25
Tue, Jul

Signature d’une Convention portant sur la construction du barrage de Wéa

Politique
Typography

Le ministre des Finances et de l’Économie nationale M. Ilyas Moussa Dawalleh a procédé ce matin avec l’ambassadeur de Turquie en poste à Djibouti M. Sadi Attomk à la signature du projet de constructions du barrage de Wéa qui sera entièrement construit par des experts, architectes et ingénieurs turcs et sur financement du gouvernement frère et ami de la république de Turquie.

Le coût de ce barrage est estimé à prés de 2 milliards de nos francs.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche M. Mohamed Ahmed Awaleh et de l’ambassadeur de Djibouti à Ankara M. Aden Houssein, ainsi que de nombreux cadres des départements des Finances et de l‘Agriculture.

Le ministre de l’Agriculture venait d’achever une mission en Turquie pour la conclusion de ce projet qui permettra à la fois de stocker d’importantes quantités d’eau, d’éviter les crues de l’oued d’Ambouli et de stimuler l’agriculture dans cette zone. Une faible quantité d’eau était jusque-là utilisée par les maraichers et les agriculteurs opérant aux alentours de l’oued d’Ambouli alors que l’essentiel de l’eau venu des hauts plateaux éthiopiens se déversait en mer ou s’évaporait.

Le barrage en question s’étalera sur 270 mètres de long et haut de 35m.

Il protégera de nombreux quartiers de la capitale des crues de l’oued d’Ambouli, mais permettra surtout de stoker quelque 12 millions de mètres cubes d’eau.