18
Wed, Oct

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles préside une réunion de haut niveau axée sur la facilitation de l’accès à l’électricité aux djiboutiens à faible revenu

Sociale
Typography

Organisé par le ministre de l’Énergie chargé des Ressources Naturelles, Dr. Yacin Houssein Bouh, cette rencontre a vu la participation du ministre de l’Intérieur, Hassan Omar Mohamed, du ministre de l’Habitat, de l'Urbanisme et de l'Environnement, M. Moussa Mohamed Ahmed, et de la Secrétaire d’État chargée des Affaires Sociales, Mme Mouna Osman Aden.

En effet, cette réunion qui s’inscrit dans le cadre du programme de l’électrification national du ministère de l’Énergie a pour objectif d’élaborer des pistes de réflexions communes pour faciliter l’accès à l’électricité à l’ensemble de nos concitoyens et plus particulièrement aux foyers à faible revenu.

Par ailleurs, afin de mieux cerner le sujet, l’Électricité de Djibouti (EDD) a présenté au cours de cette réunion une projection détaillée de la problématique à laquelle elle fait face quotidiennement.

Outre le nombre de foyers raccordés aux réseaux électriques qui a été multiplié par trois durant la dernière décennie avec l’ensemble des projets urbains en cours, les responsables de l’EDD ont pointé du doigt cinq cas de figures majeurs qui posent, selon eux, un sérieux problème pour connecter des clients potentiels installés dans certaines zones difficiles de la commune de Balbala.

Il s’agit en effet, de zones non aménagé, des zones à risques, c’est-à-dire des habitations construites dans des ravins ou de lits d’oued. Mais aussi des zones aménagées mais occupées illégalement ou non structurées, de cas de réseaux enclavés ou encore les nouvelles zones de développement.

Il convient de préciser surtout que ces zones non aménagées ne disposent d’aucune structure parcellaire ni de voirie praticable comme les quartiers appelés "Vietnam" ou "Jago buldhuq". Ces quartiers sont composés d’habitats spontanés ne respectant aucun alignement des foyers ni de voies empruntasses par les automobilistes. D’où l’impossibilité pour l’EDD de procéder aux branchements de ces foyers. Face à ce constat l’ensemble de départements ministériels concernés, à savoir le ministère de l’Énergie (EDD), le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Habitat et de l’Environnement ainsi que le ministère du Budget et le secrétariat d’État chargé des Affaires Sociales ont décidé de mettre en place rapidement un comité technique interministériel pour apporter une réponse commune et concertée à cette problématique.

Le ministre de l’Énergie chargé des Ressources Naturelles, Dr. Yacin Bouh Houssein, qui a fait savoir que le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, accore un intérêt très particulier quant à l’aboutissement de ce projet a rappelé que malgré tous ces problématiques, l’EDD poursuit comme elle peut l’extension et le renforcement des réseaux de distributions pour satisfaire les demandes.

"L’expérience retenue nous renvoie vers une collaboration et coordination soutenue et la mise sur pied d’un comité interministériel pour mettre en œuvre d’un plan d’action commune avec les services compétents", a-t-il dit.