26
Wed, Jul

Un comité de projet de câble sous-marin appelé DARE se réunit hier à Kempinski, pour discuter de la confirmation finale et la répartition des capacités sur le câble DARE

Sociale
Typography

Le directeur général de Djibouti Telecom (DT), M. Mohamed Assoweh Bouh, a présidé hier, au Kempinski, la réunion du comité technique en charge du projet de câble sous-marin régional de télécommunications plus connu sous son acronyme anglais de DARE. 

Les operateurs de la région somaliens et kenyans sont venus à Djibouti pour confirmer leur niveau de participation financière.

L’intérêt de ce projet  a été confiée par des operateurs tanzaniens, tels que SIMBANET, rappelons de ce projet prévisionnel est de 140 millions dollar.

D’une capacité de 20 térabits, le câble DARE vise à répondre d’une part aux besoins croissants en trafic IP de notre région et d’accélérer l’intégration économique de nos pays d’autre part.

Lors de l’ouverture de la réunion qui se déroule ce matin, le directeur générale de Djibouti Télécom M. Mohamed Assoweh Bouh a tenu un discours rappelons que le câble sous marin joue un rôle majeur dans la sous région.

Le câble Asie Afrique Europe numéro 1 a atterrit à Djibouti la semaine dernière et le SMW5 arrivera dans la station de haramouss début mars.