15
Fri, Dec

Championnat du monde de sambo : Des judokas djiboutiens en partance vers Narita au Japon

Sport
Typography

Une sélection de judokas djiboutiens va prendre part au championnat du monde de sambo, prévu du 22 au 29 novembre prochain à Narita au Japon, grâce au soutien financier et logistique du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et des Sports.

L’équipe nationale de sambo,  qui va participer aux jeux imminents du championnat du monde de sambo,  a reçu hier le soutien financier et logistique du secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports,  Badoul Hassan Badoul.
Cette délégation sportive est composée des judokas Houmed Kamil et Anas Fouad. L’un et l’autre  ont été médaillés de bronze dans leur catégorie respective lors des championnats d’Afrique qui se sont  déroulés en septembre dernier au Cameroun.
Ils sont également accompagnés par leur coach, Ali Abdo Said. Houmed Kamil et Anas Fouad ont été invité au championnat du monde de sambo grâce à leur résultat obtenu au Cameroun.
Selon  le président de la fédération djiboutienne de judo, Senseï Faissal Abdourahman, l’appui que le secrétaire d’état à la Jeunesse et aux Sports vient d’apporter aux judokas nationaux constitue un encouragement considérable et une motivation déterminante qui va avoir un impact sur leur prestation au Japon.
Au nom de la fédération et au nom des membres de sa fédération sportive, Senseï Faissal Abdourahman a lors d’un point de presse adressé ses vifs remerciements au secrétaire d’Etat Badoul Hassan pour sa contribution.
Il a aussi invité les judokas à hisser haut les couleurs nationales au Japon. Soulignons au passage que Houmed Kamil et Anas Fouad sont les meilleurs judokas du pays. Ils sont des valeurs sûres du sambo djiboutien.
Après son succès lors des derniers championnats d’Afrique, l’équipe nationale de sambo poursuit des entraînements intensifs en prévision  des championnats du monde de la discipline qui auront lieu  du 22 au 29 novembre prochain à Narita au Japon.
» La préparation a été axée sur le travail technique ainsi que les règles d’arbitrage. En effet, il faut que nos judokas  les maîtrisent les règles d’arbitrage pour éviter de faire des erreurs qui leur seraient préjudiciables », nous a confié le coach Ali Abdo.
Rappelons enfin que Djibouti a déjà participé aux championnats du monde de sambo en 2012 en Biélorussie et en 2013 au Maroc.