27
Tue, Jun

Dans le cadre de la célébration de sa 10ème année d'existence, l'université de Djibouti, a organisé hier après-midi, l’épreuve de course à pied sur une distance de 10 km.

Education
Typography

Le coup d’envoi de cette course a été donné conjointement par :

- le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Dr. Nabil Mohamed Ahmed, 

- le secrétaire d'État à la jeunesse et aux sports Mr. Hassan Mohamed Kamil, 

- et le président de l'université de Djibouti, Dr. Djama Mohamed Hassan.

Cette épreuve de course à pied a regroupé comme d’habitude un nombre important d’athlètes djiboutiens et étrangers tels que les éthiopiens, somaliens, yéménites ou autres...

Les organisateurs avaient prévu trois types des courses. La première formule destinée aux hommes se courait sur une distance de 10 km ; elle a vu une participation record de plus de 200 athlètes.

La seconde de 5km a été l’occasion de voir une centaine de filles prendre le départ avec la participation des étudiantes d’addis abeba university.

Et la troisième qui a été l’événement marquant de la journée, a rassemblé plusieurs dizaines d’handicapés du pays. 

Notons que c’est la cinquième fois que des handicapés participent à la course de l’université de Djibouti.

Une participation qui a été grandement saluée par le public présent sur tout le parcours. 

Rappelons que cette compétition organisée chaque année par l’université de Djibouti avec la collaboration de la fédération djiboutienne d’athlétisme et le secrétariat d’État à la jeunesse et aux sports est devenue un rendez-vous incontournable de l’athlétisme régional.

La 10eme édition a été dominée par nos athlètes, qui ont brillé sur les 10km s’assurant les trois premières places du podium.

Il s'agit de jeune Hamza Ali qui franchit, en premier, la ligne d'arrivée avec un chrono de 33.40.41. Il a été talonné de très près par jeune Hani Idriss affichant un chrono de 33.43.33 et enfin Mouhiadine Ismail a complété le podium avec un score de 34.03.27.

Pour la catégorie féminine, la jeune athlète éthiopienne demisé, avec un chrono de 17.12.44, a fait parler son talent en creusant l'écart entre ses concurrentes. 

Avec un score de 19.02.62 la jeune Maleiko a assurée la seconde place devant l'autre étoile montante de l'athlétisme féminin du pays.

Pour rappel, les jeunes champions djiboutiens sont tous issus du centre de sport-étude d'Ali Sabieh.