échanges , les deux ministres ont exprimé leur engagement à coordonner leurs efforts par le biais de l’ambassade de Djibouti à Qatar en vue d’ étudier entre autres les opportunités des bourses d’étude au profit des étudiants djiboutiens notamment pour les études d’ingénierie et des filières scientifiques à Doha, l’appui du Qatar pour le développement du numérique scolaire ainsi que les opportunités d’emploi en qualité d’ enseignants de Français pour les étudiants djiboutiens maitrisant parfaitement le Français , l’Arabe et l’anglais .

Enfin le Ministre a profité de cette opportunité pour réitérer ses remerciements à l’État du Qatar pour la signature du Mémorandum d’entente et salué l’engagement de ce pays ami au côté de Djibouti et dans les pays en voie de développement en vue de garantir pour chaque enfant le droit à une éducation de Qualité et un avenir meilleur. Cette occasion a été également mis à profil par son Excellence Moustapha Mohamed Mahmoud pour transmettre les salutations chaleureuses du Président de la République Ismael Omar Guelleh et les amitiés du peuple de Djibouti à l’Emir du Qatar, À son Altesse la Sheikha Maza Bint Nasser au Premier Ministre et au peuple ami du Qatar.

Le ministre de l’Education Nationale rencontre une délégation russe

Le ministre de l’Education Nationale rencontre une délégation russe

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a signé aujourd’hui une convention de partenariat avec une délégation de la firme informatique russe My Office, qui est spécialisée dans le développement d’application informatique de haute sécurité.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du secrétaire général, Mohamed Abdallah Mahyoub, de l’inspectrice générale de l’enseignement général, des directeurs généraux de l’enseignement, de l’administration et de l’ETFP, ainsi que de plusieurs inspecteurs de l’éducation nationale.

Il faut souligner que la délégation a d’abord eu un long échange avec le ministre et ses proches collaborateurs. A ce titre, le ministre a suivi avec beaucoup d’attention les présentations de la délégation sur leurs produits et services. L’occasion pour ces derniers d’évoquer leurs produits « MyOffice Education » qui propose une gamme complète de logiciels qui permettent de traiter des documents de type textes, des feuilles de calcul, ainsi que des outils pour travailler avec des présentations graphiques.

Cet ensemble d'applications MyOffice Education répond aux exigences des organisations à but éducatives et sont accessibles à travers tout type d’outils informatiques et de bureautique ordinateur, téléphone portable ou autre avec un ensemble complet d'outils pour travailler avec des présentations, Texte (docs), Tableau (Excel)), Présentation(Ppt), Messenger, Boite de messagerie, Stockage de données dans le Cloud privé ou dans un serveur dédié destinés à effectuer toutes les tâches des documents.

Il faut souligner que les produits My Office proposent une interface intuitive. A ce titre, l'approche moderne du développement d'applications les rend pratiques pour les enseignants habitués à travailler avec d'autres éditeurs populaires et pour les étudiants qui commencent tout juste à apprendre les applications bureautiques. A cela s’ajoute la sécurité internet pendant la navigation sur le Web. Mieux encore, un accès rapide aux services et outils éducatifs populaires directement depuis les éditeurs qui ne nécessite pas de connexion Internet. 

Le ministre et ses collaborateurs ont eu toutes les réponses et les clarifications concernant le système d'exploitation OS, et notamment la compatibilité sur les systèmes d'exploitation populaires : OS "Alt

Education 8" basé sur Linux, ainsi que sur OS Windows à partir de Windows XP. De même, les systèmes unifiés pour afficher les documents gouvernementaux et internes, les modèles et autres fichiers typiques dans tous les formats courants.

Il faut dire enfin qu’une licence à coût nul est prévue pour les écoles publiques et municipales, les jardins d'enfants, les collèges, la formation continue et les autorités éducatives.

Séduit par ce nouveau produit, le ministre de l’éducation nationale a signé la convention de partenariat qui va permettre d’ouvrir une collaboration accrue avec cette entreprise de point spécialisée dans l’informatique et la sécurité internet.

Le ministre de l’Education Nationale en mission de travail à Doha

Le ministre de l’Education Nationale en mission de travail à Doha

Son excellence Moustapha Mohamed Mahmoud  est  actuellement en mission  de travail à Doha où il  vient de prendre part à la signature  du mémorandum d’entente relatif au projet intitulé « renforcement des opportunités des apprentissages » entre le MENFOP et le Fond de l’État du Qatar pour le Développement à travers le partenariat avec la   Fondation « Education AboveAll ».

Au cours de son intervention,  le ministre a fait part de la détermination de son  département à mettre  en œuvre tous les moyens  nécessaire afin que chaque enfant vivant sur le  territoire national  bénéficie d’une éducation inclusive de qualité. A cet égard après  ses vifs  remerciements  à l’endroit de  l’Etat du Qatar  son Excellence Moustapha Mohamed Mahamoud a souligné  que ce  partenariat avec Education Above All  revêtait  un caractère d’une haute importance en raison de la noblesse de l’objectif  communément poursuivi  à savoir la concrétisation d’une éducation universelle garantissant ainsi le droit de tous les enfants à une éducation de qualité. 

Aussi a-t-il  déclaré  à ce propos :  «  Nous demeurons profondément convaincu qu’un enseignement primaire de qualité peut définitivement changer le cours de la vie d’un enfant tout comme nous tenons pour vérité que donner une éducation de qualité à un enfant, c’est lui donner la possibilité d’accéder à un avenir meilleur. » Le ministre a indiqué également que la République de Djibouti compte déclarer la scolarisation universelle à tous les enfants résident sur le territoire national dans les trois prochaines années. Il a rendu un hommage particulier au président de la République son Excellence M. Ismaïl Omar Guelleh pour son appui indéfectible au secteur de l'éducation nationale.

Début des épreuves du brevet enseignement fondamentale

Début des épreuves du brevet enseignement fondamentale

Les épreuves du Brevet d’Etudes Fondamentales (BEF) pour la session 2021 pour les élèves de neuvième année ont démarré ce matin dans les 16 centres d’examens prévus de la capitale. Cette année, quelque 11515 candidats se sont présentés aux épreuves écrites du BEF.

A la tête d’une forte délégation, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud a visité plusieurs centres d’examens de la capitale pour constater de près le bon déroulement des épreuves.

La visite a démarré par le collège de Charles de Foucauld, où le ministre et ses proches collaborateurs ont été accueillis par le principal de l’établissement. Les cadres du ministère ont pu s’assurer de visu que toutes les dispositions étaient prises pour une organisation optimale des épreuves du BEF 2017 dans les meilleures conditions.

Le ministre et sa délégation ont ensuite visité les salles d’examen et le secrétariat pour s’assurer que les conditions matérielles étaient toutes réunies pour pouvoir organiser les épreuves du BEF dans de bonnes conditions.

A chacune des étapes de la visite, le ministre et sa délégation ont pu observer et juger de la qualité de l’organisation matérielle des épreuves. Ils ont eu quelques échanges avec les responsables pédagogiques et les chefs de centres pour s’enquérir du bon déroulement des examens.

Au cours de cette tournée, le Ministre et sa délégation ont été satisfaits de leurs observations et de la bonne tenue des épreuves.

Education: Epreuves générales du baccalauréat 2021

Education: Epreuves générales du baccalauréat 2021

Les premières épreuves du baccalauréat session 2021 dans les filières d’enseignement général ont débuté aujourd’hui dimanche 09 Juin 2019 et doivent se poursuivre toute la semaine.

Cette année, plus de 11.500 candidats issus de toutes les filières composent les épreuves dans plus de 11 centres d’examens. Les quatre lycées de la capitale (Lycée d’Etat de Djibouti, Gabode, Hodane et Balbala) et trois centres logés au sein de l’Université de Djibouti ainsi que le Lycée industriel et commercial abritent les épreuves du bac général et professionnel.

Il faut dire que le MENFOP a mis en place un dispositif spécial pour assurer le bon déroulement des examens. Enseignants et personnels administratifs ont été mobilisés pour assurer une surveillance et un fonctionnement optimal des centres d’examens. A cela s’ajoute le respect des gestes barrières qui sont scrupuleusement observés.

A ce titre, les sujets d’examens ont été envoyés sous bonne escorte policière grâce à la mobilisation des véhicules de la gendarmerie nationale qui a assuré la sécurité et la confidentialité des lots d’enveloppes qui ont été remis sous scellés aux différents chefs de centres d’examens sous la supervision du président du jury d’examen.

En outre, les personnels enseignants et administratifs désignés pour assurer la surveillance et le secrétariat du baccalauréat, ont été à la hauteur des tâches. Ce dont se félicite le MENFOP puisqu’il a réussi encore une fois à mettre en place un dispositif bien huilé pour le déroulement optimal des épreuves du bac 2021.

Comme à son accoutumée, le Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud a  effectué une tournée d’inspection pour s’assurer du bon déroulement des épreuves. La délégation conduite par le ministre s’est rendue successivement au Lycée d’Etat de Djibouti, puis au Lycée de Gabode, et enfin à l’Université de Djibouti avant de s’arrêter une dernière fois au Lycée de Hodane 4.

Le ministre était accompagné d’une forte délégation composée des plus hauts responsables de son département ainsi que de ses proches collaborateurs. L’occasion pour la délégation ministérielle d’apprécier le dispositif conséquent et adéquat mis en place pour permettre aux candidats de passer les épreuves dans les meilleures conditions matérielles et humaines. Au terme de sa tournée, le ministre s’est dit satisfait du bon déroulement des épreuves.

Après des échanges avec les chefs de centres et le président du jury, le ministre a rendu hommage à la mobilisation des personnels engagés. Il a encouragé les enseignants et le personnel administratif à donner le meilleur d’eux même pour garantir une totale équité et une parfaite transparence de ces examens.

A noter enfin que ces épreuves se poursuivront durant toute la semaine avant les délibérations et les proclamations des résultats qui sont attendues à partir du mois de juillet prochain.

Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable

Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle Moustapha Mohamed Mohamoud a participé aujourd’hui à la Conférence Mondiale sur l’Education au Développement Durable organisée par l’UNESCO en collaboration avec la République Fédérale d’Allemagne.

Cette conférence virtuelle présidée par la chancelière allemande Angela Merkel et la Directrice Générale de l’UNESCO a regroupé plus de 250 participants à travers le monde.

Les leaders politiques et les experts ont unanimement mis en exergue la nécessité de s’appuyer sur l’éducation pour atteindre les objectifs de développement à l’horizon 2030.

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle Moustapha Mohamed Mohamoud est revenu sur les réalisations de notre pays en termes d’éducation au développement durable ;

Il est en effet revenu sur l’appropriation des ODD et notamment de l’ODD4 par notre gouvernement, l’intégration des indicateurs dans notre planification, sur la révision des curricula en cours qui accorde une place de choix à la problématique de l’éducation au développement durable et sur l’atelier de réflexion sur l’éducation au développement.

Le ministre s’est attelé, dans son intervention, sur les défis et les opportunités pour l’EDD au niveau national et a rappelé l’engagement de son département la volonté politique à traduire en actes tant au plan curriculaire qu’au plan didactique et pédagogique.

Le ministre a affirmé sans équivoque l’engagement de notre pays à adopter la Déclaration de cette conférence appelée la déclaration de Berlin.