18
Tue, Dec

Le Premier ministre inaugure les travaux du Forum sur l'Economie Numérique

Actualités
Typography

C'est sous l'égide du premier ministre monsieur Abdoulkader Kamil Mohamed que le forum sur l’économie digital s’est ouvert ce matin au Kempeski hôtel. Ayant  pour thème « une économie digitale au service du développement.

L’événement organisé par le Ministère des Communication, Postes et Télécommunication en étroite avec le ministère de l’éducation nationale, l’enseignement supérieur, le ministère des Finances  et la représentation de la Banque mondiale à Djibouti a rassemblé les hauts cadres de l'administration publique et du secteur privé, des enseignants chercheurs, et toutes ceux  qui étaient sensibles aux questions du numérique.

Il s’agissait pour les instigateurs du forum de donner un nouvel élan au digital toute en mettant à jour une feuille de route nationale,  et de permettre par conséquent la mise en place des premiers jalons d’une économie numérique forte en tirant le meilleur parti des technologies de l’information et de la communication.

Il a été question d'échanger du fort potentiel du numérique des principaux obstacles à surmonter mais et des défis à relever.

Les panélistes ont évoqué comment accompagner la transformation digitale et le développement des technologies mais aussi le rôle des secteurs public et privé dans le développement de l’économie et de la connectivité digitales. en échangeant leurs expériences dans le domaine de la transformation digitale.

L’objectif étant de mettre en place de nouveaux modèles économiques. Ce forum se voulait être également un incubateur de nouvelles idées.

Aujourd'hui de nouvelles pratiques et de nouveaux métiers apparaissent, faisant du numérique un vecteur de croissance économique mais aussi de développement humain. En  modernisant l’administration publique, l’éducation en palliant les déficits d’infrastructures.

Rappelons en fin que ce forum passera pendant jours en revue les voies et moyens grâce auxquels un pays comme Djibouti pourrait donner un coup d’accélérateur au processus de développement national en cours grâce au boom de son économie numérique.

Après la cérémonie d’ouverture et les discours des officiels, place aux discussions sur le thème Les infrastructures numériques ces services de base nécessaires aux capacités informatiques sont nécessaire à l'économie numérique et à la qualité de vie d'un pays moderne.

Le rôle traditionnel de l’infrastructure informatique est en train d’être remodelé rapidement par la transformation numérique globale des entreprises. Dans une économie mondiale ultra-concurrentielle, qui offre des possibilités illimitées de perturbation et exige une innovation constante.

Les panélistes ont évoqué l’importance la mise en place les cadres institutionnels afin d’encourager et bâtir un écosystème numérique au service de la population djiboutienne dans un monde de mutations profondes et irréversibles.

Les discussions des panélistes ont convergé vers une seule conclusion, celle que la transformation digitale est une notion incontournable pour le développement économique. Il est important de savoir que dans une économie en transition numérique, l’économie entrepreneuriale est celle qui crée le plus de valeur sur un territoire.

Ce qu’on appelle plus communément l’économie numérique et que la digitalisation pourrait en effet contribuer positivement à une meilleure croissance pour Djibouti.

Ont participé à cette discussion de panélistes, outre les experts qui sont intervenus , des cadres institutions publique privé, des entrepreneurs, une pléiade d’enseignants et surtout un par terre de jeunes férus du monde de l’entreprenariat.