avril 07, 2020

Des élèves d'une école profitent d'une journée porte ouverte au régiment d'artillerie.

Des élèves d'une école profitent d'une journée porte ouverte au régiment d'artillerie.

Dans la journée du lundi 10 février 2020, le régiment d’artillerie a effectué une journée porte ouverte à l’endroit des élèves de l’école privée Ileys. Cette visite guidée s’inscrit dans le cadre du rapprochement de la population aux forces armées Djiboutiennes. Ainsi, c’est plus de 65 élèves issus de la 3èmeannée de l’école privée Ileys qui ont pu profiter de cette journée porte ouverte dédiée aux étudiants.

A bord d’un bus scolaire, les élèves encadrés par leurs instructeurs ont été accueillis par le colonel Mohamed Hersi, chef de corps du régiment d’artillerie. Aussitôt, les écoliers ont été mis dans le bain en participant à la levée du drapeau. A travers ce moment solennel, les élèves ont démontré leur patriotisme et leur attachement à la nation en chantant l’hymne nationale, symbole de l’indépendance de la République de Djibouti. Parmi, les écoliers, 2 jeunes enfants ont été sélectionnés pour hisser haut le drapeau.

Par la suite, une visite guidée leur a été offerte par le chef de corps. Cette visite a débuté par l’introduction à la piscine du régiment où une course à nage libre de 25 mètres entre 2 équipes a été organisée. Puis, l’ensemble des écoliers et les instructeurs ont assisté à une finale de volley-ball. En fervent supporteur, les écoliers ont animé cette finale par un esprit vif et une discipline exemplaire. Au final d’un match sans relâche, 2 jeunes écoliers ont été choisis pour remettre les coupes aux équipes gagnantes.

Puis, vint le moment d’introduire les élèves aux équipements spécifiques au régiment d’artillerie dans la défense du territoire nationale. Ainsi, les jeunes décideurs de demain ont pu visualiser de visu les armements lourds et les nouvelles acquisitions d’équipements anti-aériens capables de neutraliser les menaces aériennes. Ces matériels incluaient aussi les équipements optiques nécessaires à la prise de mesure avant déploiement et pour obtenir un tir précis d’armements lourds. De nature curieux, ces jeunes écoliers n’ont pas manqué d’animer la présentation par des questions pertinentes tout au long de cette journée riche en émotions. Au terme de cette visite les écoliers ont visité la bibliothèque propre du régiment qui englobe son histoire depuis sa création à nos jours.

Cette visite  guidée s’est clôturée par un rafraichissement offert par le colonel Mohamed Hersi, chef de corps du régiment d’artillerie et par la traditionnelle photo de famille.

Atelier de concertation sur les problématiques liées à la population et le Développement.

Atelier de concertation sur les problématiques liées à la population et le Développement.

En collaboration avec le FNUAP, le Groupe parlementaire sur la Population et le Développement a tenu un atelier de concertation sur les problématiques liées à la population et le Développement du dimanche 9 au 10 février 2020 à Tadjourah.
Cette délégation conduite par le Président du groupe, l'honorable Hassan Omar Mohamed est composée de 7 autres parlementaires.

Cet atelier de concertation a eu lieu en présence du Préfet de Tadjourah, le Président du conseil régional, des élus locaux et les services déconcentrés.
Les engagements pris lors de la CIPD (Conférence Internationale sur la Population et le Développement ) par les chefs d'État de 179 pays ont été présentés et débattus par les participants et c'était également l'occasion de mettre en exergue le rôle et attributions du GPPD qui a pour mission principale de plaidoyer pour le bien-être des citoyens pour qu'ainsi, personne ne soit laissé de côté (Leave no one behind).
Ce groupe parlementaire a également pour mission d'encourager la pleine mise en œuvre du programme d’action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement, promouvoir la coopération interparlementaire au sein d’autres réseaux œuvrant dans les domaines de la population, de la santé, des droits de la personne et du développement, répondre aux nouveaux défis en matière de population et de développement tout en renforçant davantage l’intégration des questions de population et de développement dans les processus législatif et de prise de décision.

Au terme de l’atelier , les différentes parties ont convenu de faire des rencontres également avec les administrés pour mieux cerner et apprécier la qualité des services reçus et éventuellement l'améliorer.

Le Ministre du Travail Isman Ibrahim Robleh reçoit le représentant de la banque mondiale à Djibouti Mr Boubacar-Sid Barry

Le Ministre du Travail Isman Ibrahim Robleh reçoit le représentant de la banque mondiale à Djibouti Mr Boubacar-Sid Barry

Le Ministre du Travail, chargé de la Réforme de l’Administration Isman Ibrahim Robleh a reçu représentant de la banque mondiale à Djibouti Mr Boubacar-Sid Barry, ce matin à son cabinet.

Lors de cette rencontre de prise de contact, le Ministre a souhaité la bienvenue au représentant de la banque mondiale. Ensuite il a évoqué les différents domaines de son département ministériel parmi lesquels il souhaiterait une collaboration avec la banque mondiale notamment la Réforme de l’Administration et l’évaluation de la politique nationale de l’emploi à mi-parcours.

De son côté le représentant a salué les efforts fournis par la République de Djibouti pour l’amélioration des services de l’administration aux citoyens. Il a également précisé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour renforcer les relations entre la banque mondiale et le Ministère du Travail, chargé de la Réforme de l’Administration.

Au terme de la rencontre, les deux parties ont convenues d’améliorer encore d’avantage leur collaboration.

Le ministre des Finances reçoit une délégation du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES).

Le ministre des Finances reçoit une délégation du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES).

Le ministre de l’Economie et des Finances ILYAS MOUSSA DAWALEH a reçu ce matin une délégation du FADES conduite par Dr SAMIR AL KOTOB et Dr KHALED RAJEH SHEICK et accompagnée du Conseiller du Président de la République, chargé des investissement FAHMI AHMED AL HAG et du Directeur Général de l’E.D.D, DJAMA ALI GUELLEH.

Les discussions ont porté sur les relations de partenariat entre le FADES et la République de Djibouti.

Le ministre a souligné la coopération historique entre le FADES et le gouvernement, plus précisément dans le secteur de l’énergie.

Dans ce cadre l’Electricité de Djibouti compte réaliser le projet de développement du réseau et la création d’une nouvelle centrale de production électrique à Damerjog.

L’évolution économique importante de Djibouti va se traduire pour Electricité de Djibouti à une croissance annuelle de plus de 10 % de la demande à laquelle EDD ne saura la satisfaire sans une augmentation de ses capacités de productions électriques et de son réseau de transport.

Ce projet de développement du réseau et de la production électrique comprend : la construction d'une centrale dual fuel de 50MW à Damerjog, la construction d'un poste de transformation 230/63/20KV à Damerjog, la construction d'un poste de transformation 230/63/20KV à Nagad et puis la réalisation d'une ligne  de transmission aérien une 230KV de 12km entre le poste de Nagad et celui de Damerjog ainsi que la réalisation d'un câble 63KV souterrain de 9,5 km entre le poste de  Nagad et celui du Palmeraie et finalement la réalisation d'un câble 63KV souterrain de 11 km entre le poste de Nagad et celui du Boulaos.

Le coût total de ce projet s'élève à 1.55,4 millions de dollars et sera financé par Fonds Koweitien, Fades, Fonds Saoudien  et OFID. La durée d’exécution du projet est de 24 mois.

Actuellement une délégation de FADES est à Djibouti pour évaluer le projet et ainsi initier  les conditions de prêt avec le Gouvernement.

 

Une délégation éthiopienne se rend à Tadjourah et Balho

Une délégation éthiopienne se rend à Tadjourah et Balho

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti (APZFD), M Aboubaker Omar Hadi, a conduit à Tadjourah et à Balho, une importante délégation éthiopienne.

Cette délégation était composée du CEO de « Ethiopia Shipping Line », M Roba Megersa, des hauts cadres de cette entité ainsi qu’un représentant de MTS et de l’Ambassade de la République Fédérale de l’Ethiopie à Djibouti.

A Tadjourah, les hôtes ont visité les installations du port de Tadjourah, tels que le bâtiment administratif, les hangars, les postes de contrôles de la douane et de l’immigration.

Ensuite, la délégation s’est dirigée vers la route de Balho, appelée aussi par son abréviation RN11, qui a été récemment inaugurée par le président de la République, SE M Ismail Omar Guelleh.

La route de Balho et le port ultramoderne de Tadjourah permettront de fluidifier le trafic maritime de notre pays, qui ne cesse d’augmenter. En outre, ces infrastructures sont attendues à jouer un rôle essentiel dans la création d’emploi dans la région du Nord de Djibouti.

M Aboubaker Omar Hadi, était accompagné de ses proches collaborateurs, à savoir les Directeurs Généraux de Djibouti Port Corridor Road, Djibouti Ports Community System, et celui du port de Tadjourah, ainsi que le Directeur Administratif et le Conseiller du président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti.

Il est à noter que, selon le Président de l'Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, la route est opérationnelle, tout comme les services des douanes et de l'immigration.

Le président Hadi a déclaré en substance que d'ici la 3ème semaine de février, le premier bateau transportant 45 000 tonnes de blé accostera dans le port de Tadjourah.

 

Visite de travail entre ministre de la Défense et le vice-ministre de la Défense de la république Tchèque

Visite de travail entre ministre de la Défense et le vice-ministre de la Défense de la république Tchèque

Le ministre de la Défense, chargé des relations avec le parlement, Hassan Omar Mohamed, a reçu de ce dimanche 9 février 2020, la visite de travail du Vice-ministre de la  Défense de  la république Tchèque Tomas Kopecny.

Le Vice-ministre tchèque  était accompagné de l’ambassadeur Tchèque, Pavel Mikes ainsi qu’une délégation d’hommes d’affaires.

Côté djiboutien, le chef d’état-major de la défense P/I, le général de brigade Taher Mohamed Ali, le chef d’état-major de la gendarmerie nationale, le  colonel Zackaria Hassan Aden ainsi que le commandant de la garde républicaine, le colonel Mohamed djama Doualeh   ont assisté  à la rencontre.

Après le traditionnel échange de salutations au cours duquel le ministre de la Défense  a souhaité la bienvenue au vice-ministre tchèque, ce dernier a remercié Hassan Omar  Mohamed de l’avoir reçu et exprimé le plaisir éprouvé suite à cette rencontre.

Puis, Tomas Kopecny a partagé le souhait de voir se développer les relations entre les deux pays et annoncé l’établissement d’une coopération en matière défense qui va dans le sens de cette volonté de renforcement du partenariat entre nos deux nations.

Aussi, la rencontre fut une occasion aux hommes d’affaire tchèque pour  présenter au Ministre de la défense Djiboutien, les industries militaire et civiles  tchèques et leurs innovations dans le domaine d’équipements militaire.

 

Dans un atelier, la Banque mondiale fait une présentation sur l'économie digitale.

Dans un atelier, la Banque mondiale fait une présentation sur l'économie digitale.

Le ministère des Finances et la Banque mondiale se sont réunis ce mercredi matin au Djibouti Kempenski palace de Djibouti autour d'un atelier sur l'économie digitale. 

Étaient présent à l'atelier le ministre des Finances Ilyas MOUSSA Dawaleh, le directeur de Djibouti Télécom, le secrétaire général de la communication, la secrétaire générale des Affaires sociales, le directeur de l'Adds et le représentant de la Banque mondiale à Djibouti. 

En effet; c'est dans le cadre d'une mission de la Banque mondiale sur le projet d'assistance technique pour le financement des petites et moyennes entreprises que cet atelier a eu lieu.

Lors de cet atelier sur l'économie digitale, la Banque mondiale a fait une présentation des résultats de l'évaluation de Djibouti par rapport aux piliers nécessaires à l'essor de l'économie digital.

La présentation de la Banque mondiale s'est continuée avec la comparaison de Djibouti à la région du monde comportant l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient (MENA) afin déterminer la stratégie et le plan d'action pour améliorer la performance de Djibouti et par la même occasion rendre possible l'ambition d'avoir une économie digitale et intégrée dans la région. 

Dans un futur proche, le but de Djibouti est d'être complètement impliqué et présent dans le domaine de l'économie digitale et ainsi rendre plus souffle les transactions bancaires pour faciliter le transfert des capitaux.