juillet 02, 2020

Djibouti va célébrer la Journée Africaine de la Jeunesse

Djibouti va célébrer la Journée Africaine de la Jeunesse

A l’instar des pays africains, la république de Djibouti va célébrer le jeudi 21 novembre 2019 la Journée Africaine de la Jeunesse au palais du peuple.

Placée sous le haut patronage du président de la république Ismail Omar Guelleh, cette journée africaine sera organisée par le secrétariat d’Etat à la Jeunesse et Sport. Les préparatifs de cette journée sont intenses au palais du peuple et plusieurs activités sont prévues.

Dans une interview, Abchir Ali Hassan directeur des Sports, a précisé que cet événement est organisé chaque année au mois de novembre avec la participation du président de la République et les officiels des pays.

Cette journée a pour thème « le rôle de la jeunesse dans le développement du pays».

Durant cette journée, les lauréats du grand prix du chef de l’Etat seront connus et seront désignés par un jury émanant de différents départements ministériels.

 

Gendarmerie Nationale: le colonel Zakaria Hassan reçoit l’ambassadeur de France à Djibouti

Gendarmerie Nationale: le colonel Zakaria Hassan reçoit l’ambassadeur de France à Djibouti

Le colonel Zakaria Hassan Aden, chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale, a reçu le lundi 18 novembre  2019 à l’École Internationale de Perfectionnement à la Pratique de la Police Judiciaire (EI3PJ), Son excellence Arnaud GUILLOIS, ambassadeur de France à Djibouti, accompagné de son attaché de sécurité, le colonel Frédéric DANTIN.

Cette délégation a été accueillie par plusieurs officiers supérieurs de la Gendarmerie dont le Commandant de l’École et le Commandant du CICM.

L’ambassadeur français s’est entretenu avec le chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale.

Après cet entretien, l’ambassadeur a suivi, à la salle de présentation de l’EI3PJ, deux exposés portant sur la Gendarmerie Nationale et sur l’École Internationale de Perfectionnement à la Pratique de la Police Judiciaire.

La délégation a bénéficié d’une visite guidée des infrastructures de l’EI3PJ, composées de plusieurs salles de cours, de salles de mise en situation, d’une salle de retour, d’un plateau technique, d’une médiathèque, d’une cafétéria, d’une reproduction d’un tribunal de première instance, d’une auberge de 40 studios et d’un cercle mixte.

 

 

 

Défense: réunion de travail des experts du sous-comité Technique Conjoint de Défense Djibouto – Ethiopien

Défense: réunion de travail des experts du sous-comité Technique Conjoint de Défense Djibouto – Ethiopien

L’hôtel des officiers des armées  « Hassan Bassoma Hassan » a abrité aujourd’hui  la 8ème réunion de travail des experts du sous-comité Technique Conjoint de Défense Djibouto – Ethiopien. Cette réunion de travail a vu la participation des grands officiers des Forces Armées Djiboutiennes et ceux des Forces Armées Ethiopiennes. A présidée cette réunion le chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les forces armées de la République de Djibouti et celles de la République Fédérale et démocratique d’Ethiopie.  Cette 8ème réunion de travail précède la réunion des chefs d’état-major général des armées qui aura lieu demain à l’hôtel des officiers des armées  « Hassan Bassoma Hassan ». Elle réunit aujourd’hui les experts du sous-comité technique conjoint de défense.     

L’objectif de cette 8eme réunion de travail des experts du sous-comité Technique Conjoint de Défense Djibouto – Ethiopien est d’évaluer les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine militaire. Elle permet aussi de traiter les questions sécuritaires régionales et de réfléchir sur les voies et moyens de trouver des solutions adéquates.

De son côté, le chef de la délégation éthiopienne, le général de division Driba Mekonnen, chef du bureau de maintien de la Paix, s’est dit honoré de la tenue de cette réunion à Djibouti, terre d’échanges et de rencontres. Il a aussi remercié le commandement militaire pour l’accueil chaleureux dont il a fait l’objet lui et sa délégation. Il a souligné que la République de Djibouti et la République Fédérale et démocratique d’Ethiopie entretiennent des relations fraternelles et historiques axée sur le développement de la paix dans la région.

Aussi, le général Driba Mekonnen a rappelé l’excellent travail de coopération entre les forces djiboutiennes et éthiopiennes déployées en somalie dans le secteur 4 dans le cadre du rétablissement de la paix sous la bannière AMISOM. Ce travail de coopération et de coordination entre les 2 forces a porté ses fruits dans la lutte contre la milice Al Shabab et le rétablissement de la confiance avec la population civile.

Dans son discours, il a indiqué que, comme l’a clairement souligné le général  ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, cette réunion de travail et un atelier de concertation, de réflexion et d’études des enjeux sécuritaires de la région et de formuler des recommandations aux 2 chefs d’état-major général dans leur prise de décisions.

Finalement, le général Mekonnen n’a pas manqué d’exprimer, au nom de la délégation et en son nom propre, sa gratitude pour la tenue de cet évènement et particulièrement l’accueil de haut standing.

DJIBOUTI/ETATS-UNIS: le ministre des Transports reçoit la visite de l’ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti

DJIBOUTI/ETATS-UNIS: le ministre des Transports reçoit la visite de l’ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti

Le ministre de l’Equipement et des Transports Moussa Mohamed Ahmed a reçu l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Djibouti, S.E.M Larry Edward André, accompagné d’un général de l’armée et de son attaché militaire à l’ambassade.

A l’issue des échanges, la coopération et l’assistance en matière  d’aéronautique  étaient  les principaux axes des discussions.

Il  a été  question de chercher les voies et moyens de renforcer davantage les liens  économiques et fraternels  entre les deux pays particulièrement  dans le secteur des infrastructures.

Enfin, le ministre de l’Equipement et des Transports, Moussa Mohamed Ahmed a  souligné les liens d’amitié et historique qui constituent un socle fondamental entre les deux pays depuis des années et  a  souhaité à l’ambassadeur une bonne continuation dans sa carrière.

Commerce: séminaire de travail entre la Chambre de Commerce de Djibouti et l'ambassade de la République d'Indonésie

Commerce: séminaire de travail entre la Chambre de Commerce de Djibouti et l'ambassade de la République d'Indonésie

Un séminaire de travail entre la Chambre de Commerce de Djibouti et l'ambassade de la République d'Indonésie s'est tenue aujourd'hui en fin de matinée au Palace Kempski Hôtel à Djibouti.

Ce séminaire de travail entre les deux pays a porté sur des discussions de libre échange dans le domaine du commerce en présence du président de la Chambre de Commerce de Djibouti, Youssouf Moussa Dawaleh, et l'ambassadeur de la République d'Indonésie résidant à Addis-Abeba.

L'Indonésie, plus grand pays musulman en terme de nombre, entretien des liens d'échange commercial avec Djibouti depuis 1979.

Lors de ce séminaire, une vidéo conférence a relié les hommes d'affaires indonésiens et djiboutiens présents lors de cette réunion afin de mieux cerner  les besoins en matière de demande commerciale que les deux pays voudraient échanger.

Rappelant que ce séminaire est aussi l'occasion d'établir une plateforme de communication et d'échange entre ces deux pays musulmans pour mettre en contact les hommes et femmes du milieu des affaires.

En dernier lieux, l’Indonésie et Djibouti n’ont pas de représentants dans leurs pays respectifs, cependant l’ambassade d’Indonésie en Éthiopie est également accréditée auprès de la République de Djibouti, tandis que l’ambassade de Djibouti au Japon est également accréditée en Indonésie.

Réunion sur les opérations d’enregistrement biométriques des personnes handicapées

Réunion sur les opérations d’enregistrement biométriques des personnes handicapées

Le directeur général de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées (ANPH), Doualeh Saïd Mahmoud, a présidé aujourd’hui une réunion portant sur les opérations d’enregistrement biométriques des personnes handicapées à Djibouti au sein de l’agence.

Cette réunion a été l’occasion d’une première prise de contact avec le comité de pilotage de ces opérations afin de mieux connaitre le nombre exact des personnes concernées.

A l’issue de cette réunion, une présentation et des débats ont eu lieu ainsi qu’une table ronde.

Dans une interview, le directeur général de l'Agence Nationale des Personnes Handicapées a précisé que la réunion d'aujourd'hui a réunis une grande majorité des institutions de l'Etat comme le ministère de Solidarité, de l'Emploi et les corps de la gendarmerie et de la police nationale.

"Dans le courant de ce mois de décembre nous allons sillonner toutes les communes de la capitales et les régions de l'intérieur afin de procéder à la délivrance des cartes biométriques aux personnes handicapes. Et pour cela je lance un Appel à l'ensemble des Djiboutiens pour qu'ils se préparent à cette campagne et les personnes handicapées qui serons recensées nous prions qu'ils soit munies de leur carte d'identité pour s'inscrire et avoir cette carte biométriques", a ainsi martelé le directeur général de l'ANPH.

MINISTERE DE LA FEMME ET DE LA FAMILLE/ FNUAP: atelier de présentation de la stratégie de développement communautaire

MINISTERE DE LA FEMME ET DE LA FAMILLE/ FNUAP: atelier de présentation de la stratégie de développement communautaire

Le ministère de la Femme et de la Famille en partenariat avec le FNUAP a organisé ce dimanche 17 novembre 2019 à l’hôtel Acacias un atelier de présentation de la stratégie de développement communautaire (2020-2022). L’objectif de cet atelier est de présenter la stratégie pour sa mise en œuvre sur la période 2020/2022.

La ministre de la Femme et de la Famille Mme Moumina Houmed Hassan, la représentante du FNUAP Mme Aïcha Ibrahim Djama, les responsables du ministère de la Femme et de la Famille ainsi que d’autres représentants de ministères sectorielles ont prit part à cet atelier.

Cette stratégie qui repose sur l’initiative du programme des mutuelles communautaires lancées par le ministère de la Femme et de la Famille en 2017 a été élaborée par M Salah- Edine Abdoul Samad, consultant international.

42 localités rurales ont été organisées et institutionnalisées sous la forme de mutuelles de développement communautaire. L’objectif est d’impliquer les communautés rurales dans les projets de développement en les organisant et en les dotant des outils qui leur permettront de faire face solidairement aux risques sociaux.

Le ministère projette d’étendre ce programme à 162 localités dans les 3 prochaines années. Pour ce faire, le ministère a élaboré cette Stratégie Développement Communautaire (SDC) dont les grands axes sont les suivants:

AXE 1: Mobilisation sociale pour la promotion du développement communautaire AXE 2: Multiplication et Institutionnalisation des Mutuelles communautaires

AXE 3: Renforcement des Connaissances des Mutuelles communautaires

AXE 4: Renforcement de l’accès des Mutuelles communautaires à la Protection sociale et aux Services sociaux de base AXE 5 : Autonomisation économique des Mutuelles communautaires et Développement des Potentialités locales.