Une réunion ministérielle des pays contributeurs de troupes et de personnel de la police à l’Amisom s’est tenue ce matin au palais du peuple

Politique
Typography

Elle avait pour principal objectif de soumettre des propositions concrètes au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui aura lieu, rappelons-le, demain à Djibouti.

Une première et un évènement d’une importance capitale pour la république de Djibouti en présence notamment des chefs d’états des pays contributeurs dont le président Guelleh , le président kenyan , le 1er ministre éthiopien et le président somalien.

Cette réunion  présidée par le ministre djiboutien de la défense M. Hassan Darar Houffaneh a vu la participation du ministre des affaires étrangères djiboutien, de son homologue somalien ainsi que les ministres de la défense du Nigeria, du Burundi, de l’Ethiopie, de l’Uganda et du Kenya.

Les délégations ministérielles ont passé en revue la situation qui prévalent actuellement en Somalie et les voies et moyens de revitaliser l’Amisom,  de renforcer l’armée nationale et les forces de sécurité somaliennes.

Rappelons que cette réunion s’est tenue à la veille d’un attentat perpétré aux abords d’un hôtel de la capital revendiqué par les groupes terroristes d’Al Shabab Mogadiscio.

Pour ce faire, une minute de silence a été observé afin de rendre hommage aux nombreux militaires de l’Amisom. 

Le ministre des affaires étrangères somalien Abdisalam Adliyeh et le commissaire de la paix et la sécurité Smail Shergui ont tour à tour exprimé l’importance de ce sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui va sans nul doute contribué à la revitalisation de la force de maintien de la paix ‘’l’Amisom’’. Ils ont également salué les efforts que déploient les pays membres des forces de l’Amisom pour la stabilisation de la Somalie.