21
Sat, Apr

Le chef de l’état souhaite une bonne année au peuple djiboutien

Activités présidentielles
Typography

Le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a présenté ses vœux de bonheur et de prospérité à la Nation djiboutienne à l’occasion de l’avènement de la nouvelle année 2018. 

 

 

" L’année 2017 touche à sa fin. L’occasion pour moi de vous souhaiter une entrée dans la nouvelle année 2018 avec optimisme. Que l’année 2018 soit donc pour vous tous et pour notre pays une année de paix, de bonheur et de prospérité", a déclaré en substance le chef de l’Etat.

Témoignant son soutien à ses compatriotes affaiblis par la maladie ou endeuillés par la perte d’un proche ou encore fragilisés par des conditions de précarité, le président Ismail Omar Guelleh a également eu une pensée toute particulière à nos bataillons Hill qui risquent leur vie chaque jour en Somalie. 

"A vous tous chers frères et chères sœurs, je forme les vœux que la nouvelle année vous apporte le meilleur", a-t-il dit. 

Dans son message, le président Ismail Omar Guelleh a rappelé que pour notre pays, 2017 a coïncidé avec le 40ème anniversaire de l’accession à notre indépendance nationale. 

"Pour 2018, nous resterons dans la continuité de notre feuille de route politique que vous avez plébiscité il ya presque deux ans en me renouvelant votre confiance", a promis le président Guelleh.

L’ADI reproduit ci-après le message de vœux du Président Ismail Omar Guelleh en son intégralité : 

"Mes chers compatriotes,

L’année 2017 touche à sa fin. L’occasion pour moi de vous souhaiter une entrée dans la nouvelle année 2018 avec optimisme.

Que l’année 2018 soit donc pour vous tous et pour notre pays une année de paix, de bonheur et de prospérité.

Au moment où l’année 2017 vit ses dernières heures, je ne peux m’empêcher de penser à certains de nos compatriotes pour qui les 12 mois écoulés n’ont pas été faciles à vivre. 

Je pense notamment à nos frère et sœurs affaiblis par la maladie. A ceux et celles endeuillés par la perte d’un proche. A ceux et celles fragilisés par des conditions de précarité. Je pense aussi, avec beaucoup d’affection à nos soldats, plus particulièrement à nos bataillons HILL qui risquent leur vie chaque jour en Somalie. A vous tous chers frères et chères sœurs, je forme les vœux que la nouvelle année vous apporte le meilleur.

Mes chers compatriotes,

L’année 2017 a charrié de par le monde son lot de guerres, son quota de terreur, d’injustices et de barbaries. En disant cela je pense à la guerre fratricide qui sévit au Yémen. Je pense également à ces actes terroristes qui veulent aspirer la Somalie dans le chaos. Mais je pense aussi à ces refugiés qui fuient la misère au péril de leur vie un peu partout dans le monde.

Nous formons le vœu que la nouvelle année s’ouvre sur un monde où la paix, le dialogue et la solidarité l’emportent sur les violences, les intolérances et les misères de toutes sortes.

Pour notre pays, 2017 a coïncidé avec le 40ème anniversaire de l’accession à notre indépendance nationale. Ce fut une année de communion et de ferveur patriotique autour de nos valeurs, de notre identité et de notre souveraineté nationale. Mais 2017 fût aussi une année où nous avons poursuivi sur notre chemin des reformes et des investissements. Avec rigueur, avec méthode mais aussi avec détermination.

Car ces reformes et ces investissements sont les conditions indispensables de notre développement et de notre croissance qui avoisine les 7%.

Mes chers compatriotes

Pour 2018, nous resterons dans la continuité de notre feuille de route politique que vous avez plébiscité il ya presque deux ans en me renouvelant votre confiance. Les résultats sont là. On le voit à travers les notations internationales de Doing Business. On le voit dans l’attrait que suscite notre pays auprès des investisseurs. On le voit dans les nouvelles opportunités qui s’offrent à nos jeunes, notamment dans les régions.

Mes chers compatriotes

Je l’ai dit à plusieurs reprises, la croissance économique n’est viable qui si elle se répercute au niveau du développement social. C’est pourquoi j’en appelle toujours à une croissance économique inclusive qui impacte positivement les conditions d’existence de nos concitoyens.

Dans l’accès au savoir, dans l’accès à la santé et dans l’accès au logement. Comme nous l’avons fait pour notre éducation avec les Etats généraux, comme nous l’avons fait pour la santé récemment avec l’assurance maladie universelle, nous devons avoir aussi une politique ambitieuse, généreuse et volontariste pour que l’accès au logement devienne une réalité pour l’ensemble de nos concitoyens. 

Aussi, dans la foulée de ce que nous avons réalisé, grâce au parc de logements sociaux, ou encore grâce à la fondation que j’ai créé pour les plus nécessiteux, je veux que l’année 2018 soit décrétée année du logement sur l’ensemble de notre territoire nationale.

Je donnerai des instructions claires en ce sens pour que le gouvernement augmente la cadence en matière de construction de logements sociaux, mais aussi pour qu’il mette en place un cadre incitatif favorable à l’accès au logement.

Mes chers compatriotes 

L’année 2018 sera aussi l’année des élections législatives. Vous serez appelés aux urnes pour choisir ceux et celle qui vous représenterons pour les5 ans à venir à l’Assemblée Nationale. Ce choix, vous le ferez en votre âme et conscience, en toute lucidité et en toute liberté, comme le veut la règle de notre démocratie.

Après m’avoir renouvelé votre confiance pour un nouveau mandat.

Après avoir plébiscité notre coalition pour les régionales, je suis sûr que cette fois ci encore vous ferez le choix de la responsabilité, de ceux et celles qui, sans démagogie, sans querelle d’ego, travaillent à l’Unité, au rassemblement et au développement de notre pays.

Bonne et Heureuse Année 2018.

Vive la République de Djibouti.

Merci".