23
Fri, Jun

La Conférence ministérielle du 26ème congrès de l’UPU s’est ouverte aujourd’hui en Turquie

Sociale
Typography

La République de Djibouti était représentée dans cette conférence par une délégation importante conduite par S.E Monsieur ABDI YOUSSOUF SOUGUEH, Ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications. Le Ministre était accompagné dans cette mission par deux de ce proche collaborateur, à savoir :

- Monsieur Bahnan Ali Maidal, Directeur Général de la Poste de Djibouti,

- Monsieur Feyçal Kaireh Chirdon , Directeur des Postes et des Télécommunications Pi,

La Présidence de la Conférence a été accordée au Pays hôte. Ainsi, le Ministre turc des transports, des affaires maritimes et de la communication, M. Ahmet Arslan a coprésidé la Conférence avec le Ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication de la Côte d’Ivoire, Bruno Nabagné Kone.

Lors de cet événement, qui s'annonce comme le temps fort du Congres de l’UPU, des Ministres et d’autres décideurs de premier plan se sont réunis pour débattre de la manière dont les postes pourraient mieux servir les États et leurs citoyens, tout en favorisant la croissance économique et le développement.

À cette même occasion, ils ont échangé leur point de vue sur les résultats obtenus à mi-parcours et ont défini des pistes à explorer dans le processus de planification stratégique entre la stratégie postale mondiale actuelle adoptée en 2012 (à Doha) et la future stratégie postale d'Istanbul, en cours de discussion.

Cette nouvelle stratégie est axée sur trois buts :

- améliorer l’interopérabilité de l’infrastructure du réseau postal,

- fournir des produits postaux modernes et durables,

- et favoriser le bon fonctionnement du marché et du secteur.

Les ministres ont donc examiné la question de savoir comment les postes peuvent contribuer à réaliser les objectifs de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030.

Lors de cette conférence, les ministres et les décideurs de haut niveau ont souligné que l’Union a inscrit à son actif de nombreuses réalisations au cours du cycle de Doha (2012 – 2016), alors que le secteur postal reste confronté à d’autres enjeux que sont le développement des nouvelles technologies, l’essor du commerce électronique et l’émergence de nouveaux concurrents…

Au cours de cette conférence, les discussions ont également porté sur l’inclusion financière postale, la facilitation du commerce électronique et la participation des postes dans l’économie numérique…

La fin du Congres sera marquée par les élections des différents organes de l’Union Postale Universelle. Comme à chaque congrès (tous les 4 ans), les Pays membrent seront ramené à élire le Directeur général et le Vice-Directeur général, ainsi que les présidents des organes de l’Union.

L’actuel Directeur Général et vice-Directeur Général à savoir M. Bishar A. Hussein, du Kenya, et de M. Pascal Clivaz, de la Suisse, ont été élus en 2012 lors du 25ème Congres postal universel à Doha (Qatar). Ils sont seuls candidats à leurs propres successions et s’ils sont réélus, ils exerceront un nouveau mandat de quatre ans à la tête du Bureau international de l’UPU, à Berne (suisse).

Les Pays composant le Conseil d’Administration et le Conseil d’exploitation Postale seront également renouvelés lors de ce congrès. Les Pays membrent et présent au congrès élira 41 nouveaux pays pour le conseil d’administration et de 40 Pays pour le conseil d’exploitation postale, tous élus pour un mandat de quatre ans renouvelable.

Les élections débuteront le mercredi 05 octobre et prendront fin le jeudi après midi.