20
Sun, Aug

Le président de la République a pris part ce samedi aux travaux du 26ème forum des chefs d’États et de gouvernements du mécanisme africain d’évaluation par les pairs(MAEP)

Activités présidentielles
Typography

Ce forum a pour but de revitaliser l’organisation en terme de gouvernance économique, politique, celle des entreprises, ou encore dans le secteur du développement socio-économique. Le chef d’État kenyan Uhuru Kenyatta a présidé le forum en sa qualité de président du forum de MAEP en présence des chefs d’États ainsi que du panel des éminentes personnalités du MAEP.

Créé en 2003 par l’Union africaine dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique, le MAEP est un instrument d’auto-évaluation auquel adhèrent librement et volontairement les états membrent de l’union africaine.

Quatre pays étaient à l’ordre du jour pour être évalués dans les différents domaines de la gouvernance.

Il s’agit de Djibouti, le Sénégal, le Tchad et le soudan. Le président de la République Ismail Omar Guelleh a présenté aux chefs d’États africains le rapport de son pays et a expliqué les progrès importants réalisés par Djibouti sur les quatre thématiques principales de la gouvernance. Le président a été félicité de l’évolution positive qu’a connue le pays.

Ce forum a été également marqué par la signature du mémorandum d'adhésion de la Namibie au MAEP par le président namibien, Hage Geingob, devenant ainsi le 36ème État africain à adhérer à ce mécanisme.