janvier 28, 2021

Le ministre du Travail reçoit le nouvel ambassadeur du Japon accrédité en République de Djibouti

Le ministre du Travail reçoit le nouvel ambassadeur du Japon accrédité en République de Djibouti

Le ministre du Travail, chargé de la réforme de l’administration, M. ISMAN IBRAHIM ROBLEH a reçu en audience aujourd’hui, le nouvel ambassadeur du Japon accrédité en République de Djibouti, Monsieur OTSUKA UMIO, en présence du Secrétaire Général, Monsieur ABDALLAH ALI MOHAMED et du conseiller chargé de la communication, Monsieur MAHAMOUD ABDILLAHI OMAR.

Le Ministre a souhaité la bienvenue et un agréable séjour en République de Djibouti au nouvel ambassadeur.

Au cours de cette rencontre, le Ministre et l’Ambassadeur ont évoqué ensemble les projets du Ministère du Travail, appuyés par le Japon, notamment les programmes d’insertion professionnelle.

Cette rencontre de prise de contact a été aussi l’occasion pour ces deux hauts responsables d’évoquer la contribution du Japon au projet « Initiatives pour l’emploi », mais également d’explorer les possibilités d’appui à la revalorisation du système de formation des agents de l’Etat, du service civique volontaire pour l’emploi et l’apprentissage du numérique au sein de l’INAP.

Le haut diplomate a, à son tour, salué les efforts du Ministère du Travail pour la lutte contre le chômage et exprimé son réel plaisir de travailler sur le renforcement de l’appui des domaines prioritaires du Ministère du Travail que sont l’employabilité des jeunes, l’insertion et la formation professionnelle, etc…

En fin de rencontre, les deux parties ont convenus de renforcer les relations de partenariat dans le futur.

Le Directeur Général de la Police Nationale reçoit les vainqueurs des 15 Km du Grand Barra

Le Directeur Général de la Police Nationale reçoit les vainqueurs des 15 Km du Grand Barra

Le Directeur Général de la Police Nationale, le Colonel Abdillahi Abdi Farah a reçu ce mardi 15 décembre 2020 les vainqueurs des 15 Km du cross international du Grand Barra.

Il s’agit d’Idleh Aden et Samatar Yonis Hassan qui se sont classés respectivement 1er et 8ème lors de cette course qui a réuni des coureurs issus de plusieurs corps.

Organisé le 10 décembre dernier par les FFDJ, cette compétition, qui en est à sa 38ème édition est devenu un rendez-vous incontournable des amateurs de course.

Le Jeune Idleh Aden s’est imposé avec un chronomètre de 44mn 28 sec.

Cette année, le nombre de coureurs a été limité à 1000 coureurs à cause de la Pandémie de la Covid-19.

A cette occasion, le directeur général de la Police Nationale, le Colonel Abdillahi Abdi a tenu à féliciter les jeunes coureurs pour leurs prestations, avant de leur demander par la suite de persévérer dans cette voie.

Cette cérémonie qui s’est tenue à la direction générale de la Police Nationale, a vu la participation de plusieurs hauts gradés de la Police.

Le chef d’état-major général des armées reçoit le nouvel ambassadeur du Japon

Le chef d’état-major général des armées reçoit le nouvel ambassadeur du Japon

Le général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, chef d’état-major général des armées, a reçu dans son bureau à l’état-major général des armées ce matin à 09h00 le nouvel ambassadeur du Japon récemment accrédité à Djibouti Mr. UMIO OTSUKA. Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre de sa prise de contact avec les autorités du pays.

Le CEMGA a d’abord adressé ses vives félicitations au diplomate Japonais pour son accréditation à Djibouti et lui a souhaité la bienvenue et un agréable séjour en république de Djibouti, Terre de rencontre et d’échange.

En outre, le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a rappelé l’excellence des relations de coopération entre les 2 armées à travers la formation des militaires et a souligné sa disponibilité à œuvrer davantage pour consolider ces liens fraternels.

De son côté, le nouvel ambassadeur du Japon Mr. UMIO OTSUKA s’est dit honoré de l’accueil chaleureux réservé à son égard. Le diplomate Japonais s’est engagé à œuvrer davantage pour raffermir, consolider et élargir ces liens de coopération.

Cette visite de courtoisie s’est terminée par la photo de famille.

FAD : visite d’inspection du CEMGA à Tadjourah et à Obock

FAD : visite d’inspection du CEMGA à Tadjourah et à Obock

Tôt dans la journée du dimanche 13 décembre 2020, le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEIK IBRAHIM s’est déplacé à bord de l’hélicoptère Dauphin pour se rendre en premier lieu à Tadjourah puis à Obock où une opération conjointe impliquant les 2 régiments du Nord est en cours, à savoir le Régiment interarmes de Tadjourah (RIAT) et le Régiment interarmes d’Obock (RIAO).  

Dans son déplacement, le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM était accompagné du général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense, du colonel Abdillahi Abdi Farah, directeur général de la Police Nationale et d’une délégation des officiers supérieurs de l’état-major général des armées.  

A la descente de l’hélicoptère, le CEMGA a été accueillie par les 2 chefs du corps des Régiments du Nord, à savoir le colonel Ali Chehem Daoud, commandant le régiment interarmes de Tadjourah (RIAT) et le colonel Aden Doualeh, commandant le régiment interarmes d’Obock (RIAO). Puis, le CEMGA a salué le piquet d’honneur dressé en son honneur avant de rejoindre la salle des popotes pour un briefing.  

En prélude, le colonel Ali Chehem Daoud, commandant le régiment interarmes de Tadjourah (RIAT), a expliqué au CEMGA l’opération en cours. En effet, cette opération de contrôle et de ratissage, a pour objectif de sécuriser la région Nord de tout contrainte pouvant nuire et freiner le développement économique et social, la libre circulation des biens et des personnes. Elle sert aussi d’entrainement aux militaires dans le cadre du maintien en opérationnalité. Ainsi, les 2 chefs de corps ont pu partager avec le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM la spécificité de la mission. Imprégné de ces détails, le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM a ordonné aux 2 chefs de corps d’augmenter la fréquence de l’instruction au profit des militaires et de rehausser la vigilance.  

Après Tadjourah, le Général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM et sa délégation se sont déplacés toujours à bord de l’hélicoptère Dauphin à Obock. Immédiatement, le chef d’état-major général des armées s’est rendu à la préfecture où il a rencontré le préfet de la région d’Obock Mr Abdoulmalik Mohamed Banoita. Ensemble, le Général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM et le préfet ont discuté de la situation sécuritaire de la région et du travail de collaboration exemplaire entre les autorités civiles et les hommes en uniforme.  

Ceci dit, le chef d’état-major général des armées et sa délégation se sont déplacés à la prison civile d’Obock pour voir de visu l’état de cette bâtisse. En effet, un projet de rénovation de cette prison civile est en cours afin de réhabiliter le lieu dans le but de le rendre fonctionnel.

Le chef d’état-major général des armées reçoit le chargé d’affaires de l’ambassade du royaume de Maroc à Djibouti

Le chef d’état-major général des armées reçoit le chargé d’affaires de l’ambassade du royaume de Maroc à Djibouti

Le général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, chef d’état-major général des armées, a reçu dans son bureau à l’état-major général des armées ce matin à 09h00 le chargé d’affaires de l’ambassade du royaume de Maroc à Djibouti, Mr Mbarak Haddaoui. Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre de sa prise de contact avec les autorités du pays.

Le CEMGA a d’abord adressé ses vives félicitations au diplomate Marocain pour son accréditation à Djibouti et lui a souhaité la bienvenue et un agréable séjour en république de Djibouti, Terre de rencontre et d’échange.

En outre, le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a rappelé l’excellence des relations de coopération entre les pays spécialement dans le domaine militaire à travers la formation des militaires et a souligné sa disponibilité à œuvrer davantage pour consolider ces liens fraternels.

Dans son intervention, le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a exprimé ses sentiments forts louables lors de « l’ouverture récente de l’Ambassade du Royaume du Maroc à Djibouti, un signe fort témoignant l’importance accordée par nos Hauts Dirigeants afin de promouvoir les relations bilatérales entre nos deux Nations sœurs ».

Le CEMGA Djiboutien a souligné que « ces liens amicaux se sont consolidés davantage surtout depuis la visite officielle qu’il a effectuée à Rabat en avril 2017. Par ailleurs, nous sommes aussi satisfaits, a-t-il ajouté, du travail réalisé par nos frères Marocains à l’AMIA ». Le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a affirmé au Chargé d’Affaires qu’il compte sur lui pour que les relations de coopération entre les Forces Armées

Djiboutiennes et les Forces Armées Royales du Maroc atteignent un niveau plus élevé.

De son côté, le chargé d’affaires de l’ambassade du royaume de Maroc à Djibouti, Mr Mbarak Haddaoui s’est dit honoré de l’accueil chaleureux réservé à son égard. Le diplomate Marocain s’est engagé à œuvrer davantage pour raffermir, consolider et élargir ces liens de coopération.

Cette visite de courtoisie s’est terminée par la photo de famille.

Ministère du Travail/ANPI : réunion d’information avec les investisseurs privés sur le projet « Initiatives pour l’emploi »

Ministère du Travail/ANPI : réunion d’information avec les investisseurs privés sur le projet « Initiatives pour l’emploi »

Le ministère du Travail Chargé de la Réforme de l’Administration, en collaboration avec l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI), a tenu aujourd’hui, à l’hôtel Acacias, une réunion d’information avec les investisseurs privés sur le projet « Initiatives pour l’emploi ».

Cette réunion préliminaire à la cérémonie de signature des protocoles d’accord avec le ministère du Travail a vu la participation d’une quinzaine de sociétés et d’investisseurs privés. Elle portait sur une mise au point de la mise en œuvre du projet notamment l’entame de la phase des engagements du secteur privé en matière d’emplois, de formation et de stage professionnalisant en entreprise.

Le ministre du Travail S.E.M ISMAN IBRAHIM ROBLEH, entouré de ses collaborateurs, a tout d’abord mis en exergue cette initiative qui vise la création d’au moins 5000 emplois décents sur la période 2020/2021, notamment pour les jeunes. Il a ensuite souligné la forte implication du secteur privé, à travers les consultations sectorielles. L’organisation prochaine d’une foire et d’un forum national de l’emploi sera le point d’orgue des efforts du Gouvernement mais également de toutes les parties prenantes en faveur de l’emploi des jeunes.

Le ministre a, par la suite, fait part de son appréciation et félicitation à l’endroit des sociétés bénéficiaires des facilités du Code des Investissements pour leur engagement et contribution à la réalisation des objectifs de ces initiatives pour l’emploi.

Les représentants de ces sociétés ont exprimé leur adhésion à cette initiative nationale et leur disponibilité à concourir à sa mise en œuvre par la création de 1000 emplois directs et d’autres opportunités pour les jeunes, comme le stage professionnalisant.

En fin de rencontre, les parties ont convenu de la date du lundi 14 décembre 2020 pour l’officialisation des engagements à travers la signature de protocoles d’accord avec le Ministère du Travail.

ARMEE : promotion au grade supérieur des lauréats ayant excellés dans leur domaine

ARMEE : promotion au grade supérieur des lauréats ayant excellés dans leur domaine

Tôt dans la journée du mardi 08 décembre 2020, le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEIK IBRAHIM s’est déplacé à bord de l’hélicoptère MIG 17 pour se rendre à Ali Ouney où est installé le bataillon d’intervention rapide (BIR).

Dans son déplacement, le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM était accompagné du général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense, du général de division Hassan Ali Kamil, conseiller du CEMGA et du colonel Abdillahi Abdi Farah, directeur général de la Police Nationale.

A la descente de l’hélicoptère, le CEMGA a été accueillie par le lieutenant-colonel Mohamed Mahamoud Assoweh, commandant le bataillon BIR. Puis, le CEMGA a salué le piquet d’honneur dressé en son honneur. Par la suite, la délégation conduite par le Général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM a assisté à un exposé bref du bataillon BIR. Notons la présence du colonel Dahir Hassan Abadid, commandant le régiment blindé et le lieutenant-colonel Mohamed Djama Kayad, commandant l’école militaire « Président Gouled » de Holl-Holl. L’objet de la présentation, faite par le lieutenant-colonel Mohamed Djama Kayad, commandant l’école militaire « Président Gouled » de Holl-Holl, était axé sur les zones de responsabilité des éléments pré-positionnées dans cette zone et la lutte contre la contrebande, fléau nationale qui gangrène l’économie nationale. Il était question de discuter et de réfléchir ensemble des voies et moyens de diminuer et d’éradiquer ce trafic illicite impactant négativement le développement économique du pays.

Il est à souligner l’intervention du colonel Abdillahi Abdi Farah, directeur général de la Police Nationale qui apporté son expertise dans le domaine de la lutte contre la contrebande. Ainsi, le colonel Abdillahi Abdi Farah a expliqué au CEMGA le mode opératoire des contrebandiers.

En effet, cette visite d’inspection revêtait un double aspect. D’une part, c’était l’occasion d’appréhender la montée en puissance du bataillon d’intervention rapide BIR à travers l’évaluation du savoir-faire tactique et technique des stagiaires de ce bataillon. D’autre part, il était question de promouvoir au grade supérieur les lauréats ayant excellés dans leur domaine.

Au terme de la présentation théorique, le Général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM a entamé la revue des troupes à la place du rapport du camp Ali Ouney. Ensuite, le CEMGA a entrepris la promotion au grade supérieur des militaires ayant excellés dans leur domaine. Ces lauréats se sont fait remarqués par l’excellence du travail accomplit, l’abnégation dans l’exécution des tâches assignées et leur volonté à toutes épreuves. Fier de leur rendement, le CEMGA a tenu à les féliciter à travers cette promotion et les a exhorter à s’investir davantage pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Force est de constater que le Bataillon d’Intervention Rapide témoigne de la volonté et de la stratégie militaire du Président de la République SE Mr ISMAIL OMAR GUELLEH, chef du gouvernement et chef suprême des armées, concrétisée par le chef d’état-major général des armées. Le bataillon d’intervention rapide (BIR) se veut le noyau offensif des Forces Armées Djiboutiennes. Crée en 2017, le bataillon est conforme au format du commando marin américain, unité d’élite des forces américaines. Formé par des instructeurs américains, ce bataillon peut se disloquer en plusieurs unités pour une meilleure mobilité et peut être projetable à tout moment aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur.