18
Wed, Oct

Le complexe hospitalier et social ‘’d’Al Rahma’’, a abrité ce matin une rencontre du mouvement associatif de la commune de Balbala, visant à désigner un comité directeur et de gestion de l’ensemble du réseau.

Sociale
Typography

Cette rencontre a été lancée à l’initiative de la secrétaire d’État chargée des Affaires sociales Mme Mouna Osman Aden.

L’objectif principal de cette rencontre entre les responsables politiques et représentants de la société civile était tout d’abord de nommer un président du comité de gestion du réseau associatif, mais aussi de mettre en place une stratégie de développement social afin d’améliorer le quotidien de la population de cette grande commune de Balbala.

L’on estime à plus de 240. 000 personnes, les habitants de Balbala, dont une majorité vivant dans des conditions de précarité.

Les représentants du mouvement associatif et de la société civile de Balbala ont tour à tour appelé leurs partenaires au développement de les accompagner dans leur élan de solidarité afin d’améliorer le quotidien des habitants de Balbala.

Cet élan de solidarité permettra de lutter plus efficacement contre le chômage, la délinquance juvénile, la malnutrition, l’illettrisme ou tout autre fléau.

Étaient présents à cette cérémonie de mise en place officiel du comité directeur et des gestions des organisations de la société civile de Balbala outre la secrétaire d’État en chargée des Affaires sociales, madame Aicha Dabar, membre de l’Assemblée nationale, la secrétaire générale de l’UNFD Mme Fatouma, le président de la commune de Balbala Mr. Youssouf Nouho, des représentants des organisations internationales et bien sûr, les membres de la société civile.

La secrétaire d’état chargé aux Affaires Sociales, madame Mouna Osman Aden n’a pas manqué d’exhorter tous les composants de la société civile de la commune de Balbala de continuer leurs efforts afin d’ améliorer le quotidien de leurs populations.

Mais surtout de rester solidaires, pour éradiquer la délinquance et lutter contre le chômage et la pauvreté.

La secrétaire d’État a indiqué qu’elle souhaite insuffler l’esprit d’entrepreneuriat au sein des jeunes. Elle a en coutre promis aux 44 organisations de la société civile de Balbala que des efforts sont entrepris pour la construction à leur profit de logements sociaux dans le cadre de la fondation créé par le président de la république.