juillet 31, 2021

Economie: Atelier sur l’inclusion financière

Economie: Atelier sur l’inclusion financière

Le Sheraton Hôtel a abrité un atelier sur la présentation de la Stratégie Nationale de l’inclusion Financière 2021-2026.
L’inclusion financière, un ensemble des dispositifs pour lutter contre l’exclusion bancaire.  

En effet, Il s’agit de la possibilité pour les Djiboutiens d’assurer un accès équitable aux produits et services financiers formels.

Transactions, paiements, épargne, financement et assurance à hauteur de leurs moyens afin de favoriser une inclusion économique et sociale.  

Ainsi inclure financièrement toute la population est la condition sine qua non pour la réduction de la pauvreté et de promotion de la prospérité de tous. 

Il est important de souligner que la mission de cette stratégie nationale n’est pas seulement financière.

L'objectif clé est de responsabiliser les gens, d'améliorer l'accès équitable des populations vulnérables à des services financiers innovants et durables qui peuvent contribuer à changer leur niveau de vie.

Par ailleurs cette stratégie qui est un élément fondamental du second plan de développement de la Vision 2035 repose sur trois piliers stratégiques que sont l’inclusion, la connectivité et l’institution.

Organisé par la Banque Centrale et le ministère des finances en partenariat avec  avec le Système des Nations Unies, en l’occurrence le PNUD, cet atelier a réuni les principaux acteurs des institutions concerné et experts de l’inclusion financière ainsi que des experts internationaux. 

Une fois la présentation terminée, les différents acteurs présents ont pu échanger sur le rôle catalyseurs que peut-être l’inclusion financière. Celle-ci va impliquer toutes les couches  sociales.

Lancement du comité de pilotage du fonds de secours pour le soutien des PME

Lancement du comité de pilotage du fonds de secours pour le soutien des PME

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Monsieur ILYAS MOUSSA DAWALEH a présidé à la réunion de lancement du comité de pilotage du fonds de secours pour le soutien aux Très Petites et Moyennes Entreprises (T.P.M.E).

Ce fonds avec par arrêté N 2020-085/PR/MEFI en date du 09 août 2020 est doté de 10.000.000 US dollars et fait partie de l’arsenal du Pacte National Solidaire adopté au Conseil des Ministres.

Les TPME éligibles à ce Fonds vont bénéficier des subventions prévues dans le respect des critères et des procédures mis en place.

Le Comité de pilotage et le bureau de l’administration du Fonds de Secours et de Solidarité communiqueront plus amplement sur les critères d’éligibilité et des procédures.

Ce Fonds de Secours et de Solidarité constitue une réponse parmi d’autres pour atténuer les impacts de la pandémie.

La présidente de la république fédérale d’Ethiopie visite l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti

La présidente de la république fédérale d’Ethiopie visite l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti

Toujours dans le cadre de sa visite, après l’assemblée Nationale, la présidente de l’Ethiopie a effectué une visite des infrastructures portuaires phares de notre pays. La Présidente accompagnée de sa délégation s’est rendue en premier au SGTD.   

Elle a été accueillie par le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches, M. Aboubaker Omar Hadi, suivi des détails donnés par son Directeur, M. Abdillahi Adaweh Sigad. Le directeur, M. Adaweh Sigad a clairement souligné que le SGTD, est le terminal à conteneurs le plus moderne et avancé de l’Afrique de l’Est, leader du commerce régional et de la chaîne d’approvisionnement.   

Une fois fini, le cortège s’est dirigé vers le Doraleh Multipurpose Port, connu sous le DMP, cette fois-ci la présidente a été accueillie par le Directeur Général des ports PDSA/DMP   M. Djama Ibrahim Darar et ces principaux collaborateurs.    

  

Toujours dans la même dynamique la présidente en immersion a suivi cette visite détaillée de très près. Véritable fleuron de l’économie Djiboutienne, le DMP accoste à quai plusieurs navires vraquiers transportant des graines et des engrais destinés aux agriculteurs éthiopiens.  

  

Après la Délégation, accompagné par le président de l’Autorité, le chef de la Diplomatie et le ministre des Transports se sont dirigés vers la voie ferrée reliant Djibouti à l’Ethiopie. Une partie du réseau trans-ferroviaire qui permet de minimiser le coût du temps de transport entre les deux pays et ainsi réduisant la pollution.  

Et Enfin cette journée s’est clôturée avec une visite de la zone franche internationale de PK23, et une projection portant sur les ambitions de la république de Djibouti et son devenir…  

 

Djibouti classée en tête des pays d’Afrique promis à enregistrer une croissance économique pour l’année 2021

Djibouti classée en tête des pays d’Afrique promis à enregistrer une croissance économique pour l’année 2021

L’information est publiée par la célèbre Agence Ecofin spécialisée en Economie qui, cite un récent classement établi par la Banque mondiale, précisément un top 10 de cette dernière sur l’aptitude des économies africaines à la croissance.

Selon les commentaires fournis par la Banque mondiale, Djibouti doit les projections économiques positives auxquelles il est pressenti pour l’année 2021 à la gestion de succès que, il sut opposer aux conséquences hautement dommageables du Covid 19, apparu en 2020, pour le développement et la croissance.

« Djibouti devrait être le champion de la croissance sur le continent en 2021, avec 7,1% », est-il indiqué en substance dans le rapport publié par la Banque mondiale.

Il sera à la tête « d’une poignée de pays du Continent qui devraient enregistrer un rebond d’activité économique assez soutenu au cours de cette année 2021 », est-il également affirmé dans le même document.

L’information de la Banque mondiale classant Djibouti en tête des Etats africains devant nouer avec une croissance en 2021 a valeur indéniable d’hommage international rendu à notre pays en matière de leadership mis en place dans la lutte et l’atténuation des répercussions multiformes, notamment sanitaires, sociales, économiques et financières du Covid 19.

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches reçoit une délégation française

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches reçoit une délégation française

Une délégation des Services Économiques de l’Ambassade de France à Nairobi, a visité ce lundi 23 novembre 2020 nos infrastructures portuaires.   

Les hôtes ont été reçus par le président de l’APZFD, M. Aboubaker Omar Hadi à DIFTZ, conduite par M. Jérôme Baconin, chef du Service Économique Régional et introduite par l’Ambassadeur de France à Djibouti M. Arnaud Guillois.    

La délégation était composée de Jérôme Baconin, Chef du Service Économique Régional (Kenya), Gaëlle Siu-Jeng, Attachée économique (Kenya),   

La visite a commencé par la SGTD, le Directeur Général M. Abdillahi Adaweh Sigad les a accueillis et une présentation de ce port leur a été faite avant d’entamer une visite guidée.   

A l’arrivée au DMP, la délégation a été accueillie par la Directrice Commerciale, Mme Habon Abdourahman et ses proches collaborateurs où ils ont pu constater de visu les avancées remarquables réalisées dans le développement portuaire et des zones franches.    

Ce service économique ayant pour vocation de promouvoir le partenariat économique et commercial, séjourne à Djibouti pour préparer la visite d’une importance délégation de patronat Français (MEDEF), qui arrivera à Djibouti dans les mois à venir. L’objectif a été aussi de s’acquérir des opportunités d’investissement dans les secteurs d’infrastructure et logistique qu’offre notre pays.  
Après une présentation générale des projets d’infrastructures déjà réalisés et ceux en cours, le président a longuement échangés avec la délégation sur les opportunités d’affaire des PME-PMI Français mais également les opportunités commerciales offertes par la nouvelle zone franche, aux compagnies Françaises désireux d’étendre leur marché en Afrique.  
Ont participé également côté Djiboutien à cette réunion, les directeurs généraux du Port de Djibouti, de SGTD et de DPCR Abdi Ibrahim Farah.

Cérémonie de signature de l’Accord d’Investissement, entre Great Horn Investment Holding et China Merchants

Cérémonie de signature de l’Accord d’Investissement, entre Great Horn Investment Holding et China Merchants

Une importante cérémonie de signature de l’Accord d’Investissement, entre Great Horn Investment Holding et China Merchants, portant sur le projet de transformation du port historique en quartier d’affaire a eu lieu ce mardi 29 décembre 2020 par visioconférence.

Cette cérémonie a vu la participation du Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches, M. Aboubaker Omar Hadi et M. Li Yadang, le Directeur Général Adjoint de China Merchant Group, mais aussi d’autres hauts cadres de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti et de China Merchants.

Ce projet d’un montant total d’investissement de plus de 350 Million USD fera de Djibouti un centre de business de premier plan ou la communauté d’affaires de par le monde se ‘’rencontre et échange’’ et va créer à terme plus de 27.000 emploi. Il vient, par ailleurs marquer le point culminant de la stratégie de Port-Park-City, un model intégrant des ports performants, des zones franches et des centres d’affaires.

A noter que la première étape de ce vaste projet a déjà démarré le 8 Octobre, sous le haut patronage du Président de la République, SEM Ismail Omar Guelleh, et concerne la construction d’un centre exposition et d’un hôtel quatre étoile. A terme, des business Towers, des centres pour les quartiers Généraux des grands groupes internationaux mais aussi des espaces de promenade et des shopping mall seront construits.

Le Premier  ministre préside l’ouverture du forum africain des Ports

Le Premier ministre préside l’ouverture du forum africain des Ports

La 2eme Edition du Forum Africain des Ports s’est ouvert ce lundi 9 novembre 2020 au Kempenski Palace.

Sous l’égide du Premier ministre M Abdoulkader Kamil Mohamed, ce forum organisé par e-conférence a vu la participation de plus de 350 professionnels notamment des acteurs majeurs du secteur, des opérateurs de transport, des cabinets d’études et d’ingénierie, des banques, des assurances et des investisseurs privés.   

Cette rencontre, pierre angulaire en matière des infrastructures portuaires africaines sera également suivi à travers le monde en mode virtuel par des milliers de participants durant 2 jours.  

Le forum, véritable rendez-vous stratégique vise à accompagner la nouvelle dynamique que connaissent les secteurs portuaires et maritimes africain.  

 Objectif, poser les jalons pour une démarche prospective en se focalisant d’une part sur l’impact de la crise Covid-19 sur l’activité maritime et les meilleurs scénarios qui vont ouvrir des opportunités aux acteurs portuaires africains de sortir de cette crise et d’autre part sur les enjeux des alliances portuaires africaines et la nécessité d’un renforcement de partenariats.  

Ainsi ces deux jours seront une occasion d’échanger, de débattre sur l’impact développemental des ports sur l’hinterland, trouver des  meilleures approches afin d’améliorer leur compétitivité et finalement la question cruciale de la digitalisation.