Le candidat de l'UMP vers la Région d’Ali-Sabieh

Le candidat de l'UMP vers la Région d’Ali-Sabieh

Le candidat de l’Union pour la Majorité Présidentielle, Ismail Omar Guelleh continu son long périple vers la région Assajogs. Pour s’y rendre, le candidat choisi d’y aller par le train pour marquer le coup. 

Une fois à la gare centrale de Nagad, le candidat a été chaleureusement accueilli par la promotion des jeunes ingénieurs, des fervents militants et des jeunes.  

Le candidat accompagné de sa femme Madame Khadra Mahamoud Haid, ces proches collaborateurs. 

En effet, cela fut une occasion de prendre le train depuis son inauguration et admirer le paysage et les plaines Djiboutiennes. 

Le candidat IOG arrivant à la gare de la région Assajog a été accueilli par le directeur de campagne de la région  Omar Ahmed Waiss, les députés de la région, accompagné d’une foule haute en couleur.

Ce vendredi a fait exception, ce jour fut unique. Et pour cause, toutes les franges de la population, beaucoup de responsables, sont revenues pour un rassemblement populaire dégageant un fort esprit de militantisme. 

Le lieu retenu pour cette grande retrouvaille fut le complexe sport de la région ou les Assajogs  venue même de toutes les sous-régions se sont rassemblés massivement.

Les Assajogs et Beninjog n’ont pas échappé au devoir d'hospitalité, de mobilisation et de reconnaissance. La population est venue exprimer sa fierté de recevoir le candidat de l’Union pour la majorité Présidentielle l’UMP Ismail Omar Guelleh. 

Le candidat IOG est venu en train accompagné par sa femme Madame Khadra Mahamoud Haid. Accueillit à grande pompe par les hauts cadres de l’UMP à la gare d’Ali-Sabieh.

Le cortège présidentiel a été accueilli à l'entrée du complexe sportif une impressionnante foule en liesse l'attendait. La traditionnelle cavalerie n'est pas en reste. Un accueil triomphal qui a énormément ému le candidat de l’UMP lui a été réservé.

Il a effectué un tour pour se rapprocher de la foule qui l’acclamait. La foule, au rythme du flottement d’innombrables drapeaux aux couleurs nationales, scanda de vive voix et en continu : IOG…

Le candidat, à travers cette inédite tournée, a prouvé une fois de plus reste un dirigeant au service de chaque de sa population.

C'est donc une réussite par le chantre, capitaine d'une Djibouti conquérant qui se révèle au monde. Cette journée s’est résumé en 3 mots Frénésie, euphorie et chaleur c'est fut un exemple qui fera dat

Une fois le programme lancée, sur place, la foule a été loin de s’ennuyer : un groupe de jeunes talents assajogsassure l’ambiance à coup de musique et de chants partisans. 

Des groupes d'animation folklorique aux détachements de représentations de cultes endogènes en passant par les mouvements de soutien politique, on rivalisait pour mieux se faire entendre et mieux égayer la procession. 

La région d’Ali-Sabieh, région historique s’est fortement mobilisée comme jamais. Un accueil comme nulle part. Et la délégation ne boude pas son plaisir. 

En sommes, une liesse populaire, chants, danses et reconnaissance de la population à l’endroit du candidat IOG par rapport aux réformes opérées depuis et dont l’impact est toujours visible à travers tout le pays.

Le complexe sportif  et la ville ont été en ébullition. Certains l'attendaient à cela fusaient de partout dans toutes les contrées et tout au long de la tournée. 

C'était comme une délivrance au regard des cris de joie et des applaudissements qui ont suivi ces phrases.