26
Wed, Jul

La première dame préside une cérémonie de distribution de mobylettes électriques à des personnes handicapées

Sociale
Typography

La première dame et présidente de l’Union Nationale des Femmes Djiboutiennes (UNFD), Mme Kadra Mahamoud Haid, a présidé hier une cérémonie de distribution de mobylettes électriques à des personnes handicapées.

Cet événement a été l’occasion pour la première dame de rappeler le devoir de solidarité par rapport aux handicapés qui, a-t-elle souligné, ont parfaitement leur place dans la société puisqu’ils ont les mêmes droits que tous les autres citoyens.

Mme Kadra Mahamoud Haid a, dans son intervention, indiqué que le handicap ne saurait constituer un obstacle à l’épanouissement des personnes concernées. 

"Celles-ci, a-t-elle affirmé, ont tout simplement besoin de soutien et d’attention pour s’épanouir", avant d’ajouter qu’"il y a beaucoup de personnes handicapées qui se battent pour leur bien-être et celui du pays."

La première dame, qui a donné un bref aperçu de différentes mesures prises pour répondre aux besoins des personnes handicapées, notamment dans les domaines du travail, du logement et de l’enseignement, a déclaré que "les personnes handicapées sont des citoyens à part entière et, à ce titre, sont acteurs et bénéficiaires du processus du développement."

C’est pourquoi "leur pleine participation à ce processus est indispensable à la réalisation d’un développement durable et équitable. Dans ce dessein, les uns et les autres sont invités à donner la priorité à la compétence et à la capacité d’une personne et non à son handicap."

"Aujourd’hui, émancipation et participation sont devenues les mots-clefs de l’aide aux personnes handicapées. Cela implique, entre autres, que les personnes handicapées aient accès à tous les secteurs de la société, aux transports en commun, à l’emploi et à l’enseignement," a estimé la présidente de l’UNFD.

"Qu’elles soient techniques, humaines ou financières, les aides à l’autonomie des personnes handicapées peuvent aussi bien se traduire par l’acquisition d’un fauteuil roulant que par l’emploi d’auxiliaires de vie chargées de l'accomplissement d'un ou plusieurs actes essentiels de la vie», a fait savoir enfin la première dame, Mme Kadra Mahamoud Haid.

Source:ADI