avril 19, 2021

Port de Djibouti : conformité des installations aux règlementations internationales en matière de sécurité

Port de Djibouti : conformité des installations aux règlementations internationales en matière de sécurité

Les Autorités portuaires de Djibouti interpellent sur la conformité de nos installations aux règlementations internationales en matière de sécurité des marchandises toxiques et dangereuses.

Les Autorités portuaires de Djibouti attirent l’attention sur la conformité de nos installations aux réglementations internationales en vigueur en matière de sécurité liée à la prise en charge des marchandises toxiques et dangereuses.

Les responsables portuaires affirment que nos infrastructures doivent cette situation à leur respect rigoureux et systématique aux normes et codes édictés par l’Organisation Maritime Internationale (IMDG) qui, fixe les modalités de traitement et de sécurisation de produits explosifs et inflammables.

Nos installations doivent surtout leur capacité à prévenir en amont le moindre risque lié aux accidents de produits toxiques dans leurs enceintes à une législation, notamment un décret présidentiel adopté en Juillet 2007.

Ce décret ratifie, aux fins d’application rigoureuse, les produits et marchandises, notamment les gaz toxiques, les matières radioactives, les peroxydes organiques, les liquides inflammables, définis comme hautement dangereux par l’Organisation Maritime Mondiale.

Il interdit le stockage de ces substances sur les quais et les zones franches de Djibouti et, définit de bout en bout le protocole sécuritaire devant disposer au maniement, au traitement et à la gestion de ces produits depuis leur arrivée dans nos ports jusqu’à leurs destinations finales.

« Notre pays a atteint le risque zéro en matière d’accidents liés aux produits toxiques et inflammables », a indiqué, dans une brève déclaration à la Presse, le Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti (APZFD), M Aboubaker Omar Hadi.

« Cela en raison du fait qu’il s’est doté depuis fort longtemps de procédures draconiennes où, les déchargement hautement minutieux de ces produits dans nos ports sont immédiatement suivi de leurs embarquements sur les camions censés directement les acheminer, moyennant une escorte assurée par la Gendarmerie nationale, jusqu’à leurs destinations finales », a-t-il souligné.

Et le Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti de rejeter d’autant plus avec véhémence « tout risque lié à d’éventuelles déflagrations dans nos ports que, ces matières arrivent toujours dans des conteneurs chez nous et jamais en vrac ».

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie visite le siège de l’agence KOSGEB

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie visite le siège de l’agence KOSGEB

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, S.E. M. Ilyas Moussa Dawaleh, a effectué une visite de travail avec le président de KOSGEB, le Pr. Cevahir Uzkurt, au siège de l’agence à Ankara. 

Le Ministre a rappelé l’importance du protocole d’entente qui a été signé entre les deux structures.

Ce partenariat va permettre au CLE de tirer profit de la longue expérience de KOSGEB dans le domaine du soutien à l’entrepreneuriat. Le gouvernement djiboutien a mis beaucoup d’efforts dans le développement de l’entrepreneuriat des jeunes et valorise le rôle positif que le secteur privé doit avoir dans la production de la richesse du pays.

 Plusieurs initiatives ont été mise en place pour promouvoir l’émergence des PME/PMI et améliorer l’environnement des affaires. Le Ministre a également précisé que ce partenariat arrive au bon moment car cela va nous permettre d’améliorer l’emploi des jeunes.

 Au cours de la visite, les représentants de KOSGEB ont présenté les missions de l’agence ainsi que les différents programmes de soutien destinés aux PME en Turquie mais également les différents programmes de soutien des structures d’accompagnement à l’échelle l’international.

Budget: le ministre du Budget reçoit une délégation de la BANK OF CHINA.

Budget: le ministre du Budget reçoit une délégation de la BANK OF CHINA.

Le Ministre du Budget Abdoulkarim Aden Cher a reçu en audience ce dimanche  6 octobre 2019 une délégation  du groupe préparatoire de la  BANK OF CHINA, conduite par son Chef de groupe M. XU JIAJI, Directeur Général adjoint  de la Banque of CHINA.

Le Ministre du Budget participe à la troisième conférence sur le financement de l’investissement et le commerce en Afrique (FITA)

Le Ministre du Budget participe à la troisième conférence sur le financement de l’investissement et le commerce en Afrique (FITA)

Le Ministre du Budget Abdoulkarim Aden Cher accompagné de son Chef de cabinet Ide Souleiman Abdi et du conseiller spécial du Président de la République Alexis Mohamed, a participé à la troisième conference sur le financement de l’investissement et le commerce en Afrique (FITA) qui s’est tenu à Tunis le 4 et 5 Fevrier dernier.

Cette conférence est organisée à l’initiative du Conseil d’affaires tuniso-africain « Tunisia-Africa Business Council (TABC) ». Elle vise à créer un environnement propice aux échanges. De même qu’un cadre de proximité favorisant un dialogue productif entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés.

Le Ministre du Budget Abdoulkarim Aden Cher, également paneliste d’une session, a prononcé un discours plein de sens à l’ouverture de cette conférence.

Finance : Lancement des activités du Fond de Garantie pour les PME/PMI.

Finance : Lancement des activités du Fond de Garantie pour les PME/PMI.

Les petites et moyennes entreprises disposent désormais d'un fonds de garantie à l'initiative des plus hautes autorités dans la lutte contre la pauvreté. Non seulement les appuis sur leurs activités mais aussi et surtout à contribuer à la croissance économique.

Ministère des finances/FMI : réunion à Washington du groupe de la Banque mondiale et du FMI

Ministère des finances/FMI : réunion à Washington du groupe de la Banque mondiale et du FMI

Le Ministre de l'Économie et des Finances Chargé de l'Industrie, Mr Ilyas Moussa Dawaleh et ses homologues représentants les 5 pays de la Corne de l'Afrique, à savoir Djibouti, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie se sont réunis à Washington, à l’occasion des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international afin de poursuivre les discussions sur la promotion de l’intégration économique et de la coopération régionale dans la Corne de l’Afrique.

La priorité pour les 5 pays est d’assurer la stabilité et la prospérité de la sous-région, tels que affirmés par les Chefs d'État quant à leur ferme engagement à cet égard. La stabilité et une intégration économique profonde apparaissent comme des facteurs interdépendants susceptibles de transformer l’avenir de la Corne de l’Afrique.

Ces actions devraient permettre, entre autres, d’intensifier les échanges d’énergie et de réduire, par conséquent, le coût unitaire de l’électricité dans les pays tout en promouvant l’accès à cette source d’énergie ; de mieux relier les producteurs de petite et de moyenne.

Le Premier Ministre reçoit le nouveau Représentant-résident de la Banque mondiale à Djibouti.

Le Premier Ministre reçoit le nouveau Représentant-résident de la Banque mondiale à Djibouti.

Le premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a reçu ce lundi dans le Salon d’Honneur de la Primature, le nouveau représentant résident de la Banque mondiale à Djibouti, monsieur Boubacar-Sid Barry.