mai 28, 2020

Dans un atelier, la Banque mondiale fait une présentation sur l'économie digitale.

Dans un atelier, la Banque mondiale fait une présentation sur l'économie digitale.

Le ministère des Finances et la Banque mondiale se sont réunis ce mercredi matin au Djibouti Kempenski palace de Djibouti autour d'un atelier sur l'économie digitale. 

Étaient présent à l'atelier le ministre des Finances Ilyas MOUSSA Dawaleh, le directeur de Djibouti Télécom, le secrétaire général de la communication, la secrétaire générale des Affaires sociales, le directeur de l'Adds et le représentant de la Banque mondiale à Djibouti. 

En effet; c'est dans le cadre d'une mission de la Banque mondiale sur le projet d'assistance technique pour le financement des petites et moyennes entreprises que cet atelier a eu lieu.

Lors de cet atelier sur l'économie digitale, la Banque mondiale a fait une présentation des résultats de l'évaluation de Djibouti par rapport aux piliers nécessaires à l'essor de l'économie digital.

La présentation de la Banque mondiale s'est continuée avec la comparaison de Djibouti à la région du monde comportant l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient (MENA) afin déterminer la stratégie et le plan d'action pour améliorer la performance de Djibouti et par la même occasion rendre possible l'ambition d'avoir une économie digitale et intégrée dans la région. 

Dans un futur proche, le but de Djibouti est d'être complètement impliqué et présent dans le domaine de l'économie digitale et ainsi rendre plus souffle les transactions bancaires pour faciliter le transfert des capitaux.

Ministère du Commerce: opérations de contrôle inopiné de grande envergure à Arhiba.

Ministère du Commerce: opérations de contrôle inopiné de grande envergure à Arhiba.

Dans la continuité des opérations de contrôle, les agents contrôleurs du ministre du Commerce ont mené aujourd'hui  des opérations de contrôle inopiné de grande envergure à Arhiba.

A travers cette campagne, il est question de protéger les consommateurs contre la hausse illicite des prix et la vente des produits alimentaires de mauvaises qualités et sensibiliser les opérateurs économiques sur leurs obligations légales et réglementaires.

Force est de rappeler que le ministère du Commerce suit de près la situation des prix de toutes les denrées alimentaires les plus consommables sur le marché national pour protéger le pouvoir d’achats des citoyens, et fait face à toute opération de fraude touchant les questions de prix et la qualité de ces produits.

Au cours de cette mission dans le quartier Arhiba, il a été constaté que le prix pratiqué sur le pétrole lampant (kérosène) dépassait largement les prix fixés par le ministère ainsi que la vente des produits alimentaires périmés, du sucre et  de la farine.

Tous ces denrées périmées ont était saisi  par le contrôleur du ministère du Commerce, des convocations ont été remis aux responsables des boutiques.  Plusieurs boutiques ont été fermé suite à contrôle inopiné.  

En dernier lieu, le ministère du Commerce saisi cette occasion pour lancer encore une fois un rappel à tous les opérateurs économiques pour se conformer aux prix homologué par le ministère.

Atelier de formation relatif a l’examen des dépenses publiques.

Atelier de formation relatif a l’examen des dépenses publiques.

Un atelier de formation portant sur le programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière s'et déroulé au palais du peuple en présence du secrétaire Général du ministère du Budget avec les hauts cadres de la Banque Mondiale

Le PEFA, ce programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière autrement connu sous l'acronyme de PEFA est un système de gestion de budget de l’Etat qui englobe les administrations centrales et les services déconcentrés. En d’autres termes c’est un outil d'évaluation de la performance de la gestion des finances publiques, mais aussi de renseigner sur le processus d'élaboration et d'exécution du budget afin de mesurer l'adéquation entre le système actuel et le niveau optimal du système de gestion des finances publiques en conformité des standards internationaux.

Cette formation s'inscrit dans le cadre de renforcement des systèmes financiers de l'administration en mettant en place un mécanisme de bonne gouvernance entre l'administration et ses administrés.

Une initiative qui permettra également d'identifier les faiblesses de la gestion des dépenses publiques afin de peaufiner les différents indicateurs d'évaluation, sur l'optimisation de la gestion des finances publiques et plus précisément sur la gestion du budget de l'Etat.

Cet atelier de formation d'une durée de deux jours a rassemblé dans l’immédiat outre les hauts cadres de la finance public quelques trente-cinq personnes ressources identifiées provenant de plusieurs directions de l’administration djiboutienne.

Clôture de la première édition d’une formation maritime conjointe sino-djiboutienne.

Clôture de la première édition d’une formation maritime conjointe sino-djiboutienne.

 Sous le haut patronage du Commandant de la garde-côtes djiboutienne, Colonel Wais Omar Bogoreh  et du Commandant de la Base Logistique de l’Armée Populaire de Libération de la Chine à Djibouti , Capitaine de Vaisseau Supérieur Liang Yang s’est tenue à la Direction des Opérations de la garde-côtes sis au port de pêche la cérémonie de clôture de la première édition d’une formation maritime conjointe sino-djiboutienne.

Le Capitaine de Vaisseau Supérieur Liang Yang, Commandant de la Base Logistique de l’Armée Populaire de Libération de la Chine à remercié pour l’accueil chaleureux réservé à lui et à sa délégation et ainsi é félicité tous les officiers, sous-officiers et militaires du rang sino-djiboutien, avant d’insister à une importante formation sur la sécurité, un moyen de développer à l'avenir les relations de coopérations et des coordinations entre les deux pays.

Pour sa part le Colonel Wais Omar Bogoreh, Commandant de la garde-côtes a rappelé l’importance de cette formation maritime conjointe sur les techniques de contrôle, d’abordage et d’arrestation des navires suspects en mer. Cela permettra de renforcer de manière considérable les connaissances et les aptitudes de nos agents membre d’une unité destinée à invertir dans les opérations complexes de lutte contre la piraterie et le terrorisme maritime, mais aussi dans les interventions des prises d’otages à bord des navires.

La cérémonie s’est achevée par une démonstration et la remise des certificats et des médailles aux stagiaires par le Colonel Wais Omar Bogoreh, Commandant de la garde-côtes et le Capitaine de Vaisseau Supérieur Liang Yang, Commandant de la Base Logistique de l’Armée Populaire de Libération de la Chine.

Ministère des Affaires Sociales: visite du Directeur régional de l'OIM.

Ministère des Affaires Sociales: visite du Directeur régional de l'OIM.

La ministre des Affaires Sociales et des Solidarités, Mouna Osman Aden a reçu en visite de courtoisie le directeur régional du bureau de l’OIM pour l’Afrique de l’Est et la Corne de l’Afrique, Mr. Mohammed Abdikader Mohamud accompagné du Représentant de l’OIM à Djibouti Mr. Ashraf Kamil.

Mr. Mohammed Abdikader Mohamud a tenu à remercier de vive voix la ministre des Affaires sociales et des Solidarités afin de la  féliciter pour l’effort fourni par son département pour des actions concrètes en faveur des populations vulnérables surtout lors des dernières intempéries. Celui-ci n’a pas manqué d’exprimer son soutien indéfectible ainsi que de celui de l’organisation qu’il représente à l’endroit de ces mêmes populations sinistrées. Il a en conséquence proposé un support technique si besoin s’exprimait.

Les deux parties ont ainsi abordé plusieurs sujets d’intérêt commun, entre autres la présentation prochaine des résultats de l’étude interne sur la migration réalisée en collaboration avec le Secrétariat d’état à la décentralisation avec l’appui financier de l’OIM. Les discussions ont aussi porté sur la pertinence de mettre en place  de  programmes en faveur des populations vivantes en milieu rural en partenariat avec les différents partenaires sectoriels tel que le Secrétariat d’état à la décentralisation, partenaire incontournable.

La ministre a quant à elle soulignée la nécessité de pouvoir créer une synergie en matière de collaboration et coopération de ces différents départements sectoriels, comme la santé ou l’éducation pour pouvoir assurer et développer des structures sociales de base pour les populations vivantes dans les régions de l’intérieur.

Réunion des ministres des Finances des pays partenaires de l’Initiative pour la Corne de l’Afrique.

Réunion des ministres des Finances des pays partenaires de l’Initiative pour la Corne de l’Afrique.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, MrIlyas Moussa Dawaleh a présidé, aujourd’hui en fin de matinée une réunion des ministres des Finances des pays partenaires de l’Initiative pour la Corne de l’Afrique à l’Hôtel Djibouti Kempenski.

Avec un ordre du jour chargé, cela a porté sur la finalisation des propositions des projets d’intégration régionale; l’adoption du programme de travail de janvier à juin 2020; les préparatifs de la Conférence des Donateurs qui aura lieu à Djibouti au mois de mars 2020; les préparatifs du Sommet de lancement officiel de l’Initiative pour la Corne de l’Afrique prévu pour mai/juin 2020 et enfin les arrangements institutionnels pour le fonctionnement de l’Initiative.

Cette réunion de haut niveau a rassemblé le Ministre des Finances de la Somalie Dr Abdirahman Beyleh,   le Ministre des Finances et de la Planification du Kenya Mr Ukar Yatani Kanacho, et le Ministre Délégué des Finances de l’Ethiopie Dr. Eyob Tekalign Tolina ainsi que leurs délégations respectives.

Cette réunion est le fruit de la collaboration entre les cinq pays de la Corne de l’Afrique et trois partenaires au développement qui sont la Banque mondiale, la Banque Africaine du Développement et l’Union Européenne.

Il convient de rappeler que cette Initiative pour la Corne de l’Afrique est un programme d’intégration économique entre les 5 pays de la Corne de l’Afrique afin qu’ils disposent d’infrastructures de transport, d’énergie et de télécommunications interconnectées, d’une politique et des procédures harmonisées en matière de facilitation des échanges et une réponse commune à la problématique du capital humain et de la résilience au changement climatique.

Le Premier ministre soudanais visite les différents ports de Djibouti.

Le Premier ministre soudanais visite les différents ports de Djibouti.

Après sa rencontre avec le président de la république de Djibouti, suivie d'une réunion des délégations de deux pays, le Premier ministre du soudan Abdallah Hambok  a visité les infrastructures économiques notamment portuaires de Djibouti.

Accompagné par les membres de sa délégation et  par le ministre des Affaires étrangères Mahmoud Ali Youssouf et celui du Commerce Hassan Houmed Ibrahim, le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdoka été accueilli par le président des autorités des ports Aboubaker Omar Hadi et ses collaborateurs au terminal containers.

M. Abdallah Hamdok a salué les cadres de cette importante infrastructure portuaire qui est l'un des poumons économiques de Djibouti et prémices de l'industrialisation de notre nation.

Le président des autorités des ports et zones franches a souhaité la bienvenue à la délégation du Soudan tout en fournissant des éclairages sur les capacités techniques et opérationnelles du terminal containers  fleuron économique par lesquels transitent une importante quantité de marchandises à destination des pays voisins parmi l'Ethiopie.

Par la suite le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok, toujours accompagné de sa délégation, a continué sa visite des infrastructures portuaires du DMP de Doraleh.