13
Tue, Nov

Le Président de la République prend part aux travaux du 31ème sommet de l’Union africaine

Activités présidentielles
Typography

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a pris part aujourd’hui aux travaux de 31ème sommet de l’Union africaine qui a ouvert ses portes ce dimanche, tôt dans la matinée à Nouakchott, la capitale mauritanienne.

Au cours de cette assise, le Président Guelleh et la cinquantaine d’autres Chefs d’Etat et  de Gouvernement africains participant à ce sommet ont longuement échangé autour de la notion de corruption, thématique principale de cette réunion.

A ce propos, les leaders du Continent  noir qui, ont chacun à son tour, fait le récit du combat que son pays dédie à la lutte contre la corruption, ont  convenu de l’adoption rapide d’une stratégie commune pour toute l’Afrique.

Les dirigeants africains sont d’autant plus motivés à disposer d’un plan commun  d’action contre la corruption que, ils sont unanimement d’avis que ce fléau est source de désaffection majeure auprès des investisseurs potentiels souhaitant entériner des projets économiques dans le Continent noir.

Au sujet de la Corruption, sous la houlette de son leader charismatique, Son Excellence Ismail Omar Guelleh,  notre pays a érigé depuis  près de deux décennies la lutte contre la corruption en l’une de ses principales priorités.

Outre la série d’institutions nationales dévolues à la lutte contre la corruption, notre pays a également mis en place bien d’autres garde-fous tels que, le Guichet unique où l’ensemble des procédures sont soumises à une chaine d’actes transparents  pour éviter toute forme de ristournes et racket, notamment à l’encontre de grands investisseurs privés.

La promotion de la paix et de la sécurité sur le Continent a constitué l’autre sujet phare de ce sommet.

Ce fut là aussi un domaine où la République de Djibouti eut beaucoup à partager le succès éclatant qu’elle a remporté en matière de défis liés à la paix et à la sécurité.

En matière  de lutte contre le fanatisme et l’extrémisme de tout bord, son expertise reposant sur le principe de prévoir, à côté de la dissuasion, une place au dialogue a particulièrement reçu un écho favorable.

Les leaders africains réunis sont tombés sous le charme des pratiques djiboutiennes visant à tarir en amont  le terreau  sur lequel prospèrent le fanatisme et extrémisme de tout bord, notamment par le biais de  la réalisation d’un concours annuel de lecture du saint coran et la tenue régulière d’ateliers animés par nos plus brillants religieux et, dévolus à la prévention des manipulations des jeunes âmes.

La participation du Président Guelleh à ce 31ème Sommet de l’Union africaine a également été marquée par l’importante allocution qu’il a faite à la tribune de cet évènement.

Entre autres convictions déclinées dans ce discours, le Chef de l’Etat djiboutien a surtout encouragé l’Organisation panafricaine a redoubler d’efforts en vue d’accroitre son autonomie et indépendance.

« On ne peut pas parler de souveraineté de l’UA en sollicitant l’aide de nos partenaires  pour le paiement du fonctionnement même de notre organisation d’une part,  et vouloir se démarquer de leur influence en parlant de position africaine lors des négociations internationales d’autre part » a-t-il dit en substance à ce sujet. 

A noter aussi que le Président Ismail Omar Guelleh a dévolu un autre point de son intervention à la nécessité pour l’Union africaine de réformer et d’accentuer ses efforts relatifs à sa transformation en une organisation efficace, à même « de répondre aux  défis imposés par un monde en perpétuelle mutation »

« L’Etat d’avancement de la réforme, Excellences,  est très prometteur et le travail colossal accompli en deux ans nous prouve, si besoin est, que nous sommes sur la bonne voie ; et surtout que le succès de nos efforts est fortement lié à notre degré de coopération, de dialogue  et  de cohésion. », a déclaré en ce sens le Président de la République.

Une importante délégation comprenant notamment, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Mahamoud Ali Youssouf et le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisation et de l’Environnement, M Moussa Mohamed Ahmed, accompagne le Président de la République dans ce déplacement en Mauritanie.

A noter également la présence, au sein de la délégation conduite par le Président Guelleh en Mauritanie, de l’Ambassadeur de la République de Djibouti auprès de la République Démocratique et Fédérale d’Ethiopie et Représentant Permanent de notre pays auprès de l’Union africaine, M Mohamed Idriss Farah.