16
Mon, Oct

Election présidentielle : le président sortant et ultra favori Ismail Omar Guelleh montre ses muscles avec un dernier grand meeting

Activités présidentielles
Typography

Le président sortant et ultra favori, M. Ismail Omar Guelleh, a clôturé cet après-midi sa campagne électorale avec un dernier grand meeting qui a rassemblé environ 100.000 personnes dans le stade Gouled.

Les tribunes et la pelouse étaient remplies de supporters d'"IOG" habillés en vert et bardés du slogan "Djibouti avant tout" proposé par le sortant pour son nouveau mandat. D'autres brandissaient une banderole affirmant: "Tous unis derrière IOG".

Ce rassemblement, une véritable démonstration de force, était l’illustration parfaite de la cote de popularité du candidat de l’UMP. "Il est le seul en qui le peuple djiboutien a mis toute sa confiance pour que le pays progresse", estime Saad, un jeune mécanicien de 24 ans venu d’Ambouli pour participer à ce meeting. "Un dirigeant, ajoute-t-il, trouve sa légitimité dans la confiance que lui inspire son peuple".

Cette mobilisation sans pareille n’a pas laissé indifférent le candidat de l’UMP. D’une voix cassée par l’émotion, le président sortant, M. Ismail Omar Guelleh, 68 ans, a exprimé ses remerciements au peuple djiboutien pour cette marque de confiance.

"Le 08 avril prochain, on va gagner", a-t-il lancé avant de s’engager à "préparer les jeunes à l’emploi par la formation professionnelle". Le candidat IOG a, par ailleurs, fait état de son programme notamment axé sur de nombreux et différents projets de développement du pays.

Un programme chargé qui, outre le renforcement de l’Education, de la Santé, de l’accès à l’eau et à l’électricité, de la lutte contre le chômage, etc., tourne également autour de la construction de routes et d’autres infrastructures nécessaires et de la création d’emplois pour les jeunes, notamment.

"Nous allons combattre la corruption dans notre pays en mettant en oeuvre des mesures beaucoup plus sévères", a promis le président-candidat.

Pour ce dernier jour de campagne, les cinq autres candidats à l’élection présidentielle de vendredi prochain, ont également tenu des meetings dans la capitale djiboutienne.

Interrogé par l’ADI, le président de la Commission électorale nationale (Ceni), M. Abdi Ismaël Hersi, s’est félicité d’une fin de campagne "sous les meilleures auspices", alors que "la loi électorale a été bien appliquée".