28
Fri, Jul

L’artiste Thomas Dreyfuss exposé des œuvres originales à l’Institut français de Djibouti du 22 février au 31 mars 2016

Sociale
Typography

Un vernissage de l’exposition intitulée Passage était organisé hier en présence de l’artiste et de nombreuses personnalités, dont Mme Hasna Barkat Daoud, Ministre de la promotion de la Femme et du planning familial et M. Christophe Guilhou, Ambassadeur de France.

 Plus d’une centaine de personnes ont ainsi pu découvrir une série de portraits de Djiboutiennes et Djiboutiens.

L’exposition "Passage" est l’évènement culturel majeur de ce début d’année à l’Institut français.

L’artiste Thomas Dreyfuss, qui trouve l’essentiel de son inspiration à Djibouti, présente une série de portraits de Djiboutiennes et Djiboutiens.

Né en 1974, Thomas Dreyfuss vit, travaille et expose régulièrement en région parisienne. Après des études d’histoire et d’archéologie à l’Université Paris I, il suit un cursus d’arts plastiques afin de mettre sa théorie en perspective. Depuis plus de 10 ans, il enseigne les arts plastiques aux jeunes migrants.

Il pratique aussi bien le dessin que la peinture (l’huile surtout), essentiellement dans une veine figurative. 

Dreyfuss réalise des œuvres colorées, avec des touches larges et épaisses. Illustrant le plus souvent des personnages isolés, l’artiste met en valeur les émotions des corps et des visages.

Dreyfuss l’affirme : la peinture est une fenêtre sur sa propre histoire, l’Histoire et celle en train de se faire. Son regard et sa peinture s’enrichissent de ses séjours à Rais Ali où résident ses proches. 

Les êtres qu’il y côtoie, leurs valeurs et leurs trajectoires, nourrissent son travail artistique qui s’est organisé autour de multiples contrastes : progrès et nature, modernité et tradition, humanité et animalité, Afrique et Occident.

L’IFD accueille ainsi un artiste et des œuvres qui incarnent les échanges culturels sans cesse revisités entre la France et Djibouti.