juillet 04, 2020

Rencontre parents-professeurs à Dikhil.

Rencontre parents-professeurs à Dikhil.

Comme à l’accoutumée et en guise de clôture du second trimestre de l’année en cours, le lycée de Dikhil a organisé une rencontre entre les parents d’élèves et les professeurs mardi.

Cette rencontre, qui s’est déroulée dans les différents bâtiments du lycée de Dikhil,  a permis aux parents d’élèves tout niveau scolaire confondu de suivre l’évolution des résultats de leurs enfants.

En outre, cette rencontre hautement symbolique constitue aussi l’ultime occasion pour l’équipe pédagogique d’informer les parents d’élèves non seulement sur les résultats scolaires de leurs enfants ainsi que leurs comportements à l’école mais aussi de les conseiller sur leurs orientations en fin d’année.

Une rencontre parents d’élèves  et professeurs de leurs enfant qui a fini dans une atmosphère très joviale.

Présentation de la reforme des statistiques aux partenaires au développement, experts nationaux et internationaux.

Présentation de la reforme des statistiques aux partenaires au développement, experts nationaux et internationaux.

Après la présentation de la reforme des statistiques, il y a quelques jours, cette fois-ci fut autour des partenaires au développement ainsi que des experts nationaux et internationaux. En ouverture, le ministre des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh qui a présidé cet atelier a avec quelques mots mis en exergue que cette reforme des statistiques est une priorité absolue car toute la politique publique nécessite des chiffres.

Les données collectées sont utiles a-t-il souligné pour le suivi et l’évaluation des politique, programmes et projets de développement économique et social.

Le directeur de l’institut national des statistiques, Idriss Ali Souldan a effectué une présentation emprunt de sens sur cette reforme qui repose des  volets à savoir une meilleure production en nombre et en régularité, un meilleur dispositif organisationnel, une meilleure mobilisation d’un capital humain une meilleur motivation accompagné d’une meilleur motivation.

Cette reforme va servir de baromètre pour les reformes institutionnelles et administratives entreprise par le gouvernement mais aussi répondre aux besoins d’affinement des données statistiques qui sont utilisées pour tracer les perspectives macroéconomiques qui ne cessent de croître, et aux évolutions continues des conjonctures économiques, sociétales, technologiques et environnementales.

Il convient de rappeler que cette reforme des statistique accompagne la stratégie nationale de développement de la statistique 2018-2022. Cette stratégie répond à un suivi et une évaluation de la mise en œuvre du Plan National de Développement 2018-2022, de l’agenda 2030 et des Objectifs du Développement Durable que le gouvernement a décidé de le doter d’une nouvelle SNDS prenant en compte les préoccupations en matière de données statistiques.

Tout cela dans l’objectif de répondre aux besoins d’informations de qualité lié au suivi de la stratégie de croissance accélérée de promotion de l’emploi connue de tous sous le SCAPE et de la Vision Djibouti 2035,  afin de définir des actions stratégiques, pour canaliser les efforts du gouvernement en matière de données statistiques.

Une fois cela finis, un échange de dialogue s’est ouvert entre les partenaires aux développements mais aussi des ambassadeurs qui étaient présent.

Compétition interscolaire: remise de trophées.

Compétition interscolaire: remise de trophées.

Sous l'égide de l'ambassadeur saoudien à Djibouti Abdoulaziz ben Abdallah Al Madar , une cérémonie de remise de trophées, lors d'une compétition interscolaire, a eu lieu lundi à l'école saoudienne.

La compétition, dénommée concours de l’ambassadeur,  a été initié pour les élèves arabisants de plusieurs écoles de la capitale.

La cérémonie de remise de trophées s'est également tenue pour le concours de mémorisation des 30 chapitres du Coran.

Les festivités comprenant également la gastronomie de Djibouti, de l'Arabie Saoudite, du Yémen et l'Égypte.

Le premier gagnant de la compétition interscolaire fut l’école saoudienne suivi l’institut islamique saoudien.

Le ministre des Affaires étrangères de Djibouti reçoit son homologue du Nicaragua.

Le ministre des Affaires étrangères de Djibouti reçoit son homologue du Nicaragua.

Le chef de la diplomatie djiboutienne Mahmoud Ali Youssouf  a reçu ce matin son homologue du Nicaragua, DENIS MONCADA, porteur d'un message du président Ortega au président de la république de Djibouti Ismail Omar Guelleh.

Les deux responsables ont eu un entretiens fructueux et des échanges sur les possibilités de consultation et de coopération dans différents domaines entre notre pays et le Nicaragua.

Signature d'un protocole d'accord de partenariat entre le ministère des Affaires sociales et l'UNICEF.

Signature d'un protocole d'accord de partenariat entre le ministère des Affaires sociales et l'UNICEF.

Un protocole d’accord de partenariat  pour la coopération 2020/ 2021 entre le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités et l’UNICEF a eu lieu dans la journée de lundi.
Cette signature de convention s’inscrit dans le cadre l’opérationnalisation de la stratégie nationale de protection sociale 2020/2021 et en mettant l’accent sur les familles en particulier la protection de l’enfant.
La ministre des Affaires sociales a mis au centre de ses préoccupations l’assistance de la prise en charge des familles vulnérables et de l’enfant. Elle n'a pas manqué de remercier pour l’assistance technique de l’UNICEF, routinier ou celles dans les situations d’urgence que le pays traverse.
En paraphant le mémorandum d’entente, Mouna Osman Aden et Maleva Johnson se sont félicitées de la très bonne collaboration de leurs institutions et ont respectivement soulignées l’importance que revêt ce partenariat dans la consolidation de la résilience des populations vulnérables en général et des enfants en particulier face aux affres de la pauvreté.

Dans son discours, la représentante a mis l’accent sur le travail important des travailleurs sociaux en terme de la prise en charge des familles vulnérables ainsi que la production des évidences.

La ministre a, de son côté, remercié la représentante de l’UNICEF tout en mettant l’accent sur le renforcement des capacités des travailleurs sociaux de proximité officiant dans les guichets sociaux, l’appui technique au département ministériel des Affaires sociales, et de l’amélioration de la qualité du service social.

Lutte contre l'insalubrité: la police nationale se mobilise.

Lutte contre l'insalubrité: la police nationale se mobilise.

Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité publique, la police nationale a pris part à une opération de nettoyage de grande envergure ce matin.

C’est aux premières heures de la matinée, que les éléments de la police nationale ont été déployé dans plusieurs grandes artères de la capitale.

Munis de pelles, de pioches, de râteaux, les hommes de la police nationale, ont été déployé à l’avenue Nasser et l’avenue 26 pour nettoyer, et ramasser les ordures et les autres détritus.

A travers, ces actions de nettoyage, il s’agit de sensibiliser la population afin de prendre le relai pour garder notre ville propre et saine.

Pour ce faire, les hommes de la police nationale n’ont pas ménagé leurs efforts, car le bien-être et la propreté reste l’affaire de tous.

Plusieurs grandes artères ont donc été nettoyées, les détritus ont été ramassés, ces opérations de nettoyage entreprises par les hommes de la police résulte d’une volonté gouvernementale afin de lutter contre l’insalubrité publique.

Il est à rappeler que, désormais, il ne saura plus tolérer que les habitants de chaque quartier de la ville de Djibouti et de la périphérie déversent des eaux usées sur la voie publique et laissent les ordures sur les bords de route. De lourdes sanctions seront désormais appliquées contre tous les contrevenants.

Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Le ministère des affaires étrangères de la coopération internationale a accueilli ce matin à l'Institut des Études Diplomatiques le Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Un grand nombre d'Ambassadeurs des États membres de L'UE accrédités à Djibouti ont fait le déplacement depuis Addis Abeba où ils sont basés. 

La session ordinaire de l’accord de Cotonou entre l'Union européenne et les États d'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) signé le 23 juin 2000 dans la capital économique du Bénin.

L'accord de Cotonou vise à réduire à terme, éradiquer la pauvreté et contribuer à l'intégration progressive des pays ACP :les États d'Afrique, Caraïbes et Pacifique, dans l'économie mondiale. Il repose sur trois piliers: savoir améliorer les services sociaux,  favoriser l'intégration régionale, de promouvoir l'égalité des chances hommes-femmes, de protéger l'environnement et d'abolir de manière progressive et réciproque les entraves aux échanges commerciaux.

Les accords de partenariat économique (APE), en cours de négociation, renforcent l'abaissement des barrières douanières prévues par cet accord.