17
Tue, Oct

Le candidat Tourtour tient son premier meeting électoral face du stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon

Sociale
Typography

A six jours du scrutin présidentiel qui opposera six candidats, dont le président Guelleh, candidat à sa propre succession, M. Mohamed Moussa Ali, alias Tourtour, a tenu ce dimanche son premier meeting en face du stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon.

Le candidat indépendant, qui avait opté jusqu’à là pour une approche de campagne TV, a été accueilli sur le site par une foule en liesse composée essentiellement de jeunes.

Se qualifiant comme étant le "candidat des déshérités", M. Mohamed Moussa Ali a appelé les jeunes à se "débarrasser" vendredi prochain du régime en place.

"La prise en charge des jeunes et des déshérités sera au centre de ma politique", a-t-il mis en exergue dans son discours, promettant de mettre en œuvre "une stratégie cohérente de lutte contre la pauvreté et l’exclusion".

Faisant d’une"priorité absolue" l'amélioration des conditions de vie de ses concitoyens, Tourtour s’est engagé à initier des mesures de réduction du coût de la vie, à reformer l’éducation fixant comme priorité l’enseignement technique

"Je m'attèlerai à rendre l’école accessible à tous les ménages et à atténuer les charges liées à l’enseignement", a-t-il affirmé en outre, avant d’insister sur la mise en place d’un mécanisme permettant de limiter la vulnérabilité des populations nomades confrontées aux impacts du changement climatique.

Le candidat indépendant a enfin partagé avec ses supporters son rêve de voir "Djibouti devenir une métropole moderne".

Source : ADI