15
Fri, Dec

Le chef de l’état présidé le 6eme sommet international de la finance islamique

Activités présidentielles
Typography

Sous le haut patronage du chef de l’Etat, Ismaïl Omar Guelleh s’est ouvert aujourd’hui au Djibouti Kempenski Palace la 6ème conférence internationale de la finance islamique. Organisée par la banque centrale de Djibouti, cette conférence a vu la participation des membres du gouvernement, notamment le 1er ministre Abdelkader kamil Mohamed, le président de l’assemblée Mohamed Ali Houmed, la 1er dame du pays, madame khadra Mahamoud Haid, des parlementaires, des membres du corps diplomatiques.

Cette conférence capitalise les succès enregistrés lors des précédentes rencontres où plus de 250 leaders islamiques de toute l'Afrique et de l'étranger se réunissent chaque année pour discuter de nouvelles stratégies visant à stimuler le commerce et l'investissement entre l'Afrique, les pays de l'Organisation de la Conférence Islamique ‘’l’OCI’’. 

Le thème retenu cette année évoque la nécessité de « libérer le potentiel économique et stratégique de la finance islamique en Afrique »

Il s’agit de renforcer les infrastructures financière, le commerce et les investissements en donnant plus de valeurs aux actifs ou parts des capitaux appelés ‘sukuk’’.

À son arrivée, le chef de l’état, son excellence monsieur Ismail Omar Guelleh a été accueillie par le 1er ministre et le gouverneur de la banque central monsieur Ahmed Osman.

La conférence s'est ouvert par une série d’interventions dont celle gouverneur de la banque centrale de Djibouti M. Ahmed Osman, du directeur général de la banque al Maghreb du Maroc monsieur abderrahim bouazza, du secrétaire général de l'international corps aaofi le Dr. Hamed hassan merah et de Paul muthaura directeur général des autorités du marché des capitaux du Kenya.

Tous ont tour à tour exprimés leurs points de vue sur la finance islamique, son contexte global, sa croissance, sur la création de plus en plus de banques islamiques en vulgarisant leurs réglementations.

Rappelons que cette conférence des banques islamiques en Afrique est la 6ème du genre à se tenir à Djibouti.

C’est un rassemblement novateur qui réunit régulièrement des leaders mondiaux de tous les secteurs d’activités pour stimuler le potentiel de la finance islamique en Afrique

Le directeur général de la banque ‘’Al Maghreb’’ du Maroc Abderrahim Bouazza, et le directeur général des autorités du marché des capitaux du Kenya Paul muthaura ont affirmé que le recours aux banques islamiques de vient de plus en plus évident sur le continent africain, mais ces banques doivent s’imposer sur les marchés internationaux. Le gouverneur de la banque centrale de Djibouti M. Ahmed Osman, s’est félicité de la tenue d’une telle rencontre à Djibouti et pour la sixième fois d’affilée. Il s’est déclaré ravir de la qualité des intervenants et des participants.

Le chef de l’Etat s’est ensuite focalisé dans la seconde partie de son intervention sur les performances économique de Djibouti qui enregistre année après année une croissance

L'application MyRTD