Le Président de la République exprime ses meilleurs vœux à ses compatriotes à l’occasion de l’Aïd el-Adha

Le Président de la République exprime ses meilleurs vœux à ses compatriotes à l’occasion de l’Aïd el-Adha

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a, comme à l’accoutumée, à l’avènement de l'Aïd el Adha, exprimé ses meilleurs vœux à ses compatriotes.

 Dans son vœu à la nation, le Chef de l’Etat a formé « le souhait d’une fête réussie pour l’ensemble des Djiboutiennes et des Djiboutiens. »

 « Puisse Dieu  le Miséricorde accepter notre prière de célébrer la fête dans ses valeurs spirituelles les plus élevées   que sont la piété, le pardon et la soumission totale à Allah. », a-t-il indiqué.

 « Puisse le Créateur nous gratifier aussi de sa clémence et baraka afin que la Fête se déploie chez nous sous le signe de l’entraide et de la fraternité agissante, gage majeur de cohésion et de communion propices à la réalisation d’une approche encore plus intégrée de notre société vis-à-vis des objectifs de notre essor », a-t-il poursuivi.

 « Nous sommes fiers que notre nation s’affranchit chaque jour davantage des différents paliers liés à son développement », s’est ensuite réjoui le Président Guelleh qui, a rassuré sur la détermination de son « Gouvernement à redoubler d’efforts en vue de doter notre pays de l’ensemble des dispositions propices à son rayonnement et accès à la prospérité durable, source de quiétude et d’épanouissement individuel et collectif ».

 Le Président de la République mit par ailleurs à profit son vœu à la nation de l’Aid Al Ada pour exhorter ses « compatriotes à se conformer tous à l’impératif salvateur du vaccin anti-Covid 19 mis à la disposition du public sur l’ensemble du territoire national ».

 « Si notre nation a réussi jusqu’à lors à marginaliser les ravages douloureux que cette pathologie a causés sous d’autres cieux, notamment à travers une politique avant-gardiste qui a porté ses fruits, le danger demeure toujours », a-t-il souligné.

 « Notre triomphe définitif sur cette maladie est indubitablement allié à la capacité de notre société à souscrire à une vaccination systématique de tous ses membres », a-t-il insisté, réitérant ses « meilleurs  vœux d’Aid Al Ada à toutes les Djiboutiennes et tous les Djiboutiens »