17
Tue, Oct

Le Chef de l’Etat reçoit le Président indien en visite officielle à Djibouti

Activités présidentielles
Typography

Le président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd’hui, mercredi, en milieu de matinée, au Palais Présidentiel, le Président de la République de l’Inde, M Ram Nath Kovind, en visite officielle de 48 heures à Djibouti.

La signature d’un accord de consultation bilatérale entre les Ministères des Affaires étrangères des deux pays et, intervenue sous l’égide des Présidents djiboutien et indien, a constitué l’évènement phare de cette rencontre.

C'est le Ministre djiboutien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M Mahamoud Ali Youssouf et le Vice-Ministre indien du même département, M Dnyanesshwar Mvalay qui ont paraphé cet accord. 

Cet accord a valeur de cadre général à l’harmonisation et à la mise en phase des objectifs globaux de diplomatie et de coopération des deux pays en vue d’une collaboration bilatérale efficiente et fructueuse entre eux.

La signature de cet accord est intervenue à l’issue d’un entretien en tête-à-tête entre le Président Guelleh et son hôte qui, avaient précédemment dirigé ensemble une réunion de travail élargie à

leurs délégations respectives.

La visite du Président indien à Djibouti ouvre la voie à l’initiation d’un partenariat gagnant-gagnant actif entre notre pays et l’Inde.

Elle fait en ce sens office de 1er acte dans la mise en route d’une coopération dynamique entre Djibouti, localité géostratégique à la croisée de plusieurs continents et mers influentes et l’Inde, puissance technologique, industrielle et démographique indéniable.

Outre le fait qu’une coopération active nouvelle avec l’Inde s’ajouterait, pour Djibouti, à la politique de diversification de ses partenaires économiques, elle affluerait aussi avec un impact positif

dans le processus, en cours, de son industrialisation.

Il est à rappeler que notre pays a fait le choix judicieux de dédier sa priorité à la création d’emplois et que, en ce sens, il mise de plus en plus sur le développement des usines.

Cet accord a valeur de cadre général à l’harmonisation et à la mise en phase des objectifs globaux de diplomatie et de coopération des deux pays en vue d’une collaboration bilatérale efficiente et fructueuse entre eux.

La localité de Damerjog est elle aussi redéfinie comme pôle économique destinée à abriter les usines et autres structures industrielles.

Puissance industrielle et technologique, l’Inde a par conséquent hautement vocation à prendre place chez nous.

Outre les sujets de fond, la visite du Président indien a comporté un important volet protocolaire associant garde d’honneur et revue de troupe.

Elle a surtout intégré, en début d’après-midi, un déjeuner offert, toujours au Palais Présidentiel, par le Chef de l’Etat, Son Excellence Omar Guelleh, en l’honneur du Président indien et de

l’importante délégation, dont son épouse, Mme Savita Kovind, l’accompagnant dans le cadre de ce déplacement à Djibouti.

La 1re Dame et Présidente de l’Union Nationale des Femmes de Djibouti (UNFD), Mme Kadra Mahamoud Haïd, a pris part au déjeuner offert en l’honneur de la délégation indienne.

Après une brève rencontre en tête-à-tête, les deux présidents ont ensuite co-présidé une réunion élargie à leurs ministres et techniciens.

Les discussions ont essentiellement porté sur les différents domaines de coopération et les échanges économiques. Djibouti a toujours maintenu des relations étroites avec l’Inde et la présence

d’une forte communauté de ressortissants indiens sur le sol national l’atteste.

De nombreux accords existent entre les deux pays et doivent être renforcés.

L’Inde appuie le développement économique de Djibouti et offre de nombreuses bourses à nos étudiants qui sont répartis dans de nombreuses universités des grandes villes indiennes.

L’Inde est une puissance économique émergente, elle est surtout connu par sa force démographique qui suit celle de la population de la Chine populaire et risque même de la dépasser au cours

des prochaines années.

Tout autant que d’autres puissances l’Inde s’intéresse à Djibouti du fait de sa position géostratégique, le pays étant situé à l’’entrée de la mer Rouge et constitue en outre une porte ouverte vers

les pays de la Corne de l’Afrique.

L’inde exporte de très nombreux produits à Djibouti qui de son côté s’intéresse à l’expertise des sociétés industrielles indiennes.

L’Inde s’est illustrée dans plusieurs secteurs comme les technologies de l’information et la communication, la biotechnologie, la médecine, l’industrie agroalimentaire, l’industrie lourde et la

Défense. L’inde est également une puissance nucléaire.

À l’issue de la réunion les deux parties ont confirmé leur volonté de renforcer et de diversifier leur coopération dans tous les secteurs.

Cette réunion a vu la participation aux côtés du chef de l’Etat Ismaïl Omar Guelleh, du ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale Mahmoud Ali Youssouf, le ministre de

l'Économie et des finances Ilyas Moussa Dawaleh et du côté de l’inde le vice ministre des affaires étrangères Dnyaeshwak Mulay, y a pris part.

Les nouveaux accords établis entre les deux pays ont été paraphés par Messieurs Mahmoud Ali Youssouf et Dnyaeshwak Mulay.

Après la signature de la convention, le Couple Présidentiel Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh et son Epouse Madame Kadra Mahamoud Haid ont chacun offert à leurs homologues un

déjeuner au Président indien Ram Nath Kovind et son épouse Savita Kovind.

Ont été conviés également à ce déjeuner la délégation indienne ainsi que les membres du gouvernement.

Ce déjeuner s’est déroulé dans une atmosphère de bienséance, il symbolise surtout les prémisses d’une longue et durable relation entre les deux pays. 

Le président de l’Inde son excellence Ram Nath Kovind accompagnée de son épouse et d’une délégation a quitté aujourd’hui en fin d’après-midi l’aéroport de Djibouti après une visite de 48

heures. Lors de cette visite, le président indien a rencontré le président de la République son excellence Monsieur Ismail Guelleh, signé des protocoles d’accord entre les deux pays.

Rappelons que l’Inde est une des premières puissances industrielles au monde.