Les épreuves du concours de recrutement des élèves-instituteurs ont commencé HIER dans les différents centres d’examens de la capitale.

Education
Typography

Plus de trois mille deux cent candidats ont planché sur les sujets des épreuves écrites de français et de mathématiques dans les cinq centres de concours prévus à cet effet.

Cette année, ce sont quelques cent postes d’instituteurs qui sont à pourvoir dont quatre-vingt-cinq enseignants francisant et quinze arabisants.

A l’issue des épreuves écrites de français et de mathématiques, les premières délibérations seront effectives à partir du lundi 18 janvier prochain. Puis, le second groupe d’épreuves orales, cette fois ci, se dérouleront dans les journées de mardi et mercredi 19 et 20 janvier. La proclamation des résultats finaux aura lieu jeudi 21 janvier 2015.

Comme à l’accoutumée, les officiels des ministères de l’éducation nationale et du travail ont entrepris aujourd’hui une tournée de supervision et de contrôle pour s’assurer du bon déroulement des épreuves dans les différents centres de concours.

La délégation conduite par le secrétaire général du MENFOP, M. Aroun Omar Aden et son homologue du ministère du travail chargé de la réforme de l’Administration, M. Abdallah Ali Mohamed s’est rendu successivement au lycée d’Etat de Djibouti, puis à l’école de la République avant de s’arrêter au collège d’enseignement moyen de Boulaos et au centre de formation des enseignants de l’enseignement fondamental.

Au cours de ce déplacement, les hauts responsables ont visité les salles de concours et se sont longuement entretenus avec les chefs de centres. Ils ont pu relever que les épreuves se déroulaient dans les meilleurs conditions et sans le moindre encombre.

M. Abdallah Ali Mohamed, secrétaire général du Ministère du travail, et président de la commission nationale des examens et concours et la directrice générale du CFEEF se sont dits satisfaits du bon déroulement des épreuves et ont aux personnels dévoués qui ont assurés la surveillance des épreuves.