décembre 11, 2019

Hôpital militaire «Omar Hassan Al Bachir»: inauguration d’un nouveau laboratoire.

Hôpital militaire «Omar Hassan Al Bachir»: inauguration d’un nouveau laboratoire.

Tôt dans la matinée de ce samedi 16 novembre 2019, l’hôpital militaire « Omar Hassan Al Bachir » a abrité une cérémonie d’inauguration du nouveau laboratoire pour le service d’anatomopathologie.
Présidée par le ministre de la défense chargé des Relations avec le Parlement, Hassan Omar Mohamed Bourhan, cette cérémonie a vue la participation des grands responsables des Forces Armées Djiboutiennes.
Le laboratoire du service d’anatomopathologie inexistant à Djibouti jusqu’a présent permettra la reconnaissance des anomalies des cellules et des tissus d’un organisme, appelées lésions, et permettra par la suite d’effectuer le diagnostic des maladies, porter un pronostic et, plus généralement, en comprendre les causes et les mécanismes.
L’anatomopathologie est une spécialité médicale humaine qui se consacre à l'étude morphologique des anomalies macroscopiques et microscopiques des tissus biologiques et des cellules pathologiques prélevés sur un être vivant ou mort.
Elle permet la reconnaissance des anomalies des cellules et des tissus d’un organisme, appelées lésions, pour effectuer le diagnostic des maladies, porter un pronostic et, plus généralement, en comprendre les causes et les mécanismes.

DJIBTELECOM : Digitalisation du cash ou le mobile transfert

DJIBTELECOM : Digitalisation du cash ou le mobile transfert

Du nouveau dans la sphère technologique pour optimiser les ressources et offrir à la clientèle un service de qualité, l’équipe de Djibouti Télécom avec à sa tête son directeur général ont conjugué leurs efforts et ont procédé au lancement de la plateforme mobile money.

Une plateforme de paiement mobile qui permet aux personnes de payer en ligne leurs comptes Mobile Money, en d’autres terme un paiement mobile détenu auprès des banques ou de l’opérateur télécom.

Mobile Money, cette plateforme facilitera à faire tout transfert de fonds entre comptes de mobile money, en temps réel et à coût réduit. Cette plateforme réuni les fournisseurs de services financiers et clients au sein d’un réseau unique.

Cette journée voulue et pensée pour marquer le lancement officiel de cette plateforme de paiement a vu la participation des hauts dirigeants du milieu bancaire mais aussi différents cadres des entreprises et différentes parties prenantes, telles que les opérateurs financiers, les hommes d’affaires ou simples commerçants.

Le lancement du transfert mobile est un moyen qui contribue davantage à l’inclusion financière de notre pays ainsi qu’une sorte de décentralisation économique permettant à une large clientèle d’avoir accès à un moyen d’achat et de paiement.

Aujourd’hui avec un réseau ouvert jouant le rôle de connexion entre le secteur financier et les télécommunications, ce sont les avantages sociaux économiques ainsi que leur pouvoir d’achat des populations qui vont s’accroitre. Tout cela dans un nouveau type d’écosystème ouvert à tous, afin d’accélérer l’innovation des services financiers mobiles et de changer l’avenir des paiements.

Ministère des finances : atelier sur la gouvernance dans le domaine des deniers publics

Ministère des finances : atelier sur la gouvernance dans le domaine des deniers publics

Un atelier portant sur la gouvernance locale et la gouvernance finance publique s’est ouvert tôt ce matin au palais sous l’égide du ministre des finances, Ilyas Moussa Dawaleh et le ministre de la Décentralisation Monsieur Aramis.

Au cœur de cette réflexion la gouvernance locale, ou comment organiser le partage du processus de construction de la décision politique sur l’échelle nationale et de renforcer les capacités des institutions ou mécanismes concernés à mettre en œuvre les réformes institutionnelles.

Objectif, renforcer les capacités des élus des communes de la capitale sur les outils de redevabilité sociale appliqués à la gouvernance locale, en vue de leur permettre d’avoir une connaissance fine des notions clés autour de la gouvernance locale et la décentralisation, de maîtriser la technique de planification participative, les mécanismes de redevabilité sociale et comprendre ses implications pour les questions de planification et de budgétisation.

 

Rapatriement volontaire des réfugiés somalilandais

Rapatriement volontaire des réfugiés somalilandais

L’ONARS a abrité aujourd’hui une réunion de haut niveau dirigé par le ministre de l’intérieur son excellence Moumin Ahmed Cheick. Ont participé à cette réunion une délégation somalilandaise conduite par le représentant de la somilaland à Djibouti Abdi-Fatah Saïd Ahmed, accompagné par ABDELKARIM MOHAMED AHMED directeur de l’office des réfugiés et des sinistrés..ainsi que le secrétaire exécutif de l’ONARS Mr HOUSSEIN HASSAN DARAR et de ses staff.

Cette réunion avait pour but de planifié ensemble le plan de rapatriement volontaire des réfugiés issus de la Somalilande que la république a accueilli a bras le Corps depuis l’éclatement de la guerre entre la somalie et la Somaliland. Comme nous le savons , Djibouti qui est reconnu par sa générosité et son accueil chaleureux envers les faibles qui fuient les guerres dans les pays limitrophes offrent une protection et de l’assistance à tous les réfugiés qui sont sur le sol djiboutien à travers l’ONARS qui est un bras humanitaire de l’Etat.

Une fois la paix rétablie dans leurs pays certains réfugiés décident de rentré chez eux et ainsi remercie Djibouti pour le soin et la protection accordé. Et c’est ainsi qu'un nombre important des refugiés Somalilandais ont opté pour un rapatriement volontaire dans leurs pays.

Ministère des Affaires Musulmanes: visite de l’ambassadeur de l’Inde

Ministère des Affaires Musulmanes: visite de l’ambassadeur de l’Inde

Le ministre des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs Moumin Hassan Barreh a reçu dans son bureau la visite de courtoisie de l’ambassadeur de l’Inde accrédité à Djibouti SEM. ASHOK KUMAR.

Le ministre a souhaité la bienvenue au diplomate indien en lui souhaitant plein de succès dans sa mission dans notre pays.

Les deux parties ont passé en revue l’excellence des relations entre les deux pays amis dans les différents domaines. Ils ont abordé aussi les opportunités offertes afin de jeter les bases d’un partenariat fructueux visant à promouvoir l’échange culturel et partager les expériences pour développer le secteur de la culture et de la création artistique.

Le ministre a mis en exergue également le rôle de la culture et des arts dans la promotion de la diplomatie populaire et le rapprochement entre les peuples dans le cadre de la diversité culturelle.

De son côté, le diplomate indien a indiqué qu’il ne ménagera pas d’efforts pour le renforcement davantage des liens de coopération entre New Delhi et Djibouti.

Au terme de cette entrevue, l’ambassadeur de l’Inde a saisi cette occasion pour renouveler au ministre sa volonté d’œuvrer pour développer la coopération bilatérale et lui donner des perspectives prometteuses pour le bien des deux peuples amis.

 

Mission Franco-canadienne : Fédération Mondiale d’Hémophilie

Mission Franco-canadienne : Fédération Mondiale d’Hémophilie

L'hôpital General Peltier a abrité un stage de formation des médecins sur l'Hémophilie qui est une maladie du sang due à un déficit en facteur anti-Hémophilique A ou B.

L'objectif de ce stage de formation est de discuter ensemble sur l'élaboration d'un plan national pour la prise en charge des patients atteints de cette maladie.

Dispensé par Dr Fozia Hassan Osman et le Professeur Hervé Chambost, membre de la fédération mondiale d'Hémophilie, ce stage de formation a donc permis de définir les moyens de diagnostic et d'harmoniser le protocole thérapeutique afin de renforcer la prise en charge de cette maladie qui est en nette augmentation dans le pays.

Ainsi, la question de la disponibilité et de la pérennisation du traitement a été au centre des discussions entre les professionnels de santé compte tenu de la cherté du traitement anti-hémophilique qui est extrêmement onéreux.

En partenariat avec l’association, créée en septembre 2017 par des parents d’enfants hémophiles et des professionnels de santé, cette mission franco-canadienne de la fédération mondiale d'hémophilies propose d'apporter son appui auprès du ministère de la Santé en vue de la disponibilité du facteur anti-hémophilique ainsi que des instruments et produits de diagnostics.

Ministère de la Femme et de la Famille : troisième réunion pour la plateforme locale de prise en charge

Ministère de la Femme et de la Famille : troisième réunion pour la plateforme locale de prise en charge

Le Ministère de la Femme et de la Famille a organisé ce mardi 12 novembre 2019 la troisième réunion pour la plateforme locale de prise en charge sur la protection de l’enfant à risque ou victime de violence.

L’objectif de cette réunion consistait d’une part à leur présenter le document sur la composition de la plateforme sur la prise en charge de la protection de l’enfant en 2019 par le Ministère de la Femme et de la Famille, et d’autres part débattre et discuter sur les actions à entreprendre et à mener conjointement avec les autres secteurs.

Cette réunion a été présidé par la secrétaire générale et y ont pris part la Directrice de la Famille, la juge des mineurs, une responsable de la brigade des mineurs du Commissariat Central, un inspecteur pédagogique du ministère de l’Education Nationale, un pédiatre de l’hôpital Cheikho de Balbala, une représentante de l’UNFD, une responsable de l’ANPH et une responsable de la Pouponnière Daryel.

Des recommandations ont été émises par les participants à cette réunion ainsi quelques activités à entreprendre.

Le ministère de la Femme et de la Famille remercie toutes les personnes qui ont participé à cette réunion en rappelant que la prochaine se tiendra le mardi 10 décembre 2019.