avril 19, 2021

DJIBOUTI/ MENFOP : lancement de la 1ère édition de la fête de la lecture

DJIBOUTI/ MENFOP : lancement de la 1ère édition de la fête de la lecture

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a lancé ce dimanche 21 mars 2021 la 1ère édition de la fête de la lecture parrainé par la Première dame Mme Kadra Mahamoud Haid. 

L’événement s’est déroulé à l’école d’application « ANNEXE1 » en présence de plusieurs membres du gouvernement et des représentants de l’UNICEF et de la FHI. 

Cette fête de la lecture est destinée à promouvoir le renforcement des apprentissages par la mise en place d’activités riches et diversifiées suscitant l’intérêt des élèves et les incitant à lire.  

D’où l’organisation particulièrement raffinée de l’événement qui s’est déroulé sous un immense chapiteau planté dans la cour de l’école. La fête sera désormais organisée chaque année dans l’ensemble des établissements scolaires du pays. 

Animation musicale et danses folkloriques, série d’ateliers de lecture, d’écriture et de dessins, rien n’a été laissé au hasard par l’inspection général de l’enseignement général qui a organisé l’événement. 

Une dizaine d’écrivains et d’auteurs djiboutiens dont notamment, Dr Chehem Watta et Hibo Moumin Assoweh, sont impliqués dans cette belle fête et feront le tour d’une trentaine d’établissements scolaires désignés pour abriter les activités prévues au cours de cette semaine de fête de la lecture 

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle a offert une visite guidée des stands et des différents ateliers à ses collègues du gouvernement et des organisations internationales. 

M. Moustapha Mohamed Mahamoud a ensuite lu un conte devant une foule d’élèves qui l’ont écouté religieusement. Le ministre a insisté sur l’intérêt de la lecture et des livres devant les enfants qui se sont montrés très réceptifs. Ce fut le message essentiel de cet événement qui s’adresse aussi aux parents qui doivent participer à créer le gout de la lecture chez les enfants.    

Il a ensuite exprimé ses chaleureux remerciements à la Première dame qui a bien voulu parrainer cette première édition, puis il a pris l’engagement de pérenniser cette belle fête chaque année.

Invité de prestige, Dr Chehem Watta, doyen des écrivains et des auteurs associés à cette fête, a déclamé les vers d’un poème dédié à la Première dame  en mettant à l’honneur sa carrière d’enseignante et son engagement humain et noble en faveur des enfants et des femmes. 

Puis, il a remis au ministre de l’Education Nationale un cadeau offert à la Première dame Mme Kadra Mahamoud Haid. 

Un ouvrage préparé collectivement par lui et ses confrères écrivains et auteurs djiboutiens qui feront le tour des établissements scolaires tout au long de cette semaine de fête de la lecture. 

Les ministres de la Communication, du Travail, de la Femme et de l’Habitat, ont chacun fait le tour des différents ateliers et participés aux travaux avec des élèves enthousiastes. Ce long moment de convivialité et de partage a été très apprécié par les élèves qui ont pris plaisir à faire montre aux officiels leurs talents en lecture, en écriture et en dessin. 

La belle cérémonie de lancement de la 1ère édition de la fête de la lecture s’est achevée par une photo de famille avec l’ensemble des officiels et des participants. 

Hommage du Président de la République à Feu Kamil Ali Mohamed

Hommage du Président de la République à Feu Kamil Ali Mohamed

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a rendu un vibrant hommage à la mémoire de Feu Kamil Ali Mohamed, ancien Parlementaire et personnalité politique très connue et appréciée à Djibouti, décédé ce dimanche.

« Feu Kamil Ali Mohamed était un citoyen modèle, un homme généreux et un partisan au service de notre cohésion et fraternité », a indiqué le Président Guelleh.

« Patriote invétéré, son rôle positif au sein de la mobilisation pour notre Indépendance nationale sera à jamais gravé dans la mémoire collective de nos compatriotes », a ensuite afirmé le Chef de l’Etat.

« Il doit indéniablement la réussite qu’il connut en politique et au sein de notre haute Administration à son pragmatisme et à son allégeance inconditionnelle à l’intérêt général et collectif », a-t-il poursuivi

« Puisse Dieu l’accueillir dans son Paradis Eternel », a ensuite imploré le Chef de l’Etat qui a également exprimé sa « compassion et solidarité à la famille et aux proches et amis du défunt ancien responsable djiboutien. »

Patriarche à la tête d’une importante famille composée de 6 enfants et de 19 petits enfants, Feu Kamil Ali Mohamed est décédé ce dimanche à l’issue d’une vie bien remplie où, plusieurs de ses enfants concourent depuis longtemps aux postes les plus élevés de notre Fonction publique et dans les professions libérales.

Inna lillah, wa inna illayhi rajioun.

Message de  condoléance du Président Guelleh à sa nouvelle homologue de la Tanzanie

Message de condoléance du Président Guelleh à sa nouvelle homologue de la Tanzanie

Le Président de la République, Ismail Omar Guelleh, a adressé aujourd’hui un message de condoléance à son nouvel homologue de la Tanzanie, Mme Samia Suhulu Hassan, suite au décès survenu hier du Président de ce pays, feu John Magufuli.

Dans son message, le Président Guelleh a fait état de sa « compassion et solidarité avec le peuple frère tanzanien. »

« Le Peuple et le Gouvernement de Djibouti se joignent à moi pour exprimer leur sympathie à la nation sœur tanzanienne dans l’épreuve tragique de la disparition de son dirigeant éclairé », a-t-l écrit.

« Le décès du Président Magufu-li est d’autant plus douloureux pour ses compatriotes qu’il n’ira jamais au bout de l’ensemble des projets ambitieux qu’il nourrissait pour son pays et son peuple », a-t-il ensuite noté.

« Ses réalisations emblématiques sur la Gouvernance et sur la gratuité de l’école demeureront les marques indélébiles du patriotisme hors norme qui lui était chevillé au corps et à l’âme », a-t-il poursuivi.

Le président de la Tanzanie, John Magufuli, est mort à l'âge de 61 ans.

Santé/Covid-19: réunion d’urgence avec le comité scientifique.

Santé/Covid-19: réunion d’urgence avec le comité scientifique.

Le ministre de la Santé Mohamed Warsama Dirieh a convoqué une réunion d’urgence avec le comité scientifique de suivi de la pandémie du Covid-19 ainsi que  les responsables de la police nationale  au regard de la brusque augmentation des cas ces derniers jours. 

Ont assisté à cette réunion le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Salah BanoitaTourab, le conoleh Abdillahi Abdi Farah directeur de la police nationale,  le comité scientifique et les hauts responsables du ministère de la Santé.

Le ministre de la santé a d’abord rappelé la situation de la pandémie en république de Djibouti, il a indiqué qu’actuellement les donnés épidémiologique de ces  derniers semaine ne sont pas rassurante  avec 395 cas positif. Cette augmentation s’explique par la circulation et la transmission  accrus  du virus  dans la population.

Le ministre de la santé  a rappelé  au comité national  de remettre en  place de la stratégie nationale djiboutienne de lutte contre la pandémie appelée les "3T"  (Tester, Tracer, Traiter).

Face à cette situation, les autorités sont contraint à prendre des mesures sévères  en ce qui concerne   l’importance de maintenir les efforts constants réalisés dans l’application des gestes barrières au quotidien et dans toutes les circonstances, afin d’éviter un rebond de l’épidémie dans notre pays.  Le masque doit être porté à chaque fois que la distance d’un mètre ne peut être respectée pour éviter une transmission du virus et sera obligatoire à partir de la semaine prochaine dans tous les lieux publics.

Il est rappelé aussi  que toute personne présentant des symptômes doit se faire dépister au plus vite, soit en contactant  le 1517, soit en se rendant dans un centre de prélèvement.

Les personnes positives doivent s’isoler ainsi que les cas contact dans l’attente du résultat du test afin d’éviter la propagation du virus sur le territoire.

 

 

Le Président de la République retire sa carte d’électeur

Le Président de la République retire sa carte d’électeur

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a retiré ce mercredi sa carte d’électeur au District de Djibouti.

Le Chef de l’Etat s’est volontiers astreint à ce déplacement pour encourager nos compatriotes à faire de même et d’être ainsi en phase, dans le cadre du scrutin présidentiel du 09 avril 2021, avec leur devoir civique de vote.

Nul doute aussi qu’à travers sa volonté de retirer personnellement sa carte d’électeur, le Président Guelleh affiche son engagement et détermination à ancrer davantage la pratique démocratique dans notre pays.

Candidat à sa succession, Son Excellence Ismail Omar Guelleh avait une dizaine de jours plutôt remis, par le biais de son Directeur de campagne, son dossier de candidature à l’Autorité nationale compétente, en l’occurrence le Ministère de l’Intérieur.

Bien qu’il souhaitât tirer sa révérence à l’issue du mandat en cours, le Président de la République s’est résous à briguer une dernière fois la Magistrature suprême au prolongement d’importantes manifestations populaires requérant la poursuite de son action à la tête de notre pays.

Les jeunes, composante majoritaire de notre pays, se situent au 1er front de ces mobilisations populaires relayant l’attachement de notre société au leadership politique en place chez nous.  

Le processus de retrait des cartes d’électeurs pour le scrutin présidentiel djiboutien est ouvert jusqu’à la date du 08 avril 2021.

Outre le Président sortant qui représentera l’Union pour la Majorité Présidentielle (UMP), M Zakarya Ismail Farah, candidat indépendant, est également en lice pour la présidentielle djiboutienne d’Avril 2021.