17
Tue, Oct

Le syndicat du personnel de la presse et de l’audiovisuel de Djibouti en collaboration avec l’Unesco a organisé ce matin un atelier de formation pour les journalistes en charge des dossiers d’investigation

Sociale
Typography

Cet  atelier, prévu sur deux jours,  doit permettre à de jeunes journalistes de savoir mener une véritable enquête, de protéger leurs sources et d’éviter tous les pièges dans lesquels  ils peuvent tomber en  accusant notamment  sans preuves ou sans fondements.

De nombreux jeunes sont de plus en plus attirés par ce noble métier.

Etaient présents à l’ouverture de cet atelier la présidente du syndicat Madame Aicha Mohamed, le trésorier du syndicat M. Abdillahi Hadi, le directeur  adjoint de l’Information de la RTD M. Omar Ali Egueh, l’animateur de cet atelier M. Franck Ayaw Assa et de très nombreux journalistes issus des différents organes de presse.

Ceux et celles représentant  la RTD, les journaux ‘’La Nation’’, Al-Quern’’,’’Djibouti- Post’’ et d’autres journaux indépendants.

Tous ont voulu profiter de cette formation qui va aborder :

- les bases de l’enquête journalistique,

- les techniques de collecte des informations,

- enfin les spécificités de l’enquête pour la télévision ou  la presse écrite 

Le coordinateur du bureau de l’Unesco à Djibouti M. Youssouf Elmi s’est félicité de la tenue d’un tel atelier qui doit mieux former et outiller les jeunes journalistes.

L’animateur de cet atelier M. Franck Ayaw Assa s’est réjouit de se retrouver à Djibouti, il est d’ailleurs le point focal d’un réseau regroupant de nombreux  médias africains.