18
Wed, Oct

Inauguration par le chef de l’État du nouveau port de Tadjourah

Activités présidentielles
Typography

Le président de la république, Ismaël Omar Guelleh a effectué aujourd’hui un important déplacement à Tadjourah pour procéder à l’inauguration du nouveau port de Tadjourah.

Tadjourah-ville va ainsi pouvoir retrouver sa renommée d’antan et de point d’entrée des marchandises à destination de l’Ethiopie.

Selon les responsables portuaires, 35% de marchandises à destination de l’Ethiopie ne passeront plus par les ports de la capitale, mais par Tadjourah.

Les matières premières exportées par l’Ethiopie vers l’étranger, dont le phosphate, prendront le chemin inverse, via ce port de Tadjourah. Un axe routier vital pour dynamiser ces activités d’import/export a été réalisé. Ce corridor nord de plus de 110 kilomètres ou route Tadjourah/Balho a été conçue selon les critères de sécurité exigés. Deux voies parallèles sur neuf mètres de large ont été créées. 

D’importants investissements économiques ont ainsi été consentis pour permettre à cette très ancienne ville du pays et à sa population de s’insérer pleinement dans les efforts de décollage économique, de progrès et de développement.

Réalisé par une société chinoise, et financé à hauteur de 90 millions de dollars par les fonds koweïtiens, saoudien et européenne, le port de Tadjourah aura la capacité d’accueillir simultanément 2 navires de 65 000 tonnes.

Il va pouvoir générer rapidement 200 emplois directs et quelque 500 dockers se relaieront afin que les activités se déroulent de manière permanente ou non-stop.

À terme plus de 2 000 emplois seront offerts lorsque le port sera parvenu à atteindre sa pleine activité et un plus grand dynamisme.

L’axe routier sera double plus tard par une voie ferrée.

À son arrivée à Tadjourah le président a été chaleureusement accueilli. Une haie honneur des forces armées lui a été faite. Les membres du gouvernement et autres autorités du pays ont également effectué de déplacement et ont précédé la venue du chef de l’État.

Le Premier ministre M. Abdelkader Kamil avec à ses côtés, le ministre du port, les autorités administratives et élues de la région étaient en tête des personnalités venues accueillir le président.

La population de tadjourah s’est également fortement mobilisée pour l’événement. Elle a longtemps attendu la concrétisation de ce projet d’ampleur et de grande portée économique.

Autour du port, moult activités commerciales vont pouvoir être créé, ce qui transformera en positif toute l’activité et la vie de la région. Ce port sera un levier de croissance et redessinera le futur de Djibouti. La décentralisation aura aussi gagné en autonomie financière.

Le président de la République Mr. Ismael Omar Guelleh a ainsi concrétisé sa promesse. Des groupes musicaux accompagnés jeunes danseuses de tadjourah ont présenté un spectacle riche et varie à l'occasion du nouveau port de tadjourah dont la cérémonie était retransmis en direct sur la RTD.

Les autorités de la région de Tadjourah, dont le préfet Mr Abdoulmalik Banoïta et le président du conseil M. Omar Houssein ont remercié le chef de l’État pour la concrétisation de cette promesse faite aux habitants de Tadjourah.

‘’Ce port sera bénéfique pour l’économie de la région toute entieres’ ont –ils indiqué. 

Pour le directeur du port Mr Saad Omar Guelleh Tadjourah jadis connu pour ses activités maritimes entre l’Ethiopie et les pays arabes va reprendre sa place de transit pour toutes les échanges avec l’Ethiopie avec cette nouvelle infrastructure portuaire.

Le président des autorités des ports et des zones franches Aboubaker Omar Hadi a quant à lui remercier les partenaires financiers dont les fonds saoudiens et koweïtiens et a précisé que le port de Tadjourah sera la quatrième plateforme à desservir l’Ethiopie

Le ministre des Transports éthiopien qui est venu suivre cette inauguration au nom du Premier ministre Éthiopien Hailé Mariam Desalegn a également pris la parole lors de cette cérémonie. 

Il a évoqué l’excellence des relations liant les deux pays, qui renforcent de jour en jour leur intégration économique. Ce port aura un impact positif pour les deux pays et va booster leur économie respective a-t-il précisé.

Selon lui, ce port de Tadjourah va désenclaver toute une grande partie de l’Ethiopie et va énormément servir à l’exportation de la potasse.

Monsieur le Président permettez moi de vous rendre hommage a-t-il lancé à l’adresse du président Guelleh.

Ses encouragements et remerciements ont été également adressés à l’ensemble des personnes et entreprises qui ont permis la concrétisation de ce grand projet. ‘’Cette belle infrastructures voit enfin le jour à Tadjourah’’ a-t-il indiqué. 

Le ministre éthiopien a remercié la disponibilité du gouvernement djiboutien en faveur de leurs frères éthiopiens.

‘’C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la ville de tadjourah avec la mise en place de ces deux infrastructures qui sont le port et la route’ a-t-il conclu 

Le ministre de l’équipement et des Transports Mr. Mohamed Abdoulkader Moussa Helem a salué pour sa part cette prouesse technique et économique à la fois. Il a rendu hommage à la détermination du chef de l’État de faire bénéficier des fruits du développement l’ensemble des Djiboutiens….

Intervenant à son tour, le président de la République ismael omar guelleh est revenu sur sa vision de voir le pays décoller économiquement et que chaque région puisse tirer profit de ses propres atouts.

Après les discours officiels, le président de la République entouré du premier ministre des ministres des transports djiboutiens et éthiopiens et des représentants des partenaires financiers a dévoilé la plaque du nouveau port de tadjourah.

Les autorités de la région et les représentants du port de Djibouti et l'autorité du port, on participe à la cérémonie.

Ces nouvelles principales missions dynamisées, l'économie régionale et nationale et renforcer l'intégration avec l’Ethiopie.

La réalisation du port de tadjourah était une promesse du président pour aujourd’hui concrétiser.

Il va créer des opportunités d'emplois dans la région, mais il permettra également de décongestionner le corridor de galafi.