Meeting à Ali-Sabieh : l’USN d’Omar Elmi Khaireh dénonce "l’abus de pouvoir" du gouvernement

Sociale
Typography

Neuvième du genre depuis le lancement de la campagne électorale, le meeting du candidat de l’Union pour le salut national (USN), M. Omar Elmi Khaireh, s’est déroulé aujourd’hui au chef lieu de la région d’Ali-Sabieh

Les militants et sympathisants de l’USN se sont mobilisés pour accueillir avec ferveur le candidat Omar Elmi Khaireh et ses principaux collaborateurs.

Ce sont les partisans de l’opposition qui ont d’abord pris la parole pour critiquer les réalisations du gouvernement, traitant le gouvernement de "menteur et pilleur de biens publics".

On constatait notamment une détermination sans pareille dans les propos d’une mère de famille assajog. "Ismail Omar Guelleh a tendance à oublier qu’il n’est plus président mais plutôt un candidat. Je fais partie des mères Assajogs, qui voteront le 8 avril prochain pour vous, M. Omar Elmi Khaireh", a-t-elle dit.

Le député Ismaël Ahmed Assoweh a lui aussi pris la parole pour dénoncer "la corruption" devenue, selon lui, quasi normale. Il a également condamné l’attitude de la gendarmerie nationale qui avait arrêté hier au PK 51 les responsables de l’USN en partance pour Dikhil.

"Ce qui nous est arrivé hier n’était pas une bonne chose. Aujourd’hui, le candidat de l’UMP n’est pas le président de la République de Djibouti. Il est un simple candidat comme les autres", a-t-il souligné avant de dénoncer "l’abus de pouvoir" du gouvernement.

Notons au passage que le meeting de l’USN qui était prévu hier vers 10H du matin à Dikhil a été retardé de plusieurs heures en raison de l’arrestation des membres de l’équipe de campagne d’Omar Elmi Khaireh par la gendarmerie.

En dernier lieu, le candidat de l’USN, Omar Elmi Khaireh, a remercié ses partisans Assajogs pour leur soutien. "Je suis très touché par votre accueil. Je sais que je peux compter sur les Assajogs. N’oubliez pas de voter le 8 avril pour moi. On laissera tout le mal derrière nous en instaurant une véritable justice", a-t-il promis.

Source : ADI

Articles Populaires