23
Fri, Jun

La police national fait main base sur des immigrants clandestins

Sociale
Typography

La  police  national  et  en  particulier  les  éléments  du  commissariat    de  sécurité  de  la  commune  de  Balbala  a procédé  à l’arrestation  de  275  immigrant  clandestins  à  Tadjourah  et  à  Obock.

En  effet  suite  à  des  instructions  de  la  direction  générale de la  police  national pour  éradiquer  les  réseaux  de  traffic  humain ;  les  policier  du  commissariat  de  sécurité  de  la  commune  de  Balbala  et à  leur  tête  le  lieutenant  colonel   Elmi  Daher  Miguil  se  sont   déplacés  dans  les  régions  du  nord  du pays  et  arrêtés  dans  différents  habitations  des  nombreux  immigrants  clandestins  et  les  auteurs  de  ce  trafic  dans  différents  domiciles    de  la  ville  de  Tadjourah  et  dans    Obock.
Ce  trafic  d’humain  lie  des  trafiquant  Djiboutiens  et éthiopiens  qui  se  reliant  ces  immigrés    depuis    l’Ethiopie  jusqu’au  Godoria  à  Obock  afin  de  les transporter  clandestinement  dans  des    boutres  yéménites.
Ces  personnes     tous    des   ressortissants  éthiopien  sont  maltraités  et   ceux  qui  ne   peuvent  se  payer  les  frais   subissent  des  tortures  corporelle.