25
Sun, Jun

Elections présidentielles 2016 : Hassan Idriss Ahmed se rend au chef-lieu de la région d’Ali-Sabieh.

Sociale
Typography

Après plusieurs meetings dans la capitale et dans le nord du pays, le candidat indépendant, Hassan Idriss Ahmed, s’est rendu hier à Ali-Sabieh, au sud du pays. Le rendez-vous entre le candidat et ses partisans s’est déroulé sur la place principale de la ville d’Ali-Sabieh dans une ambiance de fête.

La foule a vibré ensemble au rythme des animations musicales d’artistes soutenant le candidat indépendant. Femmes et hommes, jeunes et vieux ont ensuite écouté d’une oreille attentive les propos d’Hassan Idriss Ahmed et des membres de son staff.

S’exprimant en premier, le directeur de campagne d’Hassan Idriss à Ali-Sabieh a évoqué les grandes lignes du programme de son candidat, soulevant le chômage des jeunes, et les autres préoccupations de la population locale.

Prenant la parole à son tour, le candidat Hassan Idriss Ahmed a d’emblée remercié le public assajog pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

"Ali-Sabieh aurait pu devenir une ville moderne, mais rien n’a été fait pour la population assajog", a-t-il dit, déplorant les grosses lacunes de nos enfants à cause du système de l’approche par la compétence dans nos écoles.

"Si je suis élu, on reviendra vers l’ancien système éducatif", a-t-il promis, estimant que "les maîtres d’écoles, corrigent une soixantaine de cahiers par jour, les instituteurs travaillent de 4 heures à 15 heures par jour, alors que les fonctionnaires rentrent tranquillement chez eux".

"Je promets que le salaire des enseignants sera augmenté et nous pouvons le faire", a-t-il ajouté, réitérant sa volonté de "remédier à cette situation".

Le candidat indépendant s’est engagé par ailleurs à faire d’Ali Sabieh la deuxième capitale de notre pays.

Source : ADI

Talents Caches

Les participants de l'émission
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote:
 
Powered by Sexy Polling