24
Sun, Sep

Djibouti et le Maroc conviennent de renforcer leur coopération dans le domaine du transport aérien et de l'aviation civile

Politique
Typography

Signé par le ministre de l'Équipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, et son homologue djiboutien, Mohamed Abdoulkader Moussa, cet accord s’assigne pour objectif d’octroyer aux entreprises de transport aérien désignées par les deux pays les droits de trafic en se basant sur la 3e et 4e liberté de l’air, garantir la désignation et l’autorisation d’exploitation des services aériens, libérer les tarifs du transport aérien et de renforcer la coopération commerciale entre les transporteurs aériens des deux pays.

En vertu de cet accord, les deux parties s’engagent à fournir une assistance aux autorités aéronautiques respectives par l'envoi et l’échange d'experts, en vue de partager les expériences mutuelles et toutes les informations concernant le trafic effectué selon les services agréés par les entreprises de transport aérien des deux pays.

L'accord couvre des domaines techniques, commerciaux et de formation, notamment la concurrence loyale, l'application des lois et règlements, le transit direct, les redevances d'utilisation, la reconnaissance des certificats et licences, la sécurité aérienne, la sureté de l'aviation et l'exonération des droits de douane et taxes.

À cette occasion, Aziz Rabbah a souligné, dans une déclaration à la presse, l'importance d'explorer les opportunités de coopération entre le Maroc et le Djibouti, relevant la nécessité de renforcer davantage la coopération bilatérale maroco-djiboutienne notamment dans le domaine maritime.

Cet accord ouvrira de grandes opportunités pour l'échange d'expériences et approfondir la coopération entre les deux pays dans le sens de l’ouverture d'une liaison aérienne directe pour le transport de passagers et de marchandises, a noté le ministre marocain.

À son tour, le responsable djiboutien, en visite de travail au Maroc du 31 juillet au 3 août, a indiqué, dans une déclaration similaire, que cet accord contribuera au renforcement des capacités et des ressources humaines dans le domaine de l’aviation civile, se félicitant des chantiers lancés par le Royaume en la matière.