20
Fri, Oct

Le ministre de l’Intérieur dénonce «l’organisation d'une manifestation religieuse orchestrée par des individus malintentionnés et agissant sur instructions des parrains agissant à partir de l'étranger»

Sociale
Typography

A la suite des évènements tristes et fâcheux qui se sont déroulés ce lundi dans la grande banlieue de Balbala, le ministre de l’Intérieur, M. Hassan Omar, a fait parvenir à l’ADI un communiqué expliquant le déroulement des incidents et la position officielle du gouvernement à ce sujet.

Le ministre a dénoncé «l’organisation d'une manifestation religieuse orchestrée par des individus malintentionnées et agissant sur instructions des parrains agissant à partir de l'étranger».

«Ces opérations, a-t-il dit, visent clairement à déstabiliser notre nation et semer les divisions au sein de la communauté nationale». L’ADI reproduit in-extenso le communiqué signé et publié par le ministre djiboutien de l'Intérieur.

«Au lieu dit Bouldhoqo, ce matin dès les premières heures de la matinée, plusieurs dizaines d'individus armés se sont regroupés avant de lancer une offensive contre les forces de de l'ordre parmi lesquelles on dénombre 9 blessés dont un officier, le lieutenant Aboubaker Mahamoud Aden, blessé par balles. 

Le Ministre de l’Intérieur rappelle que ces manifestations font suite au refus par l'administration, de l'organisation d'une manifestation religieuse orchestrée par des individus malintentionnées et agissant sur instructions des parrains agissant à partir de l'étranger.

Ces opérations visent clairement à déstabiliser notre nation et semer les divisions au sein de la communauté nationale.

Nous disons tout aussi clairement que les institutions de la république de Djibouti feront face à ce défi et notre détermination à rétablir l'état de droit en quelque lieu qui soit.

Les opérations de police qui s'en sont suivies ont permis l'interpellation de quelques uns des manifestants et l'identification de sept personnes les ayants organisés. 

Ils seront traduits devant la justice pour répondre de leurs actes.

Pour finir, j'invite les citoyens à la vigilance et à leur sens du devoir en dénonçant notamment les actes séditieux perpétrés dans leur voisinage».