17
Tue, Oct

Le président de la République condamne l’attaque criminelle dirigée contre le Palais royal saoudien de Djeddah

Activités présidentielles
Typography

Le président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a condamné hier, dimanche, l’attaque terroriste et criminelle dirigée samedi contre le Palais royal de Djeddah dénommé « Palais de la Paix », cible d’une fusillade qui a occasionné la mort de deux gardes et celle de l’assaillant lui-même neutralisé par les forces de sécurité.

Dans un message transmis au Roi du Royaume d’Arabie Saoudite et Gardien des Deux Lieux Saints, Sa Majesté Salman Bin Abdoulaziz Al Saoud, le président de la République a qualifié « d’attaque lâche, criminelle et barbare la prise pour cible du Palais royal de Djeddah. »

« Cette attaque n’est pas de nature à écorner l’image de stabilité et de sécurité intérieure qui prévaut dans le royaume frère et ami d’Arabie Saoudite » a écrit le président de la République.

« Djibouti rend hommage aux efforts constants déployés par le Royaume frère et ami d’Arabie Saoudite pour sauvegarder la paix, la stabilité et la sécurité des citoyens et résidents du Royaume » a poursuivi le Président Guelleh.

« Puisse Dieu mettre en échec les projets subversifs de ceux qui veulent propulser l’Arabie Saoudite dans le chaos et l’instabilité » a indiqué le Chef de l’Etat djiboutien qui, a par ailleurs souhaité que ses « condoléances attristées soient étendues aux familles, proches et amis des victimes de l’attaque terroriste de samedi »

 

« Je forme aussi le vœu d’un prompt rétablissement aux blessés de cette attaque terroriste » a ajouté le président de la République avant de réaffirmer son « soutien et celui de la nation djiboutienne toute entière au Roi et au Peuple frère saoudien. »