26
Tue, Sep

Le ministre de la défense reçoit la secretaire d’état à la sécurité Kenyane

Politique
Typography

Le chef d’Etat major de l’armée kenyane le général Samsom, le général Zakaria cheik Ibrahim chef d’Etat major général des armes ainsi que ses plus proches collaborateurs ont pris part à cette  réunion.

Notons que la secretaire d’état  à la sécurité du Kenya participait à la 19ème réunion ordinaire de l’EASF qui se  déroulait à Kempinski hôtel du 12 au 17 octobre 2015.
Les deux responsables ont évoqué les liens d’amitié qui lient le Kenya à la république de Djibouti ; deux pays membres de l’IGAD et qui œuvrent ensemble pour la restauration de la paix en Somalie dans le  cadre de l’AMISOM.
Il a notamment été question des voies et moyens de renforcer la coopération entre les institutions de défense qui n’est qu’à son début.
Les ministres ont souligné la convergence de leur point de vue sur la nécessité de resserrer les liens en matière de formation, d’échange  d’expertise entre les académies militaires kenyanes.
Et le ministre de la défenses a ensuite reçu, le ministre de la défenses somalien Aboubaker  Ali  Dini  à l’Etat major accompagné  par  le  chef  d’état    major  de  l’armée  somalien, le général  Mohamed  Aden  Ahmed a été  chaleureusement  accueilli  par  le  général  Zakaria   au  perron  de  l’état    major  général  des  armées.
Les  responsables  militaires  se  sont  ensuite  longuement  entretenus  sur  la  situation  de  la  région  de  l’Afrique  de  l’est  et  notamment  celle  de  la  Somalie.
Le  ministre  de  la  défense  somalienne  Mr  Dini  a  remercié  l’état  major  djiboutien  pour  le rôle   joué  par  l’armée  djiboutienne  dans  le  concert  des  nations  de  l’AMISOM.
Ce  remerciement  va  a -t-il  dit  également  au  président  de  la  république  pour  sa  vision  sur la  Somalie  depuis  son  accession  au  pouvoir  ainsi  qu’au  peuple  djiboutien  tout  entier.
La  discussion  a  porté  sur  les  voies  et  moyens  de  renforcer  la  coopération  entre  les  institutions  de  la  défense  et  notamment  à  renforcer  la  contribution  de  l’armée  djiboutienne  en  matière  d’expertise  pour  la  remise  sur  pied  de  l’armée  somalienne.
Le ministre de la défense   djiboutienne, a  pour  sa  part  souhaité  de  voir  un  jour  une   armée  bien  organisé  capable  de  reprendre  la  sécurité  du  pays  en  main    afin  que  la  somalie  retrouve  sa  place  dans  le  concert  des   nations.