25
Mon, Sep

Le Ministre des Affaires Musulmanes et de la Culture SEM. Moumin Hassan Barreh s’est entretenu hier avec l’administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), M. Adama Ouane

Actualités
Typography

Cette entrevue s’est déroulée au siège de l’OIF à Paris, en présence de l’ambassadeur de Djibouti auprès de l’OIF, SEM. Ayeid Mousseid Yahya. 

Cette visite s’inscrit dans le cadre de suivi des projets soumis par le ministère de la Culture à la Secrétaire Générale de l’OIF, Madame Michaelle Jean, lors de sa visite effectuée à Djibouti en février dernier. 

Dans cette perspective, les discussions avec l’administrateur ont porté notamment sur les voies et les moyens de consolider davantage les relations de partenariat entre le Ministère en charge de la Culture et l’OIF, et l’appui à la mise en œuvre de grands projets visant à renforcer l’ancrage de la culture dans le développement national selon la vision adopté par le président de la République SEM. Ismail Omar Guelleh.

Le Ministre Moumin Hassan Barreh a noté que la promotion de l’action culturelle et artistique figure parmi les priorités du département de la Culture. 

Pour ce faire, le Ministère mettra en place des Centre de lecture et d'animation culturelle (CLAC) grâce au soutien matériel et technique de l’OIF. 

Ces centres revêtent une grande importance pour le développement des diverses activités d’animations culturelles dans notre pays. Ainsi, il a été convenu d’accélérer le processus de l’implantation de ces CLACs à Djibouti. 

Dans le but de rendre opérationnel notre future bibliothèque nationale et archives nationales, l’OIF a promis de fournir les équipements didactiques et matériels nécessaires, et de contribuer au renforcement des capacités managerielles et la formation du personnel. 

Les discussions ont abordé aussi le soutien que peut apporter l’OIF à la structuration des filières artistiques, et le renforcement des programmes de formation de l’Institut djiboutien des Arts (IDA), en vue de développer les industries culturelles et créatives à Djibouti. 

Les deux parties ont examiné, par ailleurs, la possibilité d’implanter d’un Centre régional d’expression française (CREF) à Djibouti.

Au terme de cette rencontre, le ministre a remercié l’administrateur de l’OIF pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et l’excellence des relations qui existent entre l’OIF et Djibouti.

Le Ministre des Affaires Musulmanes et de la Culture SEM. Moumin Hassan Barreh, accompagné de notre ambassadeur en France SEM. Ayeid Mousseid Yahya, a rencontré hier à Paris le conseiller aux affaires religieuses au ministère des affaires étrangères français, M. Jean Christophe Peaucelle. 

Au cours de ces entretiens, les deux parties ont fait un tour d’horizon sur la problématique de l’extrémisme radical et violent qui prend de l’ampleur dans plusieurs pays et régions, que ce soit en Europe ou en Afrique, et la nécessité d’adopter les mesures préventives qui s’imposent afin de contrer ce phénomène inquiétant. 

Le Ministre a souligné que notre pays jouit de la stabilité et de la paix dans une région tourmentée, en ajoutant que le peuple djiboutien a été toujours connu par sa tolérance et son ouverture sur les différentes cultures et civilisations. 

Au terme de ces discussions, il s’est dégagé des points de vue convergents au niveau de la conception et du traitement de ce grand défi qui varient en fonction des spécificités sociales et des contextes géoculturels.