janvier 28, 2021

MFF: lancement du projet d'appui à l'autonomisation et à la protection des femmes

MFF: lancement du projet d'appui à l'autonomisation et à la protection des femmes

Le ministère de la Femme et de la Famille conjointement avec ses partenaires clés du système des Nations Unies a procédé ce mercredi 6 janvier 2021 au palais du peuple à un évènement de grande envergure : une cérémonie de lancement du projet d'appui à l'autonomisation de la femme et à la protection des droits des femmes et des jeunes filles (FEMFI).

Ce projet a pour objectif la réduction de la disparité de genre à travers le soutien à la mise en œuvre des politiques du ministère de la Femme et de la Famille (MFF) en matière d’intégration du genre.

Il s’inscrit dans le cadre de la politique de l'Union européenne en matière du genre.

Une série de reportages sur les projets phares du ministère de la Femme nous a été projetée afin de mettre en lumière les réalisations et les perspectives du ministère de la Femme et la Famille pour un nouveau élan plus promoteur en matière de la politique nationale de la protection des droits des femmes et des jeunes filles.

Rappelons que l'initiative fait partie du programme indicatif national du 11eme FED et contribuera à la mise en œuvre du programme national genre de la République de Djibouti.

Il s'agit à travers cet événement de renforcer l'engagement des autorités en charge de l'égalité des genres et la coopération entre les départements concernés, de consolider l'autonomisation de la femme Djiboutienne et enfin d'assurer le respect des droits des femmes et des filles.

Pour y parvenir, les résultats suivants sont proposés :

1) les capacités du MFF pour la mise en œuvre de ses politiques et projets d'appui à la femme et à la famille sont renforcées

2) l'observatoire genre est mis en place

3) un programme national d’alphabétisation et de formation professionnelle est mis en place

Force est de rappeler que l’action couvrira les zones périurbaines autour de Djibouti ville et les zones rurales dans les cinq régions (Ali-Sabieh, Arta, Dikhil, Obock et Tadjourah) de l’intérieur du pays

Ce projet contribuera aux objectifs de développement durable du Programme des Nations unies de développement durable à l’horizon 2030, en particulier celui d'atteindre l'égalité de genre et la promotion des femmes et des filles.

Fidèle à son franc parler, la représentante du l'UNFPA de Djibouti a dans son intervention salué les efforts du MFF en vue de promouvoir les droits de la femme et surtout la détermination sans faille de créer des filles plus responsables, plus citoyennes et plus forte capable de prendre la relève de demain.

La représentante par intérim de l'UNICEF a quant à elle souligné l'importance de ce projet qui, selon elle, a pour vocation de promouvoir des actions transformatrices pour l'équité en matière de genre.

Le ministre de l’Energie reçoit l’ambassadrice du Maroc à Djibouti

Le ministre de l’Energie reçoit l’ambassadrice du Maroc à Djibouti

Le ministre de l'Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi a reçu ce mardi 05 janvier 2021 l'ambassadrice du Royaume du Maroc à Djibouti, Mme Nezha Alaoui M'Hammdi.

Après un échange de vœux en ce début de nouvelle année 2021, les deux responsables ont évoqué tour à tour l'excellence des relations entre les deux pays qui se renforcent toujours davantage.

En effet, outre le projet portuaire de Damerjog, les deux pays sont également associés dans l'Initiative tripartite Banque Islamique de Développement, Agence Marocaine d'Énergie Solaire, le ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles pour la promotion des énergies renouvelables dans le cadre de la coopération Sud-Sud avec la Banque Islamique de Développement comme bailleur de Fonds.

D'autres sujets d'intérêt communs ont été abordés.

Le ministre de la Défense inspecte le bataillon Hill 8 à Maryama

Le ministre de la Défense inspecte le bataillon Hill 8 à Maryama

Tôt dans la journée du dimanche 03 janvier 2021 à 07h30, le ministre de la défense chargé des relations avec le Parlement, SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN, accompagné du chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée ZAKARIA CHECIK IBRAHIM, ont visité le camp Maryama dans la localité de Weah où est installé le bataillon Hill 8 dont le départ vers Jalalaqsi est imminent. Cette visite d’inspection s’inscrit dans le cadre de la relève du bataillon Hill 6 déployé depuis 2017 en Somalie. Rappelons que la République de Djibouti déploie 2000 soldats, hommes et femmes, qui opèrent sous la bannière AMISOM dans le cadre du processus de rétablissement de la paix en Somalie.

Arrivés à bord de l’hélicoptère Dauphin, SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN et le général ZAKARIA CHECIK IBRAHIM étaient accompagnés du général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense. A La descente de l’hélicoptère, la commission était accueillie par le colonel-major Mohamed Kayad Guelleh, chef de la division logistique et lieutenant-colonel Mohamed Omar Assoweh, commandant le bataillon Hill 8.

Parmi les autorités civiles de marque, on notait la présence du préfet de la ville d’Arta, Mr Mohamed Cheiko Hassan, le président du conseil régional d’Arta, Mr Elmi Bouh Goudadeh. Du côté militaire, ont participé le général COMFOR commandant les forces françaises stationnées à Djibouti, le chef d’état-major de la gendarmerie nationale, le directeur de la police nationale, le colonel commandant les gardes-côtes Djiboutiennes, le directeur de l’académie militaire d’Arta, le chef de corps du régiment d’action rapide et les grands responsables des Forces Armées Djiboutiennes,.

Dans la foulée, le ministre de la défense chargé des relations avec le Parlement, SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN, accompagné du chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée ZAKARIA CHECIK IBRAHIM ont procédé ensemble à la revue des troupes. Rappelons que le bataillon Hill 8 est placé sous le commandement du lieutenant-colonel Mohamed Omar Assoweh et se trouve depuis une année à Maryama afin de parfaire leurs formations militaires d’opérationnalité spécifiques avant tout déploiement.

Une fois assis à la tribune officielle, le lieutenant-colonel Mohamed Omar Assoweh, commandant le bataillon Hill 8, s’est adressé au ministre de la défense chargé des relations pour lui donner un bref aperçu ainsi que le parcours entamé par le bataillon Hill 8 depuis sa montée en puissance jusqu’a sa formation de mise en opération et son pré-déploiement. Le lieutenant-colonel Mohamed Omar Assoweh a affirmé que le bataillon est passé par 3 phases, à avoir la phase de montée en puissance, la phase de préparation d’opérationnalité et la phase de pré-déploiement. Ecoutons à présent son intervention.

Le ministre de la défense chargé des relations avec le Parlement, SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN, a tenu à s’adresser au bataillon Hill 8 pour les encourager et les exhorter à donner le meilleur d’eux-mêmes afin d’accomplir de la meilleure façon leur mission. SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN a rappelé le caractère spécifique de cette relève qui intervient dans un contexte de lutte contre le coronavirus qui sévit dans le monde et a fortement ébranlé l’ordre et l’économie mondiale. SEM HASSAN OMAR MOHAMED BOURHAN n’a pas manqué de souligner l’engagement de nos soldats dans la consolidation de la paix et la sécurisation de la sous-région.

Pour clôturer cette cérémonie, le commandement militaire a convié tous les invités à un petit-déjeuner autour d’une table dans une ambiance sereine et animé par des chants et danses traditionnels. Par la suite, le bataillon Hill 8 a tenu à offrir des présents et des cadeaux au Haut commandement militaire pour leur témoigner de leur satisfaction.

Le Comité Technique du Programme de la mise en œuvre du Programme Zéro Bidonvilles se réunit au palais du Peuple

Le Comité Technique du Programme de la mise en œuvre du Programme Zéro Bidonvilles se réunit au palais du Peuple

En ce début de nouvel an, le ministère du Logement a organisé une réunion du Comité Technique du Programme Zéro Bidonville au Palais du peuple, ce lundi 4 novembre 2021.

Présidée par la ministre du Logement, S.E.Mme Amina Abdi Aden et le ministre de l’Energie et des Ressources Naturelles, M. Yonis Ali Guedi, la réunion du Comité Technique a vu la participation du Préfet de la ville de Djibouti, des secrétaires généraux du ministère des Finances et du ministère des Affaires sociales ainsi que des hauts cadres de l’administration. L’objet de la réunion a porté sur le suivi et l’état d’avancement à mi-parcours du premier volet d’opérationnalisation du Programme Zéro Bidonvilles.

Après une brève introduction de la ministre du Logement qui a rappelé les enjeux du Programme Zéro Bidonville et l’ordre du jour de cette réunion, le Directeur Général de l’ARULOS a entamé un long exposé technique en faisant:

- Une rétrospective des activités achevées et celles en cours en matière d’études techniques, urbaines et en matière de travaux à BalbalaAncien;

- Les travaux en perspectives à venir avec la réalisation très prochainement des travaux de viabilisation d’un site de 35ha à BalbalaSud et des travaux de construction de nouvelles voies secondaires à l’intérieur de Balbala Ancien. En parallèle, le Directeur Général a soulevé tous les obstacles auxquels fait face les activités de mises en œuvres du PZB dans l’atteinte de ses objectifs.

Par ailleurs, sur le volet de l’ingénierie sociale, les équipes du ministère des Affaires Sociales et des Solidarités ont à leur tour procéder à la présentation des activités continues d’ingénierie sociale menés dans le quartier de Balbala Ancien et dans les autres quartiers qui feront également l’objet des opérations de restructuration. Globalement, les quartiers ciblés par le PZB accueillent favorablement ce programme.

Enfin, cette réunion s’est clôturée sur les attentes exprimées par la ministre du Logement, Mme Amina Abdi Aden sur les scénarii qui sont engagés dans la construction de deux nouvelles voies dans le quartier de Balbala Ancien et qui sollicitent de leurs parts des avis d’expertise et de choix à faire avant la prochaine réunion du Comité Technique.

 

Cérémonie de clôture de la formation de formateurs des personnels policiers 2020

Cérémonie de clôture de la formation de formateurs des personnels policiers 2020

Tôt dans la journée du samedi 02 janvier 2021, l’école milliaire « Président Gouled » de Holl-Holl a abrité une importante cérémonie de fin de formation au profit des personnels de la Police nationale axée sur une formation de formateurs.

En effet, cette cérémonie est relative à la clôture d’une formation destinée à former des formateurs au profit des personnels de la Police nationale. Cette formation, d’une durée de 03 semaines avec un volume horaire de 238 heures, contraintes et souplesses excluses était réalisée au profit de 29 stagiaires tous issues de la Police nationale.

Ainsi, cette journée est consacrée à leur cérémonie de remise de certificat. Présidée par le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEIK IBRAHIM, cette cérémonie a vue la participation du chef d’état-major de la défense, le général de brigade Taher Ali Mohamed, du directeur général de la Police nationale, le colonel Abdillahi Abdi Farah, et des plus hauts responsables des Forces Armées Djiboutiennes (FAD). Notons également la présence du sous-*préfet de holl-Holl et des okals de la région. En raison du coronavirus, le nombre des invités était limité et les gestes barrières respectées, à savoir le port obligatoire du masque.

A son arrivée à bord de l’hélicoptère MIG-17, le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM, accompagné d’une forte délégation, a été accueilli par le lieutenant-colonel Mohamed Djama Kayad, commandant l’école milliaire « Président Gouled » de Holl-Holl. Puis, le CEMGA a salué le piquet d’honneur pour rendre les honneurs suivie des okals de la région de Holl-Holl. Ensuite, la délégation s’est dirigée vers la salle d’honneur du camp où le lieutenant-colonel Mohamed Djama Kayad, commandant l’école milliaire « Président Gouled » leur a préparé une présentation pour donner un aperçu du déroulement de la formation, depuis sa genèse jusqu’à terme. C’était l’occasion aussi pour le Haut commandement militaire d’évaluer le savoir faire et les connaissances acquises au cours de la formation et apprécier les difficultés rencontrées.

Au terme de la présentation, le CEMGA, accompagné du colonel Abdillahi Abdi Farah et du lieutenant-colonel Mohamed Djama Kayad, s’est dirigé vers la grande place du rapport de l’école militaire, pour effectuer la revue des troupes composée du drapeau et de sa garde, des stagiaires de la Police nationale, d’une compagnie de soutien et du peloton des instructeurs.

Durant cette formation, les stagiaires de Police nationale ont pu démonter leurs compétences à pouvoir résister à la fatigue, au stress et leur rigueur de discipline. Bien que le stage ait été dur, l’espoir porté en eux fût à la hauteur. Au terme, les stagiaires ont pu démontrer de la disponibilité, un sens de l’écoute et du devoir accompli et surtout une honnêteté intellectuelle. Nul doute qu’après cette formation, tous seront capables de relever avec sagesse les défis quotidiens.

Le ministre des Affaires musulmanes préside la cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours coranique

Le ministre des Affaires musulmanes préside la cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours coranique

Le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens waqfs, M. moumin Hassan Barreh, a parrainé ce lundi 4 janvier 2021 au Palais du Peuple une cérémonie dédiée à la clôture de la troisième session du concours de mémorisation du Saint Coran, organisé par l’association de bienfaisance pour le Saint Coran à Djibouti en coopération et coordination avec l'ambassade de l’Arabie saoudite à Djibouti.

En outre le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs, La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ambassadeur saoudien à Djibouti, M. Abdoulaziz bin Abdallah Al-Matar, et du président de l'association Sheikh Jamal, ainsi que de dizaines des oulémas et des prédicateurs.

Ce concours coranique, qui a eu lieu dans le but d'encourager les jeunes à mémoriser le Saint Coran, a regroupé un grand nombre de memorisateurs coraniques issus de Djibouti ville et de certaines régions de l'intérieur.

Lors de cette cérémonie, les premiers lauréats de ce concours ont reçu de précieux prix, offert par l'ambassade du gardien des deux saintes mosquées à Djibouti.

A cette occasion, une série de discours ont été prononcés, dont celui du président de l'association et du président de comité du jury, soulignant l'importance de ce concours, ainsi que les efforts inlassables déployés par le président de la République et le ministre des Affaires musulmanes, pour le bien de servir le Noble Coran à Djibouti.

Cérémonie de clôture de la formation sur la vidéosurveillance IP au profit de techniciens de la Garde-Côtes Djiboutienne

Cérémonie de clôture de la formation sur la vidéosurveillance IP au profit de techniciens de la Garde-Côtes Djiboutienne

Sous le haut patronage du commandant de la Garde-Côtes, le colonel Wais Omar Bogoreh , s’est tenue au Camp Doraleh la cérémonie de clôture de la formation sur la vidéosurveillance IP au profit des cinq (5) techniciens de la Garde-Côtes Djiboutienne.

Cette cérémonie de clôture sur les vidéosurveillances s’est déroulé dans la matinée du 31 Décembre 2020 et a vu la participation entre autres des représentants de la société SaremSoft, qui avait réalisée avec professionnalisme l’installation et la synchronisation du système des caméras de surveillance sur toutes les installations de la Garde-Côtes.

Cette formation sur la vidéosurveillance s’est portée également sur la maintenance et l’entretien des cameras de surveillances. Ainsi, les 5 techniciens de la Garde-Côtes qui avaient profités de cette formation pourront dans un premier temps s’occuper de la pérennité du système et s’emploieront dans un second temps à former à leurs tours d’autres agents de l’institution.

Le représentant de la société M. Motassim Mohamed Aliqui a d’abord pris la parole et a exprimé sa gratitude au Colonel Wais Omar Bogoreh, Commandant de la Garde-Côtes qui a été un soutien précieux pour la réussite de la formation et des travaux d’installations du système de caméra de surveillance .Il a en outre rendu hommage à la disponibilité et l’implication parfaite des stagiaires de la Garde-Côtes qui sont désormais prêt à prendre la relève.

Le Colonel Wais Omar Bogoreh, commandant de la Garde-Côtes a signifié lors da sa riche allocution, l’importance de cette formation sur la vidéosurveillance qui va constituer une avancée considérable au système de sécurité des installations de la Garde-côtes. Poursuivant son allocution, le Colonel Wais Omar Bogoreh a loué le professionnalisme et la détermination de la société SaremSoft qui a réalisé un travail magnifique.

Enfin, pour clôturer son intervention, le Colonel Wais Omar Bogoreh, Commandant de la Garde-côtes s’est tourné vers les stagiaires pour les féliciter d’abord pour leur comportement exemplaire, leur assiduité et leur professionnalisme durant toute la durée de la formation sur la vidéosurveillance avant de leur exhorter de traduire leur aptitude et leur savoir dans le quotidien de leur mission.

La cérémonie de clôture de la formation sur les vidéosurveillances s’est achevée par la remise des certificats aux cinq techniciens de la Garde-côtes qui avaient terminé avec succès cette dite formation.